MENU
JAF logo SVG2022
Publicité - Pack Impact
41
vues

Nouvelle Aquitaine – Chiens et chats non vendus en animalerie : Niort précurseur

Nouvelle Aquitaine – Chiens et chats non vendus en animalerie : Niort précurseur

La rédaction de JAF-info
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

27/11/2021 – Plus de ventes de chats et chiens dès 2024 en animalerie. En Deux-Sèvres, cela fait déjà plusieurs années qu’ils ont disparu de ces magasins.

L’Assemblée nationale et le Sénat ont trouvé un accord le 21 octobre 2021 pour l’arrêt de la vente de chats et chiens dans les animaleries. La loi rentrera en vigueur en 2024.

Une victoire pour le coauteur de la loi et député de la majorité, Loïc Dombreval : « Nous venons de trouver un accord inespéré sur un texte historique en faveur de la condition animale en France », s’est-il félicité sur Twitter.

Pourtant, dans de nombreuses animaleries, ils n’ont pas attendu la loi pour la protection des animaux pour intervenir.

« Il est préférable qu’ils restent avec leur mère » Dans les animaleries deux-sévriennes, l’arrêt des ventes existe depuis plusieurs années déjà. À Maxi Zoo, c’est depuis 2014. « Même si les animaux qui arrivaient en magasin étaient sevrés, nous pensions et pensons toujours qu’il est préférable qu’ils restent avec leur mère et leur fratrie autant que possible avant de rejoindre leur nouveau foyer », argumente Jan Wejbrandt, directeur général de Maxi Zoo France.

Il complète : « Les semaines passées avec leurs congénères sont cruciales pour leur développement et leur sociabilisation future. Un chiot ou un chaton bien sociabilisé est un animal qui sera plus équilibré, plus facile à vivre et qui risque moins d’être rejeté par sa famille d’adoption. »

Pour compenser le manque à gagner, l’entreprise a dû innover. « On a proposé une offre beaucoup plus large d’accessoires et d’alimentation pour les animaux de compagnie. Tout n’a pas bien marché au début, il y a eu des tests, des échecs, des changements, mais aujourd’hui, on constate que c’est une réussite », se félicite le dirigeant. Néanmoins, la loi qui sera effective en 2024 va permettre d’enfoncer le clou et marque une victoire symbolique.

Une avancée non négligeable Si le spectre d’acquisition d’animaux se restreint, il n’empêche pas l’abandon. « C’est une victoire et une avancée qui rejoint nos valeurs de défense des animaux. Toutefois, on reste lucide, les moyens d’en avoir et de les abandonner existent encore », temporise Élise Monnet, responsable de la maison SPA à Niort. En effet, une grande partie des animaux qu’ils récupèrent provient d’échanges entre particuliers.

« On prône l’engagement responsable. Aimer les animaux, c’est aussi ne pas en avoir si on ne peut pas s’en occuper toute leur vie », rappelle la responsable, avant de conclure : « Maintenant, on nous ramène également des animaux différents comme les lapins, hamsters ou autres. Un animal, quel qu’il soit, reste un être vivant. » En somme, une belle avancée, mais la route est encore longue.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LANOUVELLEREPUBLIQUE.FR
Crédit photo : Photo Générique ou logo société