L’art du jardin – une page se tourne – interview exclusive d’aude de thuin

1020

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’art du jardin – une page se tourne – interview exclusive d’aude de thuin

L'ART DU JARDIN - UNE PAGE SE TOURNE - INTERVIEW EXCLUSIVE D'AUDE DE THUIN | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 10

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Nous y avons cru de tout notre cœur, nous y avons mis toute notre énergie, mails il faut nous résoudre aujourd’hui à arrêter l’édition de mai 2015 de l’Art du Jardin et nous sommes contraints de déposer le bilan de la société L’Art du Jardin & Co.

Tout le monde souhaitait et réclamait que L’Art du Jardin renaisse, tout le monde souhaitait le voir au Grand Palais, un lieu couvert, à l’abri des intempéries, dans cet endroit magique qui deviendrait pour quelques jours la plus belle serre du monde.

L’édition 2013, qui a suscité l’enthousiasme du grand public, des professionnels et des médias, en est la preuve : nous y avons accueilli 45 000 visiteurs.

Nous pensions que la France méritait une manifestation d’envergure internationale, sans équivalent en Europe continentale, pour montrer le savoir-faire végétal et horticole français, et même européen, pour montrer l’art de vivre à la française, pour montrer ce que seront les villes de demain, plus humaines parce que plus végétales.

Alors que les urbanistes, les architectes, les promoteurs immobiliers, les pouvoirs publics y compris à Paris, et tant d’autres s’engagent avec détermination dans ce mouvement irréversible de la végétalisation de la ville, force est de constater que nous n’avons pas pu – ou su – réunir les exposants et les sponsors, publics ou privés, en nombre suffisant pour assurer l’équilibre financier de la manifestation.

Je pense à tous ceux qui ont travaillé avec passion à notre projet, Thierry Huau et son équipe, nos clients, nos fournisseurs, nos collaborateurs, surtout, dont la déception est immense.

Je les remercie du fond du cœur.

Aude de Thuin – Communiqué de Presse


 

Interview exclusive d’Aude de THUIN

aude de thuinAu moment où une page se tourne, c’est avec un courage certain qu’Aude de THUIN a accepté cette interview. Blessée, assumant avec droiture et honnêteté cette période délicate, cette bretonne se livre ici avec spontanéité, sensibilité, parfois fragilité mais aussi  et surtout avec Talents !

Concernant l’Art du Jardin Aude de Thuin a le mérite d’avoir ” fait “. Concernant “Osons la France” elle a le mérite de mener cet évènement à la victoire !

Son jardin va permettre à cette entrepreneure de se ressourcer un peu de temps ….Si peu car de nouveaux chemins l’attendent déjà !
C’est aussi dans la crise qu’on voit les Talents !
Une pensée et nos encouragements aussi à toute l’équipe qui l’accompagne !
Luc NAROLLESSurligneur de Talents !

Luc NAROLLES – Vous décidez ce jour d’annuler la prochaine édition du salon “Art et Jardin” 2015 – Quelles sont les principales raisons ?


nef art du jardinAude de THUIN –
Des raisons purement économiques. A deux mois de la manifestation, il nous est impossible de boucler le budget et ne pouvons prendre plus de risque que ce que nous avons pris dans le passé.

LN  – En 2014, il y avait déjà eu un report. Pour 2015, est-ce un nouveau report ou l’arrêt définitif de ce projet qui consistait de mettre en avant l’Art du Jardin ?

AdT En 2014, la situation était différente. Le Grand Palais nous avait donné une date pour le printemps 2014 et ensuite l’a annulée. Nous souhaitions faire une manifestation annuelle, et avions envisagé le Palais de Tokyo, mais le lieu était trop éloigné conceptuellement et nos annonceurs ne suivaient pas.

Il faut considérer que c’est un arrêt définitif


Dès lors, nous avons pris la décision de devenir biennale. Aujourd’hui et après ce nouveau report, il faut considérer que c’est un arrêt définitif. Paris n’aura plus jamais de manifestation de cette envergure, à l’abri des intempéries alors même que le jardin comme lieu de sérénité, et le végétal en ville sont sans doute plus que jamais nécessaires dans ce monde complexe et dur.

LN – Au-delà d’une énergie de toute une équipe qui s’évapore, y-a-t-il des conséquences fâcheuses pour vous et pour votre équipe ?

AdT – Les conséquences sont dramatiques puisqu’il y a dépôt de bilan, licenciement de l’équipe et des pertes importantes. Et quand à moi je vis cela comme un échec, qui sans doute, va en réjouir quelques-uns, mais qui à mon âge, je dois l’avouer, est très difficile à vivre.

