JAF logo SVG2022
JAF-logo-SVG2022 -1200 Jardinerie Animalerie Fleuriste

Villaverde – fermeture a villefranche de rouergue

801 vues
Publicité - Pack Impact

Villefranche-de-Rouergue. Bernard Albespy contraint de fermer sa jardinerie. Bernard Albespy, encore pour quelques semaines, dans sa jardinerie-animalerie.

Une cessation d’activité au goût un peu amer pour Bernard Albespy, même s’il part à la retraite. Il aurait souhaité un successeur pour son magasin.

Bernard Albespy, Encore Pour Quelques Semaines, Dans Sa Jardinerie-Animalerie./Photo Ddm ()

«C’était un projet de vie». Et aujourd’hui, Bernard Albespy garde un goût amer. «Mon regret est de ne pas voir l’activité perdurer». Dans quelques semaines (il doit libérer les lieux pour le 30 juin), ce commerçant villefranchois aura fermé sa jardinerie -animalerie de l’avenue de Toulouse. Déjà, l’enseigne «Villa Verde» a été décrochée et le déstockage bat son plein. «Je ne pouvais pas développer sur place la surface du magasin. L’accès était devenu aussi compliqué. N’ayant pas de successeur, j’ai préféré arrêter l’activité et prendre la retraite» explique-t-il. «Les circonstances ont fait que cela devenait impossible de continuer» lâche-t-il aussi, sans vouloir s’étendre. La grande surface voisine lui rachète le terrain.

Histoire

L’origine de ce point de vente remonte en 1979. Depuis quatre ans, Bernard Albespy était installé comme entrepreneur de paysages, après avoir été responsable du point de vente des végétaux à la pépinière Balat à Albias. Il ouvre «La jardinerie», derrière le supermarché «Bravo». En 1981 il déménage, route haute de Farrou, au Riol, sur des terres familiales où il développe la pépinière et ajoute un rayon poterie et produits de jardin. Et en 1988, avec son épouse, Danièle, il revient au point de départ. «C’était à la demande de Jean Alary qui avait transformé le «Bravo» en «Escale». Il m’a vendu un terrain de 1 600 m2 où j’ai pu installer une jardinerie moderne avec 600 m2 de magasin et autant pour la pépinière et la poterie» raconte Bernard Albespy. Il prend à ce moment-là l’enseigne «Vilmorin». En 1990, il débute l’animalerie qu’il développe.

À la vente par «Vilmorin» de ses franchises, en 2 005, Bernard Albespy, comme les autres adhérents, rachète l’enseigne. «Je suis devenu un indépendant, propriétaire de ma franchise». Le réseau – quatre-vingts magasins en France – décide en 2 008 de changer de nom et devient «Villa Verde». «Cela donnait une image plus dynamique de nos magasins.» Ce dynamisme, qui a toujours marqué son parcours professionnel, aujourd’hui Bernard Albespy est obligé de le stopper.


L’activité parcs et jardins en pente douce

S’il arrête le commerce, Bernard Albespy va poursuivre pendant quelque temps son activité de parcs et jardins. Simplement de l’entretien. «Je ne fais plus de créations nouvelles et je ne prends plus de nouveaux clients. Je continuerai à rendre service à mes clients. Certains me sont fidèles depuis plus de trente ans» explique-t-il. Une façon aussi d’aborder progressivement la retraite.


repères

Le chiffre : 4

Salariés > En recherche d’un emploi. Des personnes à reclasser suite à la fermeture.


http://www.ladepeche.fr/article/2013/02/27/1571025-villefranche-de-rouergue-bernard-albespy-contraint-de-fermer-sa-jardinerie.html

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société