L'info pour les pros !
Crise sanitaire – Tous les professionnels du végétal ne sont pas affectés de la même manière
184
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Crise sanitaire – Tous les professionnels du végétal ne sont pas affectés de la même manière

Crise sanitaire – Tous les professionnels du végétal ne sont pas affectés de la même manière

Fleuriste générique JAF-info F2

Les professionnels du bouquet ont subi le confinement, puis l’annulation des mariages et autres événements. Malgré une bonne reprise d’activité, l’incertitude plane à l’approche de la Toussaint.


Pour les fleuristes, ce devait être la saison forte de l’année. Entre les fêtes de Pâques, le 1er mai et le retour des beaux jours, l’activité printanière est la plus importante pour nous » , souligne Mikaël Mercier, président de Val’hor, l’organisation interprofessionnelle de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. La moitié de la trésorerie est habituellement réalisée à cette période.

La fermeture des boutiques durant toute la durée du confinement a donc été un coup dur pour la filière. Sans parler des mariages reportés, des congrès et salons annulés, etc. Résultat, l’activité des fleuristes a chuté de 40 % entre mars et juin, par rapport à la même période en 2019. Les jardineries, qui avaient pu rouvrir début avril, n’ont enregistré que 3 % de perte de chiffre d’affaires.

15 % des fleuristes ont tiré le rideau

Dans une étude réalisée entre mars et juillet, Val’hor rapporte que 15 % des fleuristes ont déjà cessé définitivement leur activité. Et parmi les boutiques restantes, encore 8 % pourraient mettre la clé sous la porte d’ici à la fin de l’année. Pour certaines, elles auraient, même sans crise sanitaire, dû fermer. Peut-être un peu plus tard , tempère Florent Moreau, président de la Fédération française des artisans fleuristes. Lui-même fleuriste à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), il explique que beaucoup d’entreprises étaient déjà en difficulté, mais que, globalement, la profession se porte bien.

Fleurs des villes et fleurs des champs

Tous les professionnels du végétal ne sont pas affectés de la même manière. En province, les fleuristes de quartier ont observé une belle reprise d’activité depuis le début de l’été. La fête des Mères a notamment permis de renflouer les caisses, de même que les bouquets offerts aux enseignants et au personnel de santé. Mais, à Paris et dans les grandes agglomérations, c’est plus compliqué, car l’activité est très liée à l’événementiel et aux cérémonies privées , explique Mikaël Mercier.

Incertitudes

À quelques jours de la Toussaint et à l’approche de Noël, les vendeurs de fleurs misent sur les rassemblements familiaux pour redresser les comptes. Mais l’incertitude ambiante pourrait bien limiter les déplacements, notamment des seniors, qui représentent une clientèle essentielle des fleuristes. Tout dépendra de l’évolution des restrictions , conclut le président de Val’hor.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : maville.com Julia TOUSSAINT. Ouest-France
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://redon.maville.com/actu/actudet_-crise-sanitaire-un-fleuriste-sur-cinq-serait-menace-de-fermeture_54135-4332069_actu.Htm

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
comptoir Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info