Publicité - Pack Impact

Pourquoi martine dumoulins a choisi carrément fleurs

La rédaction de JAF-info
Vues :
210
carrement fleurs

La détermination de Martine Dumoulins lui a permis de conjuguer réussite professionnelle et vie de famille.

A 50 ans, elle crée avec son mari, le 7 mai 2014, leur magasin Carrément Fleurs à Pamiers (09). Ils y emploient cinq personnes, pour le plus grand épanouissement de chacun.

Construction du projet

Qu’est-ce qui vous a motivée à devenir créatrice d’entreprise ?

Depuis toute petite, j’ai toujours entendu mes parents dire que j’étais différente de mes soeurs. A quinze ans et demi, j’ai débuté comme apprentie-coiffeuse, et j’ai passé mon CAP et mon brevet professionnel. Je ne voulais pas travailler pour un patron, et je me suis donc installée en nom propre. Mon salon de coiffure jouxtait mon domicile, ce qui m’a permis par la suite d’élever ma fille, sans avoir recours à une nourrice. J’ai ensuite opté pour un poste de manager au sein d’un salon de coiffure franchisé sous enseigne Camille Albane.

De son côté, mon mari était attaché commercial auprès de la grande distribution, on se croisait au quotidien, et nous passions en définitive peu de temps en commun. Un jour, il a émis l’idée de travailler ensemble. La création ou la reprise d’un commerce en métropole réclamaient un investissement financier conséquent, et nous avons alors décidé de nous installer à La Réunion, pour y développer une librairie-papeterie-presse. D’un chiffre d’affaires initial de 300 000 euros, nous sommes passés à 750 000 euros en dix ans.

En 2011, pour des raisons familiales, nous avons décidé de rentrer en France, après avoir revendu notre commerce et notre maison, et avons entamé une recherche d’emploi salarié, qui s’est révélée infructueuse. C’est alors que mon mari a suggéré le métier de fleuriste. Après mûre réflexion, nous avons contacté plusieurs enseignes, et le premier retour a été celui de Bruno Pain, le fondateur de Carrément Fleurs. Notre contact a d’emblée été excellent, et l’idée a rapidement fait son chemin.

Pourquoi avoir créé en licence de marque ?

Professionnellement indépendante depuis longtemps, je savais que le système de management en franchise ne me conviendrait pas, alors que celui en licence de marque est plus souple et davantage participatif. Par ailleurs, alors qu’un fleuriste indépendant doit gérer son activité de A à Z, un adhérent peut recourir aux services mis à sa disposition, notamment en matière de communication marketing, d’approvisionnement, etc. Enfin, la notoriété et la crédibilité d’une enseigne facilitent l’obtention d’un prêt bancaire.

Choix de l’enseigne

Qu’est-ce qui vous a séduite chez l’enseigne ?

Lorsqu’on passe le seuil du siège de Carrément Fleurs, à Agen (47), ça respire le frais, l’ambiance est saine. Bruno Pain, quant à lui, ne cache rien : il est clair dans tout ce qu’il dit et fait. Lui et son épouse Chantal, fleuriste de métier, se positionnent en vrais professionnels, et non en investisseurs. L’enseigne s’est bien structurée ces dernières années. Cependant, la redevance annuelle demeure très compétitive.

Comment avez-vous convaincu la tête de réseau ?

Après un premier rendez-vous avec Daniel Boussira, responsable du développement, mon mari et moi avons vécu deux journées d’immersion dans la boutique d’Agen, et j’ai eu le plaisir de m’entendre dire par Chantal et Bruno que « j’étais faite pour ce métier » ! Nous avions, quant à nous, bien mûri notre décision de reconversion, après avoir expérimenté dans notre librairie certaines contingences de management.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LESECHOSDELAFRANCHISE.COM
Accès rapide