L'info pour les pros !
10 Ans !
Promojardin-Prom’animal Les Echos Etudes – le marché des animaux de compagnie a vu sa taille multipliée par 1,5 en 10 ans
58
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
La rédaction de JAF-info

Promojardin-Prom’animal Les Echos Etudes – le marché des animaux de compagnie a vu sa taille multipliée par 1,5 en 10 ans

L’association Promojardin-Prom’animal dresse le bilan 2020 du marché des animaux de compagnie. Avec des ventes en hausse de 6 % l’an passé, le secteur poursuit son ascension. Au gré des changements de mode de vie impulsés par la pandémie, les Français ont passé plus de temps avec leurs animaux, et dépensé encore davantage pour leur confort et leur bien-être. Un contexte qui a également favorisé les adoptions.

L’année 2020 a marqué un tournant pour le marché des animaux de compagnie. En hausse continue depuis plusieurs années, il a connu une accélération sans précédent l’an passé, dépassant les 6 % de croissance. Confinés, en télétravail ou limités dans leurs déplacements, les Français n’ont jamais été autant aux petits soins pour leurs précieux compagnons. Et ils n’ont pas lésiné à la dépense, privilégiant la naturalité, une attention accrue portée au confort et au bien-être de leur animal et les produits haut-de-gamme.

La demande a explosé peu avant le premier confinement, dopée par des achats de stockage et de précaution, qui ont surtout dynamisé le « pet food ». Le marché a ensuite stoppé net sa croissance au 2e trimestre, contrecoup de la forte progression du début d’année et des mesures de confinement. Mais la levée des restrictions de déplacement a ensuite été synonyme de retour à la normale pour le marché des animaux de compagnie qui a repris sa marche en avant, pour finalement finir l’année en nette accélération.

Avec plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le marché des animaux de compagnie a vu sa taille multipliée par 1,5 en 10 ans.

Si cet engouement a bénéficié à toutes les familles d’animaux, le chat continue d’être le premier moteur de croissance des professionnels de l’animalerie. Avec des ventes en hausse de 8 % l’an passé, le marché est porté par une population féline toujours en plein boom, générant un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d’euros par an. Une manne, dont bénéficient tous les circuits de distribution.

Mais le chien n’est pas en reste. Après une phase de tassement de sa croissance, le marché accélère de nouveau depuis 3 ans, et finit l’année en progression de 6 %. Cet élan retrouvé tient en partie à une hausse du nombre d’adoptions, qui s’est accentuée l’an passé. Car le confinement et les effets de la pandémie sur nos modes de vie ont aussi mis en lumière les nombreux bienfaits des animaux sur notre bien-être et notre mental.

Autre source de satisfaction pour 2020, les autres familles d’animaux ont confirmé leur rebond. C’est le cas du marché des oiseaux d’élevage, qui semble durablement sortir du rouge. Belle année également pour le marché des petits mammifères, qui profite de l’engouement des jeunes générations pour les lapins nains. Quelles que soient les familles, les produits continuent à se sophistiquer.

Proposer des habitats confortables et innovants, réduisant l’impression d’enfermement, fait aussi partie des grands enjeux des marques présentes dans ces deux univers.

Le marché de la basse-cour, de son côté, porté par l’attrait d’une clientèle plus jeune et plus urbaine que le coeur de cible traditionnel, a connu une nouvelle accélération en 2020. Une croissance gagnée aussi par une premiumisation de l’offre alimentaire et d’innovations qui ont relancé le secteur de l’habitat.

Même les rayons de l’aquariophilie et de la terrariophilie, à la peine depuis plusieurs années, ont redressé la barre.

Bonne surprise également du côté de la distribution. La croissance a été partagée par quasiment tous les circuits, même si Internet et les animaleries forment toujours l’indétrônable tandem de tête, affichant les plus fortes progressions. Près de 15 % des ventes se font désormais en ligne, un poids non négligeable du e-commerce qui s’accélère chaque année. Profitant de la ruée des consommateurs avant l’annonce des mesures du mois de mars, la grande distribution alimentaire a, elle aussi, pris une longueur d’avance.

” Les résultats de 2020 montrent à quel point les ménages ont eu besoin de se recentrer sur l’essentiel et de choyer leurs animaux. Nous sommes positifs pour les années à venir car la crise sanitaire a aussi conduit les Français à privilégier un cadre de vie propice à la possession d’animaux. ”

Hanan Abdesselem – Secrétaire Générale de l’association Promojardin-Prom’animal

3 CHIFFRES À RETENIR

  • + 6 % La croissance du marché des animaux de compagnie en 2020, par rapport à 2019
  • 5 mds € Le chiffre d’affaires généré par la vente de produits pour animaux (alimentation, accessoires et équipements)

15 % Le poids du e-commerce dans le total des ventes de produits pour animaux en 2020

CP animal 2021
Promojardin-Prom’animal est une association oeuvrant pour la promotion du jardinage, de l’amélioration de l’environnement et du cadre de vie végétal et animal. Elle rassemble de manière unique, du fait de leur pluridisciplinarité, les industriels, les distributeurs et les prescripteurs du marché du jardin et de l’animal de compagnie. L’association édite tous les ans le panorama annuel des marchés jardin et animal de compagnie.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : PROMOJARDIN PROMANIMAL
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
VALHOR Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium