JAF-info
L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact
ORCHIDÉES À DÉCOUVRIR : UN FLORILÈGE DE DENDROBIUMS D’UNE GRANDE BEAUTÉ
Patrick MIOULANE
99
Vues :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

[Vidéo] Patrick MIOULANE – ORCHIDÉES À DÉCOUVRIR : UN FLORILÈGE DE DENDROBIUMS D’UNE GRANDE BEAUTÉ


Après vous avoir présenté dans une précédente vidéo les deux espèces de Dendrobium les plus courantes (voir : https://www.youtube.com/watch?v=k6dSwvH4l1k), notre « Petite Princesse des Orchidées », Colombe Lecoufle vous propose de découvrir quelques espèces moins connues et très différentes les unes des autres, dont elle dispose dans sa collection.
Elle commence par une petite plante laotienne à port étalé : Dendrobium loddigesii qui porte des fleurs roses au labelle largement coloré d’orange, agréablement parfumées. Cette orchidée lithophyte forme de nombreux keikis.
Colombe vous montre ensuite Dendrobium venustum, au port érigé, mais de dimensions moyennes. C’est une plante épiphyte aux fleurs jaunes avec un labelle finement découpé sur le bord et strié de rouge.
Toujours dans la série des plantes compactes, Colombe présente Dendrobium platycaulon (aujourd’hui D. compressum) dont les pseudobulbes aplatis sont assez reconnaissables. En automne, il porte de jolis bouquets de fleurs blanc-crème à l’extrémité de chaque pseudobulbe. Une plante qui appréciera la douce chaleur de votre intérieur.
Notre experte saisit ensuite une touffe très dense de Dendrobium lindleyi. Cette plante compacte a développé un très abondant système racinaire qui enveloppe complètement le pot. Cette épiphyte produit de généreuses grappes de fleurs jaune orangé, duveteuses au parfum de miel.
Passons maintenant à une curiosité, Dendrobium tetragonum dont les pseudobulbes sont quadrangulaires. Cette plante australienne qui peut former de très longues cannes, se pare de fleurs très originales aux pétales et sépales jaune brun longuement effilés.
Colombe passe ensuite à une autre orchidée australienne qui forme une belle touffe ébouriffée Il s’agit de Dendrobium kingianum qui pousse sur des rochers. Il porte à la fin de l’hiver une abondance de fleurs rose violacé au parfum très agréable. Une plante à sortir dans le jardin de mai à octobre pour être assuré de sa floraison.
Progressant encore dans la dimension des plantes, notre orchidophile présente Dendrobium speciosum qui forme de grosses cannes très solides. Cette espèce australienne développe à la fin de l’hiver de spectaculaires hampes florales composées de plusieurs dizaines de petites fleurs bien ciselées blanches et très parfumées.
Colombe termine sa présentation avec les curieux cultivars à fleurs tirebouchonnées que l’on nomme Dendrobium ‘Antilopes’, leurs pétales évoquant les cornes spiralées des grands koudous ou des antilopes cervicapres.
Pour finir cette vidéo avec des conseils pratiques, notre spécialiste explique qu’il n’est pas toujours utile de rempoter les Dendrobium, un pot étroit leur suffisant la plupart du temps car la majorité des racine se développent à l’air libre, le pot devant être comparé à la branche sur laquelle la plante s’accroche dans la nature.
Une vidéo dynamique et spectaculaire qui vous permettra de mieux connaître la riche diversité des orchidées et vous donnera sans aucun doute envie d’essayer d’en cultiver certaines pour changer du sacro-saint Phalaenopsis.

Patrick MIOULANE

Patrick MIOULANE

Né le 23 juillet 1951 à Ivry-sur-Seine, est un journaliste de la presse écrite, de la radio et de la télévision, spécialiste des jardins et auteur d'environ 120 ouvrages. Trois de ces ouvrages ont reçu le prix Saint-Fiacre, décerné par l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture, un autre le prix P.J. Redouté, et un autre le prix Émile-Gallé. (wikipedia)
Origine : Veille – Curation
Signature : newsjardintv
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

Publicité - Pack Impact
EVERGREEN Publicité - Pack Premium