Publicité - Pack Impact

Nord roncq – nouvelle boutique fleuriste

La rédaction de JAF-info
Vues :
227
Fleuriste-générique JAF-info F3

Fleuriste, Annabelle Pennel reprend racine à Roncq – Si on se fie à la légende, Annabelle Pennel est sans doute née dans une rose au Blanc-Four. Aujourd’hui la jeune femme est revenue sur ses terres familiales : elle vient d’ouvrir un magasin de fleurs à deux pas de l’église Saint-Roch. Un coup de cœur et un coup de folie.

La tentation a été la plus forte. Lorsque Annabelle Pennel en fouinant sur le Bon Coin a vu qu’une boutique de fleurs était à vendre au Blanc-Four, elle n’a pu s’empêcher d’aller voir. « Il y a quelques années, je voulais racheter cette boutique suite au départ des propriétaires mais le prix était beaucoup trop élevé…  » Elle revient dans ce pas-de-porte à deux pas de la boulangerie Masil. La jeune propriétaire n’a pu le faire vivre et se résout à le vendre. «  Le prix avait bien baissé. Je n’ai pas pu résister.  »

Annabelle Pennel renoue ainsi avec une partie de son enfance. Elle est née à la clinique Saint-Roch, a grandi rue de Lille… Sa famille est une figure du quartier. «  Mon oncle André Pennel qui est aujourd’hui décédé dirigeait l’harmonie du Blanc-Four. C’est aujourd’hui son fils, François-Xavier, qui est aux commandes. Mon père, Bernard, en faisait partie. C’est en son souvenir que je reviens ici au Blanc-Four.  »

Mais Annabelle Pennel n’est pas guidée par la nostalgie. Elle veut partager sa passion des fleurs, de la création, du beau… «  Lorsque j’étais adolescente, j’hésitais sur ce que je voulais faire. J’étais attirée par la décoration, j’ai finalement choisi fleuriste. Et je ne le regrette pas…  » Mais les deux métiers se marient aujourd’hui.

Dans le style anglais romantique

Annabelle Pennel a apporté beaucoup de soin à sa boutique. Le rose rappelle le romantisme, les meubles et les bibelots ont un caractère anglais. De faux gâteaux côtoient de faux oiseaux. Tout n’est que douceur. «  J’ai fait le même modèle que mon magasin de la Madeleine.  »

C’est dans cette échoppe du quartier cossu de Saint-Maur qu’elle débute en tant qu’apprentie. Lorsqu’elle cherche à s’installer, c’est là qu’elle s’établit. «  Les propriétaires prenaient leur retraite et j’aime ce quartier.  » Elle rénove le magasin, confectionne mille et un bouquets jusqu’au jour où elle croise l’annonce du Bon Coin. «  Et à peine avais-je décidé de m’installer que tout le Blanc-Four était au courant. Mes parents l’ont même su avant que je leur dise !  » A la Madeleine, elle confie la boutique à Kevin Wamin. «  On s’entend très bien, on a la même conception artistique du métier.  » Elle ouvre à Roncq le 29 avril. «  Il fallait absolument ouvrir pour la fête des mères. Pour nous, c’est LE plus grand moment de l’année. » Ce dimanche-là, elle reçoit la commande de 120 bouquets à Roncq et 150 à la Madeleine.

Mais à Roncq, Annabelle Pennel « découvre » aussi une autre spécialité : le bouquet funéraire. «  À la Madeleine, j’avais plus l’habitude des bouquets de mariées.  » Elle s’est associée aux pompes funèbres voisines. Mais ce n’est pas la seule surprise que lui a réservée sa ville natale. «  Pour les gens ici, un bouquet de fleurs, ce n’est que des fleurs alors autant ne pas mettre cher. Dans ces cas-là, je les renvoie vers les chaînes de fleuristes. Nous, on essaie de faire du beau avec des fleurs certes plus chères mais plus nobles.  » Comme le lys oriental, la pivoine… C’est toute la différence dit-elle entre un fleuriste et un créateur floral. Il faut aujourd’hui qu’elle essaie de devenir prophète en son pays…

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : NORD ECLAIR – ANNE COURTEL
Accès rapide