L'info pour les pros !

10 Ans
JdC Garden Trends – 7 au 9 avril 2021 – Marseille : Les retrouvailles de la distribution jardin après la crise sanitaire
93
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > JdC Garden Trends – 7 au 9 avril 2021 – Marseille : Les retrouvailles de la distribution jardin après la crise sanitaire

JdC Garden Trends – 7 au 9 avril 2021 – Marseille : Les retrouvailles de la distribution jardin après la crise sanitaire

JDC Garden Trends Journées des collections Jardin Marseille 2021 JAF-info Jardinerie Animalerie

JdC Garden Trends, le salon professionnel de référence de la distribution jardin, du 7 au 9 avril 2021, Parc Chanot – Marseille.

Salon réunissant les professionnels de la filière jardin à Marseille, dans un contexte convivial et propice au business, les JdC Garden Trends attirent les fournisseurs de France et d’Europe.

Grâce à l’engouement des inscriptions des exposants, l’édition 2021 s’annonce comme l’édition des retrouvailles de la filière jardin après la période de crise sanitaire, avec plus de 300 exposants déjà inscrits.

L’ouverture des inscriptions visiteurs dans moins d’un mois permettra à 1300 décisionnaires d’achat de découvrir les collections jardin 2022, de travailler leurs référencements, d’explorer les tendances jardin au travers des conférences, parmi lesquelles celles de Manuel Rucar, tendanceur de l’agence Chlorosphere, travaillant main dans la main avec les fournisseurs et les enseignes du secteur.

Comment la crise sanitaire accélère la transformation du secteur jardin ?

À quoi ressemblera le jardin de demain ?

Analyse des enseignements à tirer de cette période

et des implications sur le comportement d’achat des consommateurs.

Itw de Manuel RUCAR, Tendanceur – CHLOROSPHERE

Octobre 2020

La crise Sanitaire vécue en 2020 a-t-elle entraîné un changement de comportement des consommateurs ?

M.R. : ”La crise sanitaire vécue en 2020 et surtout le confinement n’ont pas tellement créé de nouveaux comportements, mais ont plutôt affirmé des certitudes, des attitudes et des volontés chez les consommateurs.

La densification urbaine a montré ses limites. À quoi sert une ville s’il n’y a plus d’emploi et de distractions ?

Le confinement a permis à de nombreux résidents en appartement de prendre du recul sur leur vie : « Quel intérêt de vivre dans un espace si petit alors que pour le même loyer, à la campagne, j’aurais au moins le double ? »

Aujourd’hui deux phénomènes s’accélèrent pour compenser ce manque : l’exode urbain d’une part et la renaturation des villes d’autre part.”

Qu’entendez-vous par « accélération de l’exode urbain » ?

M.R. : “Les chiffres commencent à inquiéter les pouvoirs publics. L’observatoire de l’Habitat (OBSOCO) indique qu’en 2020 moins de la moitié des habitants de l’Ile de France sont satisfaits de leur logement.

Même si cette tendance est déjà bien installée depuis 2018, aujourd’hui 88% de ces personnes songent à quitter la ville dans les deux prochaines années. Ce sont donc 6 français sur 10 qui songent à changer de cadre de vie au profit de zones plus vertes et moins urbanisées.

Ajoutons à cela les mesures gouvernementales visant à favoriser le chômage partiel et/ou le télétravail, prévues pour les trois prochaines années, la conclusion d’un exode urbain renforcé est évidente.”

La « renaturation des villes » pourrait-elle changer la donne ?

M.R. : “La renaturation des villes s’accélère, avec des commandes publiques auprès des urbanistes afin de réimplanter plus d’espace verts pour tous en ville. Reste à savoir si ces actions seront assez rapides et suffisantes pour enrayer cet exode…

Ce qui est à présent une réalité, c’est que la recherche d’un espace vert afin d’établir son nouveau lieu de résidence apparaît dans le top 3 des priorités des individus lors d’un déménagement.”

Quel impact auront ces comportements sur le marché du jardin et du bricolage ?

M.R. : “Si le marché du jardin et du bricolage a connu une embellie record en 2020, gageons que ce soit une courbe plutôt durable si ce retour à la campagne s’accélère. Des terrains plus grands impliqueront de nouveaux besoins, notamment en masse végétale mais aussi en entretien, paillage, motoculture…

Les dépôts agricoles et autres Lisa commencent déjà à profiter de l’afflux de ces néo-ruraux, ayant des besoins importants et un pouvoir d’achat appréciable.”

Le jardinier post-covid est-il optimiste ou pessimiste ?

M.R. : “Dans les faits, les deux existent et cela surtout liés à leurs différences de générations.

Le consommateur plutôt âgé sera assez pessimiste. Il ne croit plus qu’une amélioration du climat, des saisons et de l’environnement est possible. Il a en quelques sortes baissé les bras.

En conséquence il cherche avant tout à alléger et faciliter son quotidien. Il se confine dans son jardin qu’il aménage pour être à l’épreuve du temps et du climat ; la résine et le plastique sont pour lui des valeurs sûres car elles ne nécessitent pas d’entretien. Il est le consommateur par lequel l’augmentation des ventes de gazon synthétique, d’abris de jardin en résine, de domotique ainsi que de produit anti-nuisibles et plantes invasives, va s’expliquer.

A l’inverse, le consommateur optimiste, plus jeune, croit qu’il est encore possible de faire changer les choses. Il a pu observer, grâce aux multitudes de témoignages sur les réseaux sociaux, et en seulement quelques semaines de confinement, que la nature pouvait « reprendre ses droits » un peu partout dans le monde. Fort de ses convictions, il va désormais opter pour un jardin qui laisse toute sa place à la nature, utilisant la permaculture quand cela est possible, un jardin où le plastique est interdit et le matériaux naturel fortement plébiscité.

C’est notamment le retour de toutes les essences de bois pour l’aménagement, ainsi que de leurs produits d’entretien, l’huile de lin en tête.”

Quelles conséquences pour les enseignes du secteur jardin ?

M.R. :”Ces deux visions extrêmes cohabitent et bornent actuellement le marché au sein duquel oscillent toute la diversité et la complexité de nos comportements humains.

L’intérêt d’une enseigne aujourd’hui résidera en sa capacité à ne pas dénigrer les « anciennes » générations tout en ne sous-estimant pas l’importance à venir de la nouvelle génération qui, de fait, sera le consommateur majoritaire d’ici 2025.”

Demain, quel sera le modèle idéal pour le retail ?

M.R. : “Le modèle idéal se concentrera autour de la nature. De H&M à IKEA en passant par E.LECLERC, toutes les enseignes visent pour le futur une meilleure prise en considération de l’environnement.
Sans être vitale pour le consommateur, cette prise de conscience va également être renforcée par des pressions sur nos déchets et donc devenir quasi prioritaire. Dans tout ce bouleversement, la nature entre au cœur du sujet : les manifestations en sont multiples, de Nature & Découvertes à Terres & Eaux en passant par lamaison.fr, le retail se réinvente pour fournir une reconnexion de l’Homme à la vérité de la Terre.
Fournisseurs et distributeurs doivent écouter aujourd’hui les doléances de la nouvelle génération qui sera demain le client type car ne l’oublions pas, aujourd’hui dans le monde, la génération dépassant toutes les autres, démographiquement et économiquement, est bien celle des millenials.”

#CHIFFRES CLES

  • 1 300 acheteurs
  • 100% de la distribution Française
  • 96% trouvent le salon incontournable
  • 350 exposants
  • 25 000 m2 d’exposition
  • 1 000 marques
  • 50% internationaux

A propos d’Infopro Digital

Infopro Digital est le groupe leader d’information et de services professionnels en France (3200 collaborateurs, 420 M€ de CA). Il couvre sept univers clés de l’économie : l’automobile, l’assurance et la finance, la distribution, le tourisme, l’industrie et l’énergie, les collectivités locales, la construction.

Infopro Digital propose aux acheteurs de ces univers une gamme complète de médias et services : logiciels experts, plateformes en ligne, magazines, salons, formations, conférences… Ces outils leur permettent de communiquer, de surveiller leur environnement, d’améliorer leur activité et de progresser dans le cadre de leur métier.
Plus d’information : www.infopro-digital.com

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : JDC
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
MEILLEUR FLEURISTE Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info