Les conséquences sont dramatiques….

…c’est très difficile à vivre.

LN – Quels soutiens souhaitez-vous mettre en avant ou remercier ? 

AdT Il y a eu dès le début un engouement de sociétés comme Truffaut, Jardiland, Animalis et d’autres que je veux remercier avant tout. Dès le début, ils m’ont fait confiance et soutenue.

mqdefaultIl y a quelqu’un que je voudrais remercier particulièrement: il s’agit de Thierry Huau, paysagiste et scénographe de l’Art du Jardin qui avait réussi à réunir le meilleur de la production européenne.

Je pense aussi beaucoup aux membres du conseil stratégique qui ont fait un travail formidable: Emmanuel Mony, Jean-Philippe Darnault, Pierre-Emmanuel Bois, Françoise Lenoble-Prédine, Nicolas Bel, Nicolas Buchoud, Patricia Savin, entre autre.

osons la franceLN – Bretonne, énergique, ambitieuse, femme d’action….comment voyez-vous l’avenir ? Continuez-vous votre action “Osons la France ” ?

AdT – Je dois continuer, je n’ai pas le choix. Et dans la situation qui est la nôtre en France, un forum comme Osons la France est plus que jamais nécessaire. Mais avant, je dois retrouver mon énergie. Il me faut accepter la situation, faire face, tenir bon car tout le monde me voit énergique, ambitieuse, femme d’action mais derrière tous ces qualificatifs, il y a une femme fragile aussi, qui subit en ce moment un choc énorme.

Osons la France …

est plus que jamais nécessaire

LN – Quel est votre regard sur la distribution du jardin? Quel message aimeriez-vous adresser ?

AdT Le monde du jardin me surprend et me déstabilise, et pas seulement avec ce qui m’arrive actuellement. Je crois qu’il y a une grande urgence à ce que les acteurs du jardin, dans leur ensemble, se pose la question de demain.

Le monde du jardin …

me surprend et me déstabilise

La Jardinerie Les Herbiers 201420140411_203615Dans quel monde allons-nous vivre et que souhaitent les français? Comment l’univers du jardin, qui est un des plus plébiscités par les français, peut répondre aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui?

Comment la distribution doit-elle faire évoluer son business modèle? Comment les magasins doivent-ils évoluer alors qu’on les voit de façon toujours identique ? Que doivent-ils changer pour attirer que ce soit à l’extérieur comme à l’intérieur. Il y a des exemples intéressants en Suisse, et dans les pays nordiques.

Un modèle est intéressant à regarder: la création de jardins dans les parkings de zones commerciales, sur le modèle de ce que fait Ikea en Allemagne je crois. Il faut séduire, il faut innover, il faut avoir une vision différente et plus globale.

Il faut séduire, il faut innover

La réunification des différents secteurs complémentaires de la profession permettrait de “chasser en meute” comme on dit maintenant afin d’être en capacité d’être compétitif sur le plan national mais aussi international.

Il faut je crois se poser la question plus globalement. Et de façon moins artisanale. La distribution a bien compris cela il y a longtemps. A eux, avec les autres secteurs de la profession, de se poser la question de comment aborder l’avenir ensemble. Il en va de l’intérêt de tout un pan de notre économie. Qui de plus est demandeur. C’est ce que je voulais faire avec l’Art du Jardin.

Avec la distribution….

…aborder l’avenir ensemble

LN – Psychologue et femme d’affaires, quels enseignements tirez-vous de ces périodes délicates ? Comment pensez-vous rebondir ? 

0601_aude-de-thuin_390x220AdT Le fait de vivre un dépôt de bilan ne m’autorise pas à donner des leçons, si ce n’est de me poser la question de ma façon de faire les choses. A en juger par ce qui vient d’arriver, je tire comme enseignement que je dois travailler sur moi-même, et me faire aider aussi. Et avant de rebondir, il me faut répondre à toutes ces questions troublantes sur le bien-fondé de ce que je fais. Je n’ai pas de doute, comme je l’ai dit plus haut qu’un forum comme Osons la France doit avoir lieu, tant les français sont démoralisés, troublés, sceptiques, et repliés sur eux-mêmes.

Osons la France a cette ambition de montrer des français qui réussissent, qui osent malgré tout, qui y croient, et qui en tant qu’acteur de la société civile, veulent jouer un rôle pour l’avenir de notre pays.

TOUR-EIFFEL-005-176x300
Fermob – Osons la France

Nous avons une responsabilité majeure à jouer un rôle différent pour nos enfants à qui il faut arrêter de projeter l’image d’un pays qui se voit en négatif. Cela a un impact majeur sur eux et sur leur avenir.

