JAF logo SVG2022

[Sondage] Enquête JAF-info – 75% des fleuristes trouvent important d’indiquer aux clients l’origine des fleurs

726 vues
Publicité - Pack Impact

Les Assises de la traçabilité de la fleur coupée seront diffusées en direct sur YouTube le lundi 3 octobre de 14h à 19h. L’Union Nationale des Fleuristes est la première Organisation Patronale de la filière à se positionner en tant qu’Organisation à Mission, un concept innovant pour accélérer la transformation nécessaire de la profession.

Pour accompagner cet événement, JAF-info a souhaité connaître votre avis. Cette enquête s’est concentrée exclusivement sur l’origine géographique de production de la fleur coupée fraîche et naturelle et le feuillage associé, la provenance géographique et non le caractère social (équitable etc…) ou éco-responsable (saison, biologique etc…) de la production. Les labels et certifications n’ont volontairement pas été évoqués car bien souvent d’autres valeurs ou d’autres critères y sont intégrés.

Réglementations consultées

Extrait – Dispositions concernant le marquage : Les indications suivantes doivent accompagner les marchandises, A. Identification : Emballeur ou expéditeur B. Nature du produit : genre – espèce – couleur C. Origine du produit : pays d’origine et éventuellement zone de production ou appellation nationale, régionale ou locale. D. Caractéristiques commerciales : catégorie – calibrage – longeur – nombre de bottes et nombre de tiges par botte ou le poids d’une botte. L’emballage logistique disparaît bien souvent chez le distributeur fleuriste, les informations ne sont donc plus à disposition du consommateur.

Panel de l’enquête

Enquête menée du 26 au 29 septembre 2022 auprès du lectorat de JAF-info – Le questionnaire s’est adressé exclusivement aux professionnels distributeurs, de fleurs coupées exerçant en France. (vente directe, grossistes, fleuristes, jardineries, grande surface alimentaire et bricolage etc… ). – Nombre de réponses : 70 valides et représentatives du secteur concerné. Suffisant pour dégager des axes de réflexion fiables.

La répartition est : 75 % Fleuriste  (dont 64 % en boutique, 6 % en atelier, 5 % sur marché et itinérant) 12 % Jardinerie et Bricolage – 9 % Vente directe sur le lieu de production – 4 % Grossistes. A l’étude, il n’a pas été constaté de réponses spécifiques en fonction de l’activité. Les résultats sont donc traités pour la globalité du panel.

JAF-info a le plaisir de vous présenter les résultats commentés :

Votre avis sur 2 questions générales
Est-ce pour vous important d'indiquer à vos clients l'origine des fleurs ?
0 %
disent OUI
Vendre des fleurs d'origine France, pour vous, est-ce important ?
0 %
disent OUI

😇 Comme les consommateurs, les professionnels sont sensibles à la provenance des fleurs. Les fleuristes  souhaitent, en toute transparence, partager cette information avec leur clientèle. La filière doit aider à cette démarche. Le Made in France est plébiscité, nous avons un champ ouvert devant nous pour adapter l’offre à la demande. JAF-info

Quelle indication d'origine ou de provenance géographique privilégier ?
Quelles sont les indications d'origine que vous aimeriez connaître ?
4%

Continent de production

13%

Marque du producteur (hortisud etc..)

16%

Commune du producteur

25%

Production de l'union Européenne

33%

Nom du producteur

Département 39%

Département de production

Région 50%

Région de production

Pays 64%

Pays de production

😇 Le Pays semble la meilleure marque ! C’est consensuel, la compréhension est universelle et facilitée. JAF-info

A la vente - Actuellement, où indiquez-vous l'origine ou la provenance géographique ?

43%

Oralement

28%

Par un affichage séparé sur le seau ou vase

20%

Par un affichage général sur le lieu de vente

16%

Sur l'emballage de la botte ou du bouquet

13%

Aucune indication

Département 7%

Sur la fleur elle-même - sur la tige

Région 4%

Par un affichage précis sur le lieu de vente

Pays 3%

Sur vos factures - produit par produit

Pays 1%

Sur vos factures par une mention générale

Pays 1%

Sur chaque assemblage ou composition (détail ou pourcentage)

😇 Une remarque est revenue régulièrement sur la nécessité d’afficher l’origine. La crainte de souligner le manque de production en France ou de leur région, la crainte d’encourager les réflexions et interrogations des clients.  D’autres remarques sont évoquées plus bas. JAF-info

Souhaits - Evolutions
A l'achat - souhaitez-vous que vos fournisseurs indiquent systématiquement sur les factures - produit par produit - l'origine des fleurs ?
0 %
disent OUI

ligne par ligne et ou totaux par tige ou / et en valeur

😇 Coté achat – La demande est claire – Aux producteurs négociants, grossistes d’y répondre. Si ce n’est déjà le cas, une généralisation de la norme informatique au niveau internationnal est souhaitable . Producteurs, grossistes faîtes-nous savoir ici en commentaire si vous offrez déjà ce service sur vos facture. Celle-ci peut prévoir en sus d’une information ligne par ligne, un récapitulatif tiges / valeurs en bas de page  JAF-info

A la vente - qu'aimeriez-vous pour mieux indiquer l'origine des fleurs coupées au consommateur final
7%

Ruban-collier drapeau sur chaque tige
mis en place par distributeur

13%

Ruban-collier drapeau sur chaque tige
dès la production

21%

Kit Etiquettes d'information de différentes tailles
(composition - assemblages etc..)

22%

Kit d'étiquettes adhésives d'information
de différentes tailles (bottes - bouquets etc...)

