JAF logo SVG2022

Tasmanie – Quand la rose française conquiert le monde avec Mathias Meilland

178 vues
Publicité - Pack Impact

L’empreinte française sur la production de roses de Tasmanie rapporte des dividendes sur le marché des fleurs coupées

Lorsque vous achetez un bouquet de roses, recherchez-vous la couleur ou la fraîcheur ?

Peut-être est-ce la forme de la rose ou la longueur de la tige ?

Il existe de nombreux traits génétiques que les sélectionneurs de fleurs sélectionnent pour s’assurer que les roses cultivées pour le marché des fleurs coupées arrivent à leur destination finale dans des conditions optimales.

Certains de ces traits sont originaires de France par l’éleveur international Meilland.

Matthias Meilland a déclaré que la société travaillait avec des producteurs du monde entier pour développer des roses commerciales, y compris en Tasmanie.

« Le jeu est qu’elle soit sélectionnée ici pour les conditions de l’Australie et plus particulièrement de la Tasmanie. C’est pour sa productivité au mètre carré, sa résistance aux maladies et si elle peut résister au choc de la chaleur et de la pluie. Une rose qui peut être sélectionnée ici peut aller au Japon ou au Mexique en haute altitude.

Mathias Meilland

Collaboration florale familiale

Meilland travaille avec la famille Lee de Tamar Valley Roses dans le nord de la Tasmanie depuis plus de quatre décennies. Chaque année, entre 10 et 20 nouvelles variétés françaises sont testées à la ferme de Rosevears pour leur aptitude commerciale.

Le matériel végétal peut prendre jusqu’à six mois pour passer la quarantaine australienne avant d’atteindre la propriété.

Andrew Lee est responsable de la culture hydroponique de plus de 60 variétés dans de grandes serres. Chaque serre peut contenir jusqu’à 38 000 plantes et produire 400 000 tiges de roses chaque année. Les fleurs sont envoyées dans toute l’Australie. Le Queensland est le plus gros acheteur.

« C’est intéressant – avant la pandémie, environ 90% des fleurs australiennes, de tous types, étaient importées de l’étranger. Grâce à la pandémie et à la réduction des vols, de nombreuses fleurs cultivées en Australie sont revenues sur le marché, ce qui est définitivement durable en termes de miles de CO2.

Lee de Tamar Valley Roses

Les roses parfumées reviennent

Avez-vous remarqué que les roses dans un bouquet n’ont pas beaucoup de parfum ?

C’est parce que d’autres traits génétiques pour les fleurs coupées, y compris la longévité et la résistance aux maladies, sont plus dominants. Mais avec de plus en plus de consommateurs demandant un parfum dans leur rose, Meilland étudie comment la génétique peut être sélectionnée pour amplifier le parfum.

Le marché en demande de plus en plus. Ce n’est pas le producteur qui demande, ce n’est pas le grossiste et c’est un peu le fleuriste. Nous avons donc un programme en ce moment en France avec les universités pour voir quel type de génétique se cache derrière le parfum.

Mathias Meilland

M. Meilland a déclaré que les recherches de la société ont montré que les fleurs parfumées ne perdent pas leur durée de vie en vase.

Photo : Le rosiériste de Tasmanie Andrew Lee, le rosiériste français Mathias Meilland et la fleuriste Meg Lee. ( ABC Rural : Laurissa Smith )

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : .abc.net.au ABC Rural : Laurissa Smith
Crédit photo : ABC Rural : Laurissa Smith
Source :
  • https://www.abc.net.au/news/rural/2022-11-14/growing-french-bred-roses-in-tasmania/101629530

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.