LN – On doit vous poser la question souvent : pensez-vous mettre votre dynamisme au service de la France en vous engageant dans la politique ?

AdT Non jamais. Pour deux raisons, je ne peux faire de politique. D’une part, parce-que si on m’attaque, je pleure, or la politique est d’une violence inouïe. Et l’autre raison est plus personnelle, j’ai pris un engagement en me mariant il y a 25 ans, de ne jamais faire de politique. Mon action avec Osons la France est en quelque sorte une autre façon de faire de la politique, non politicienne.

Mon action Osons la France …

une autre façon de faire de la politique

LN – Vous aimez le Talent et les Talents, moi j’aime les “surligner”…, Aimeriez-vous déclarer quelques mots sur certains talents de notre profession ?

mur vegetalAdT Il y a des gens formidables dans cette profession. Des acteurs peu ou pas connus, qui sont en train de faire bouger les lignes. A l’Art du Jardin, nous avions commencé à en identifier certains. En particulier, dans ce qui va être un des grands marchés de demain : la ville.

un des grands marchés de demain : la ville.

Un monde s’ouvre à ceux qui sauront y aller vite. Que ce soit des créatifs, des entreprises de paysage, des architectes, des boutiques spécialisées, et les paysagistes qui ont un rôle majeur dans cette évolution.

mur vegetal2Tout est du domaine du possible aujourd’hui et je recommande aux investisseurs et aux professionnels de regarder de près certaines start-up qui vont casser les codes. Les jeunes n’ont aucune limite en créativité, aucune oeillère qui les bloque: ils y vont. Ils osent.

regarder de près certaines start-up …qui vont casser les codes.

Et il faut savoir les identifier, les accompagner. C’est de cette transmission entre génération dont nous avons aussi tant besoin. Pas que les jeunes d’un côté, et les autres. C’est ensemble qu’on doit et pouvons construire l’avenir.

LN – Créatrice du Women’s forum et à quelques jours de la journée internationale des femmes, quels messages et regards portez-vous sur les femmes de nos professions ?

wgecAdT – Il y a de belles personnalités de femmes dans le monde du jardin qui est quand même un monde macho. Très. …Et ces femmes doivent se faire connaître, se faire remarquer car elles peuvent apporter beaucoup justement à ce qui manque dans ce monde du jardin. Mais les hommes sont-ils prêts à les écouter, à leur laisser un peu de place? Je n’en suis pas sure.

LN – Que pensez-vous de l’action du Women Garden Executive Club (dont la Présidente est Valérie LANGENDORFF) et plus particulièrement son ambition d’élever le Jardin au rang de 10éme Art ! – Seriez-vous prête à apporter votre soutien actif ?

c langendorffAdT Ce que fait Valérie est formidable mais je ne suis pas sure qu’il faille pour autant élever le jardin au rang du 10ème Art. Il a plus important je pense: d’abord l’intégration du végétal dans les villes, des innovations marquantes qui serviront les habitants et créeront du lien social.

Et il me semble aussi qu’il y a urgence à ce que le monde du jardin se rapproche du forum COP21 de décembre prochain pour montrer les travaux menés, pour montrer qu’il y a de nombreux acteurs et des sociétés qui pensent la ville de demain.

il y a urgence à ce que le monde du jardin

se rapproche du forum COP21

cop21_400x400Il faut donner une dimension bien plus ambitieuse sur le plan national et international pour marquer les esprits. Le Gouvernement est demandeur de toutes initiatives qui vont aller dans ce sens. Les enjeux climatiques sont aussi des enjeux de jardin, du végétal, des sols, de l’eau, et tant d’autres qui concernant le monde du jardin.

LN  – Le 8 janvier dernier, vous avez déclaré dans les moments difficiles que la France vivait ” le jardin apaise. Le végétal apporte sa force et son énergie” ! Le Printemps arrive, qu’allez vous faire prochainement dans votre jardin ou sur votre balcon ?

chaiseAdT En profiter. à fond. Et me ressourcer pour affronter l’avenir.

Le jardin apaise.

Le végétal apporte sa force et son énergie

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Animateur de Communauté en ligne Conseil & Formation dans la Distribution Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Indépendance et confiance : - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française depuis 2017 - Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - Membre : C2F - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents – Nantes – 03/03/2015

Sources :

http://lartdujardin.com/fr/ http://www.cop21.gouv.fr/fr http://www.womensgardenexecutiveclub.com/

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Vous aimez JAF-info ? Rejoignez les abonnés !

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter :

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

Vous aimez JAF-info ? L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !