L'info pour les pros !
Vendée. les pépinières ripaud à cheffois partent à la conquête du net
413
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Vendée. les pépinières ripaud à cheffois partent à la conquête du net

Vendée. les pépinières ripaud à cheffois partent à la conquête du net

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

L’entreprise familiale se lance dans la vente en ligne. Sa force : sa pépinière de 100 hectares et ses 2 millions de plantes cultivées sur ses terres sud-vendéennes.

Arriver sur le domaine des pépinières Ripaud, c’est comme débarquer au pays du surréalisme végétal. Dans les champs, les arbres sont taillés en spirale, en cône, en carré, à étages, en boule. Des bonsais de jardin (des bonsaïs mais géants) forment une petite forêt. Une haie de palmiers qui se penchent, borde la route. On hallucine. Des rangées d’érables du Japon (made in Vendée), du vert clair au rouge foncé, se serrent près d’un tunnel. Bye bye bocage, bienvenue au pays des pépinières Ripaud !

Conscients du choix énorme que leur pépinière propose, Benoît et Damien Ripaud ont décidé de vendre leurs végétaux sur le net. Aussi foisonnant que le domaine, www.planete-pepiniere.fr propose deux millions de plantes.« Nous sommes au même prix que les jardineries, nous facilitons l’acte d’achat. En un clic, le client voit en photo la plante qu’il va recevoir, il choisit sa taille », assure Damien Ripaud. Le colis sera livré avec les conseils de plantation. « Mais je ne garantis rien ! Je fais bien mon travail et je ne suis pas responsable des soins qui lui seront donnés ensuite ! »L’entreprise, créée par Joseph Ripaud, va fêter ses 60 ans. Reprise par Benoît et Damien Ripaud, deux de ses enfants, elle n’a cessé de progresser. Sur ses 100 hectares, nichés entre Cheffois et La Tardière, elle produit« 80 % de son stock ». En terre et sous serres.15 % des végétaux importés sont « finis » sur place. Finis ? Ils sont mis en terre et se développent doucement, plusieurs mois, plusieurs années, jusqu’à dix ans, le temps de bien s’enraciner et s’acclimater.« Ce ne sont pas des produits que l’on vend tous les jours. »

Du basique à la rareté

Si la pépinière continue de fournir les jardineries, de travailler avec les paysagistes et les particuliers, le site internet propose « des plantes basiques » à un nouveau marché, celui de « ceux qui ne peuvent pas se déplacer » en jardinerie. « Comme les Parisiens qui ne vont pas se taper les bouchons, aller-retour, transporter les plantes dans le coffre et encore, s’ils ont une voiture ! » Le site propose aussi des « raretés », dont sont friands les collectionneurs, des arbres « œuvres d’art », une vingtaine d’espèces de fougères arborescentes, des cycas, des yuccas… Ouvert depuis deux semaines, il connaît une centaine de connexions par jour, mais « au printemps, nous devrions être à 1 000 connexions jour », assure Damien Ripaud.

 

Le végétal régional à l’heure du commerce électronique

Le commerce des plantes se fait de plus en plus par le truchement d’internet. « C’est une pratique nouvelle. Le végétal, fragile, ne voyage pas aussi bien qu’un CD. Les enseignes de jardineries, comme Botanic, les horticulteurs, les pépiniéristes s’y mettent pour stimuler leurs ventes et entretenir un contact direct avec leur clientèle de passionnés. Les entreprises les plus en pointe embauchent un web master : c’est un boulot à plein-temps », commente Sandrine Walek, du Bureau régional horticole, à Angers.Parmi les entreprises qui vendent sur le net, outre les pépinières Ripaud (lire ci-dessus) signalons aussi les pépinières Barrault à La Poissonnière, avec leur site terra-vivaces.com ; l’entreprise de fleurs coupées Froger (lilaroseboutique.com) ; les pépinières du Val d’Erdre… À Champigné (Maine-et-Loire), sur son nouveau site « non marchand », la société Nova-Flore (www.prairie-fleurie.com), spécialiste des mélanges de graines pour prairies fleuries, aide « le jardinaute à choisir parmi les 60 mélanges de fleurs et les 50 espèces de fleurs utiles du catalogue, celles qui se plairont le plus dans son jardin ».

Les pépinières Ripaud emploient cinquante salariés.Elles travaillent 60 hectares en pleine terre pour les arbres tiges, fruitiers, topiaires ; 35 hectares de cultures hors sols extérieurs ; 5 hectares de cultures en tunnels et serres.Elles réalisent 6 millions d’euros de chiffre d’affaires par an.Plus d’infos : www.planete-pepiniere.fr.

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/vendee-pepinieres-ripaud-cheffois-partent-conquete-net-22-01-2013-82574

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info