L'info pour les pros !
10 Ans !
Girls & roses finaliste jeunes createurs du commerce
57
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact

Girls & roses finaliste jeunes createurs du commerce

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

Girls & Roses met les curiosités végétales en boutique. Fondée l’an dernier, l’enseigne de fleurs fait partie des six finalistes au Grand prix des jeunes créateurs du commerce.

Chez Girls & Roses, on trouve de tout… Sauf des roses. Certes, le trait s’avère un peu exagéré, mais dans la boutique qu’elles ont ouverte en plein cœur de Paris en avril 2012, Philippa Glorian et Delphine Linay ne vendent pas des bouquets classiques mais des “curiosités végétales”.

Les deux jeunes femmes de 29 ans proposent, entre autres objets floraux non identifiés, des mikados, des babytrees – des mini-plantes capturées dans des porte-clefs – ou encore des hoyas, des petites plantes grasses qui poussent dans les pays exotiques.

philippa glorian et delphine linay studio la boss“On considère les fleurs comme un objet de déco en soi, explique Philippa Glorian. C’est pourquoi on cherche en permanence à les associer à un contenant, c’est-à-dire à les mettre dans de jolis vases pour les sublimer ou encore dans des textiles avec des structures en cartons pour qu’elles ne s’abiment pas.” Leur cœur de cible ? Une clientèle urbaine, à l’affût des nouvelles tendances et prête à y mettre le prix. Car cette originalité a un coût : leurs prix démarrent à 2,50 euros mais peuvent grimper jusqu’à 120 euros.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les deux associées n’ont pas toujours été consumées par la passion ardente des végétaux. Pour l’une comme pour l’autre, il s’agit là d’une reconversion. Philippa Glorian raconte : “Je travaillais comme commerciale pour des restaurants. Un jour, j’ai eu envie de me lancer dans quelque chose d’artisanal”. Delphine Linay officiait quant à elle comme graphiste free-lance et envisageait les plantes comme un complément d’activité. “Mais petit à petit, elles ont pris le dessus”, s’amuse sa partenaire.

“On considère les fleurs comme un objet de déco en soi”

C’est donc à l’école des fleuristes, en 2009, que leurs routes se sont croisées pour la première fois. “Nous nous connaissions mais ne nous fréquentions pas plus que cela, reprend Philippa Glorian. A la sortie de l’école, nous avons commencé à travailler chacune de notre côté. Puis un jour, nous avons repris contact pour échanger des conseils et nous nous sommes rendu compte que nous formions un bon duo !”

Pour l’heure, le concept n’a pas tout à fait les allures que les deux jeunes entrepreneures souhaitent lui voir prendre par la suite. Elles réalisent encore la majeure partie de leur chiffre d’affaires grâce aux compositions qu’elles préparent pour des mariages et des évènements d’entreprise, au fond de leur petit atelier d’art floral du 11e arrondissement. “Nous ne sommes pas situées dans un endroit très passant”, déplore Philippa Glorian.

Leur projet ? Ouvrir un second magasin en Ile-de-France, en plus de celui qu’elles pourraient inaugurer dans un centre commercial Unibail-Rodamco si elles remportaient le Grand prix des jeunes créateurs du commerce. “Gagner ce concours nous ferait économiser 5 à 6 années de développement, estime la co-fondatrice de Girls & roses. Le but étant, à terme, de créer une franchise.”

Pour la sixième fois consécutive, Unibail-Rodamco organise le Grand prix des jeunes créateurs du commerce, dont le JDN est partenaire cette année, afin d’encourager les initiatives dans le domaine du retail. Le groupe offrira au gagnant de l’édition 2013 la possibilité d’ouvrir un magasin dans l’un de ses centres commerciaux et lui fera cadeau du droit d’entrée ainsi que des six premiers mois de loyer.


Justine GayJustine Gay JDN

Passée par la presse quotidienne avec La Dépêche du Midi et Le Monde, puis par la presse mensuelle avec la revue Alternatives Economiques, j’ai rejoint le JDN en 2012. Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, j’écris sur l’immobilier, l’automobile et l’actualité des grandes entreprises.


Source ; http://www.journaldunet.com/account/justine-gay-118

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. pourquoi pas vendre de la rose de type anglais parfumée des rose que on trouve pas chez les autres boutique

Les commentaires sont fermés.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info