JAF logo SVG2022

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation annonce 15 mesures pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques

republique-francaise-etat-france-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste
342
vues
Publicité - Pack Impact

Annonces de Didier Guillaume 15 mesures pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques

Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a présenté ce matin en conférence de presse 15 mesures visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques, d’élevage et de compagnie.(https://agriculture.gouv.fr/didier-guillaume-presente-un-plan-gouvernemental-pour-la-protection-et-lamelioration-du-bien-etre).

Didier Guillaume : « Deux principes guident ces annonces : celui de l’ambition et celui de la rationalité. Les animaux domestiques sont des êtres sensibles, ils ont droit à du respect et à de la bientraitance. Mais l’amélioration du bien-être animal doit tenir compte de la réalité économique des filières ».

Ces mesures concernent en premier lieu l’amélioration du bien-être animal en élevage.

Un arrêté ministériel sera publié dans les prochains jours, interdisant la castration à vif des porcelets fin 2021. Il imposera par ailleurs, pour tout élevage de porcs, des systèmes d’abreuvement et l’accès à des matériaux manipulables. Les éleveurs auront un an pour se mettre en conformité avant que des sanctions ne soient prises.

La fin du broyage des poussins a été annoncée par Didier Guillaume le 13 janvier dernier à Berlin, avec le Ministre allemande Julia Klockner. En complément des 4 millions d’euros mobilisés depuis 2016 pour déployer une méthode de sexage in ovo, un appel à projet de 300 000 euros sera lancé en 2020 pour tester les alternatives.

Plus globalement, un décret sera prochainement présenté au conseil d’Etat, pour aller vers l’interdiction de toute pratique douloureuse en élevage et pouvoir imposer un référent bien-être animal dans chaque élevage.

Les conditions de transport seront également renforcées. Des textes réglementaires seront pris au 1er semestre pour pouvoir augmenter les contrôles sur les transports de longue durée, en habilitant les vétérinaires privés. L’objectif est d’assurer 5% de contrôles au chargement des animaux. Les sanctions seront élargies, en cas de non-respect de la réglementation telles qu’une absence de certificat de compétence ; l’utilisation d’un véhicule non agréé ou non conforme ; l’absence d’un carnet de route validé.

Enfin, des mesures sont prises pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie. Un texte réglementaire sanctionnera très prochainement l’absence d’identification des chats, au même titre que pour les chiens. Afin de prévenir les achats impulsifs, la vente d’animaux sera interdite dans les véhicules ; la vente dans les foires et expositions ne sera possible qu’en présence d’un vétérinaire. Pour aller plus loin, le Premier Ministre a confié une mission à Loic Dombreval fin décembre. Un rapport est attendu sous 6 mois.

A travers ces annonces, le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation confirme la volonté forte du Gouvernement de concilier au mieux sensibilité des animaux, regard de la société et, pour les animaux d’élevage, travail des agriculteurs.

Mesures pour la protection et l’amélioration du bien-être animal

rafraichir la page si nécessaire

Téléchargement du fichier (PDF, 1.55Mo)

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : MINISTERE AGRICULTURE
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Source :
  • https://agriculture.gouv.fr/didier-guillaume-presente-un-plan-gouvernemental-pour-la-protection-et-lamelioration-du-bien-etre
  • 2 réponses

    1. 30 millions d’amis -extrait
      En matière de lutte contre l’abandon, il est seulement prévu d’interdire la vente ambulante d’animaux (dans des véhicules type camionnettes sur les parkings des supermarchés par exemple, NDLR) et d’encadrer cette vente dans les foires ou expositions. La vente par petites annonces semble également dans le viseur du ministre : une mesure réclamée de longue date par les associations de protection animale ! Rien cependant n’est prévu pour interdire la vente des animaux en animalerie, pourtant source de nombreux abus, qui favorise l’acquisition « coup-de-cœur » et engendre des abandons en masse. Outre-Manche, le Royaume-Uni a lui déjà prévu d’interdire la vente de chiots et de chatons en animalerie. La Californie, elle, interdit la vente des chiens, chats et lapins issus d’élevages industriels depuis le 1er janvier 2019.

      https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/18358-bien-etre-animal-des-annonces-du-ministre-de-lagriculture-tres-insuffisantes/

    Les commentaires sont fermés.