L'info pour les pros !
Claire lefebvre – belle representante de l’apprentissage fleuriste
433
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Talents > Claire lefebvre – belle representante de l’apprentissage fleuriste

Claire lefebvre – belle representante de l’apprentissage fleuriste

NORD - CLAIRE LEFEBVRE MEDAILLE DE BRONZE AUX OLYMPIADES | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Le nombre d’apprentis est en baisse en France. François Hollande veut inverser la tendance. L’apprentissage est souvent considéré comme une voie de garage. Il peut pourtant être un gage de réussite et d’emploi dans de nouvelles filières, comme le numérique.

Il s’en est fallu de peu pour que Claire Lefebvre, 19 ans, ne parte cet été pour le Brésil pour la finale internationale des Wordkills, les Olympiades des métiers. Claire a terminé sur la troisième place du podium national, médaille de bronze. Mais la jeune femme se tourne déjà vers la prochaine compétition, dans deux ans, à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. La première épreuve qualificative aura lieu dès l’an prochain. Alors elle travaille son esprit de compétition.

Un esprit bien loin d’elle quand elle entre en première année d’apprentissage au CFA de Lesquin. Thierry Vermessen, son formateur et entraîneur pour ces Olympiades, se souvient d’une jeune fille timide. Claire a alors 15 ans et n’est sûre que d’une chose : elle veut devenir fleuriste, vocation née autour des bouquets achetés le dimanche pour ses grands-mères et confortée par un premier stage, trois jours à la Saint-Valentin : « Ça m’a plu. »

Claire le concède, dans un sourire, elle n’est pas, alors, une brillante élève : « Le brevet, je l’ai eu à 10 tout pile. » Ce qu’elle aime : bricoler, travailler de ses dix doigts, créer. Ses parents la soutiennent, ne la contraignent pas à « passer son bac d’abord ». Une chance car au collège, c’est à elle de se débrouiller pour trouver le centre d’apprentissage. « Je pouvais m’inscrire pour le lycée général, professionnel mais pas pour apprentissage-fleuriste. On a dû chercher par nous-mêmes. »

Au centre d’apprentissage de Lesquin, c’est le début de la réussite. Claire a 15 de moyenne, passe son BP. A envie. Sa technique lui ouvre les portes de l’excellence et les concours changent le regard sur son travail et son parcours : « Je prends des photos, montre ce que je sais faire. En concours, je peux créer des choses incroyables. En magasin, il y a un budget à respecter. »

« Celles qui sont motivées trouvent du boulot. »

Cette créativité, cette envie, cette motivation sont les raisons pour lesquelles Aurélie Desrubeaux l’emploie il y a cinq mois, en CDD, dans sa boutique Bouquets Passion, à Montigny-en-Ostrevent. Claire est fraîchement diplômée. « Elle a une vraie touche personnelle. »

Aurélie Desrubeaux a eu du mal à trouver deux salariées. L’apprentissage, fleuriste n’est pas toujours un choix. Mais pour Thierry Vermessen, formateur jusqu’à peu à l’Institut de Genech, il ne fait aucun doute : « Celles qui sont motivées trouvent du boulot. »

Et pour Claire, il n’y a jamais de relâche. « Ce sont des métiers pour lesquels il faut être en formation permanente et qui nécessitent, pour réussir, de s’ouvrir et se nourrir de tout : dans des expositions, des livres, des voyages… », explique Thierry Vermessen. « L’intérêt des Olympiades est d’ailleurs de montrer d’autres voies. » D’ouvrir tout un champ des possibles.

Avant ce concours, Claire imaginait tenir sa propre boutique. « Maintenant, je me dis que je peux faire plein de choses et peut-être travailler à l’étranger. » Aux États-Unis ou au Canada, pays en mal de fleuristes, assure Thierry Vermessen. « Mais il me faut parfaire mon anglais avant. »

Un exemple de réussite loin d’être unique. Alors pourquoi l’apprentissage n’est pas plus valorisé en France ? Pour Thierry Vermessen, « il y a toute une culture à revoir, il faudrait prendre exemple sur les pays scandinaves. Au collège, les professeurs n’en parlent pas. » Et des jeunes de revenir vers l’apprentissage, le bac en poche.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : NORDECLAIR.FR
Sources :

http://www.nordeclair.fr/france-monde/l-apprentissage-voie-de-garage-ou-voie-royale-jna0b0n650014

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
NOEL Publicité - Pack Premium
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info