25%

L'affichage sur les factures ou ticket de caisse
- produit par produit

51%

Kit affiches, panneaux
et cartes d'information divers

😇 Côté vente – Les professionnels sont en demande de kits d’Informations sur le Lieu de Vente, simples et efficaces. Ces kits doivent répondre aux différentes situations, les fournisseurs en produits de communication sauront répondre aux demandes. Les concepteurs de logiciel de caisse pourront étudier la mise en place des informations souhaitées. Cela peut être facilité avec le « ticket de caisse email » qui doit normalement être systématiquement proposé aux clients.

A noter, les 2 lignes « ruban-collier » qui méritent une étude approfondie : coût, acteur, matériel (pince a lier, permacel, raphia, ruban etc..). A la production, une suggestion propose de mettre la date de récolte sur ce petit ruban comme cela est fait pour les oeufs. Peut-être une plus-value fraicheur ! JAF-info

La suggestion de JAF-info - Le panneau mural des sources

Question : Seriez-vous prêt à afficher dans votre point de vente un tableau hebdomadaire indiquant en pourcentage l’origine de vos fleurs coupées et feuillages associés ?  (Calcul sur nombre de tiges et ou valeurs pour les approvisionnements de la même semaine) Voici des exemples indicatifs :

Exemple 1

  • Fleurs de production locale ou de proximité – à moins de 200 km : 50 %
  • Autres fleurs – production à plus de 200 km : 50%
[Sondage] Enquête Jaf-Info - 75% Des Fleuristes Trouvent Important D'Indiquer Aux Clients L'Origine Des Fleurs

Exemple 2

  • Fleurs françaises : 28%
  • Fleurs françaises (outre-mer – Antilles etc …) :2%
  • Fleurs pays limitrophes (frontaliers) :0%
  • Fleurs autres pays européens : 50%
  • Fleurs autres pays du monde : 20%
[Sondage] Enquête Jaf-Info - 75% Des Fleuristes Trouvent Important D'Indiquer Aux Clients L'Origine Des Fleurs
Seriez-vous prêt à afficher ce type de tableau
0 %
disent OUI

🤔 Trop complexe – trop compliqué – Trop chronophage – Trop long à faire – trop de calculs à faire – Trop d’affichages – Les clients se fichent de l’origine – Je préfère en parler ou répondre de vive voix – Un pourcentage parle peu – trop d’arrivages dans la semaine – Difficile en période basse saison – Le choix, la qualité, le prix et la beauté sont les priorités des clients – Fleurs françaises et européennes sont chères et difficiles à trouver. Source de polémiques.

🙂 Très souvent demandé – Je le fais depuis longtemps – Je suis engagé pour la fleurs française – Le client a droit de connaître cette information – L’idée est excellente – Je veux pouvoir continuer de vendre des fleurs européennes aussi – Il faut savoir expliquer la présence de fleurs lointaines –  Le fleuriste doit être mieux informé et doit disposer de ces informations à la vente.

😇 Ces exemples de tableaux d’affichage ne sont qu’indicatifs. Dans une démarche volontaire et non  obligatoire je vous encourage à essayer de produire ce tableau, pour vous et vos clients. Fixe ou non, sur tableau, écran, ardoise ou tablette …libre à vous. De ces suggestions vous imaginerez la solution qui s’adaptera à votre situation et qui vous permettra de vous démarquer. D’autres informations comme des labels peuvent être ajoutés mais n’oubliez pas que trop d’informations tue l’information. Un calcul hebdomadaire en volume plutôt qu’en valeur sur les approvisionnements arrivés dans la même période me semble le plus judicieux. (chiffre arrondi pour le pourcentage). Demandez à vos fournisseurs qu’ils vous facilitent le travail. Enfin, n’hésitez pas à partager votre expérience sur JAF-info

La conclusion de JAF-info

Connaître l’origine des fleurs coupées semble être une attente forte des consommateurs comme de tous les acteurs de la filière. L’indication de provenance des fleurs rattache le produit à son territoire, à son terroir. Comme pour les fruits et légumes, cette indication simple de provenance ne s’oppose pas à la mise en avant de labels, comme par exemple l’actuel Fleurs de France, qui eux apportent des valeurs supplémentaires (Sociales, éco-responsables, de certification, de qualité). 

Les résultats de cette modeste enquête ont le mérite d’ouvrir des axes de réflexions, d’alimenter les dialogues nécessaires entre tous les acteurs.

D’autres attentes ont aussi été évoquées par les distributeurs comme l’information sur la date de coupe, les traitements phytosanitaires appliqués, la réduction des emballages logistiques non biodégradables, le coût carbone et la cohérence du parcours logistique de la fleur produite en France qui part parfois à l’étranger avant de revenir en France. Au cœur de toutes les pensées aussi, une production française plus importante de fleurs coupées répondant aux attentes des consommateurs.

D’autres produits agricoles sont soumis à la loi. Une plus grande transparence de l’information est nécessaire pour les consommateurs comme pour les distributeurs fleuristes. Les professionnels de la fleurs coupées et du feuillage associé peuvent, dès maintenant, prendre ce chemin dans le cadre d’une démarche volontaire et sereine.

En attendant, ne ratez pas les Assises de la traçabilité de la fleur coupée qui seront diffusées en direct sur YouTube le lundi 3 octobre de 14h à 19h. (replay possible)

Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - Activités politiques locales - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Enquête – Analyse (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Une réponse

  1. Bonne base de travail, Luc, pour une discussion ouverte avec toutes les parties prenantes, de l’amont à l’aval, quelque soit la provenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.