JAF logo SVG2022
republique-francaise-etat-france-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste

Le Gouvernement encourage la reparation des produits électriques et électroniques

29 vues
Publicité - Pack Impact

Christophe Béchu, ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, et Bérangère Couillard, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, réuniront le vendredi 18 novembre 2022 les éco-organismes chargés par l’Etat de mettre en œuvre les forfaits réparation moins chers des produits électriques et électroniques.

Dès 2020, avec l’adoption de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), le gouvernement s’est résolument engagé dans la transition d’une économie fondée sur la logique « extraire-consommer-jeter » vers une économie circulaire qui favorise le réemploi et la réparation. Cette loi apporte des réponses aux attentes de nos concitoyens en matière d’écologie à travers des mesures de la vie quotidienne, grâce à une écologie du concret préservant les ressources, la santé et le pouvoir d’achat.

Pour les équipements électriques et électroniques, elle prévoit la mise en place d’une réduction sur le prix de la réparation, via un fonds doté de 410 millions d’euros pour six ans et géré par les éco-organismes agréés par l’Etat. Concrètement, les consommateurs pourront se rendre dans les points de réparation labélisés afin de bénéficier d’une réparation garantie et d’une réduction forfaitaire du prix de la réparation mentionnée directement sur la facture. Cette réduction représente par exemple 10 euros pour une bouilloire ou un fer à repasser, 20 euros pour une enceinte, 25 euros pour un lave-linge ou 45 euros pour un téléviseur.

Alors qu’on estime à 10 millions le nombre de réparations réalisées chaque année en France, l’objectif de ce fonds est d’accroitre le volume de réparation de 20%.

En prévision du lancement de la phase test le 15 décembre 2022, Christophe Béchu, ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, et Bérangère Couillard, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, réuniront les deux éco-organismes chargés par l’Etat d’engager cette première phase de déploiement de la réduction du prix de la réparation pour les produits électriques et électroniques. Les ministres rappelleront notamment aux éco-organismes l’objectif de couvrir tous les territoires avec plusieurs points de réparation des produits afin que tous les français puissent avoir accès à une réparation moins chère et de qualité. Ils rappelleront également l’objectif de 10 000 points labellisés.

« Réparer nos objets du quotidien plutôt que de les jeter, c’est bon pour la planète, bon pour le pouvoir d’achat, bon pour l’emploi. C’est pourquoi le gouvernement soutient la mise en place d’une filière de réparation sur l’ensemble du territoire pour permettre à chaque Français d’être acteur de la transition écologique. Avec Bérangère Couillard nous allons veiller au bon déploiement de ce réseau de réparateurs au plus près des Français » a déclaré Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires

« Le fonds réparation participe pleinement aux efforts menant à la sortie d’une société du tout jetable : faire réparer, c’est faire des économies, mais c’est aussi préserver des ressources qui nous sont indispensables. Notre travail va maintenant consister à donner accès à ce dispositif à tous les français, pour que la réparation ne devienne plus une exception mais un réflexe ancré dans le quotidien de chacun » a déclaré Bérangère Couillard, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : gouvernement
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.