L'info pour les pros !
10 Ans !
Match jardineries françaises et belges – la belgique pour les prix !
1181
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Match jardineries françaises et belges – la belgique pour les prix !

belgique-JAF-Jardinerie-Animalerie-Fleuriste

Notre panier-test, dans les jardineries de la métropole et en Belgique : ces fleurs que vous payez plein pot. Face à la concurrence que se livrent les grandes surfaces de jardinerie françaises et belges, nous avons mené l’enquête dans les allées de deux magasins installés de chaque côté de la frontière. Au royaume des géraniums et des plants de tomates, les écarts de prix sont souvent flagrants.

À la sortie de cette jardinerie très connue de la métropole lilloise, Martine, 53 ans, vérifie son ticket de caisse, la tête dans deux magnifiques hortensias. «  J’adore, ça me rappelle la Bretagne  » sourit-elle. C’est bien sa quatrième visite dans sa jardinerie préférée depuis le début du printemps. Martine se fixe un budget de 500 euros en moyenne pour parer son jardin après l’hiver. C’est plus que le budget moyen consacré par les ménages français au jardinage : 290 euros. «  C’est mon passe-temps favori. J’adore les fleurs mais je plante aussi des herbes aromatiques, ça m’évite de les acheter.  »

Les aromates justement, ils font partie de notre petite liste. Le pot de basilic est à 2,95 € dans cette jardinerie. À côté, la menthe nous fait les yeux doux à 2,15 € le petit pot, 4,95 € pour le grand. En Belgique, dans ce supermarché de la fleur fréquenté par de nombreux frontaliers, les aromates sont tous au même prix. Comptez 1,50 € le pot de menthe ou de basilic.

Au rayon des fleurs, dans le magasin français, on croit trouver notre bonheur en tombant sur ce beau géranium. La fleur la plus populaire des jardins et des balconnières. À 15,90 € le pot, on se dit que c’est pas donné. Mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit que c’est un géranium artificiel ! L’illusion est parfaite, mais pas donnée quand même. Le géranium (rouge, rose ou blanc) est affiché à 3,95 € le pot en France. Dans la jardinerie belge, sous la serre, on retrouve le même géranium, cinq fois moins cher ! Il est vendu 80 centimes l’unité.

Grosse déception du côté des fraises : on pensait au moins en manger une ! En France, les fraises se vendent par godets de six au prix de 5,95 €. En Belgique, on ne les trouve que par pot. Comptez 3,50 € le pot de 14 centimètres. Difficile de comparer les deux offres. Surprise dans le plant belge que nous avons acheté, deux fraises pointent le bout de leur nez. Il faudra attendre encore quelques semaines avant d’y goûter. À côté des fraises, on trouve évidemment des framboisiers en fleurs. Rien n’est laissé au hasard dans l’agencement des magasins, des jardins à tentations. Mais il faut s’en tenir à notre liste.

Au rayon des fleurs, il nous faut comparer le prix des rosiers. La tâche n’est pas simple, il en existe une dizaine d’espèces. Rien en-dessous de 18,95 € dans la première jardinerie et ce rosier Iceberg blanc, 80 centimètres une fois adulte. Il faut compter 26,95 € pour un rosier à grandes fleurs rose et 49,95 € pour un rosier grimpant. En Belgique, le rosier Iceberg blanc qui peut atteindre les 60 cm est nettement moins cher. Il en coûte 4,45 €. On trouve également des rosiers grimpants à partir de 7,95 €.

Enfin, pour celles et ceux qui n’ont pas de jardin ou la main verte tout simplement, nous avons relevé le prix d’une plante d’intérieur et d’une fleur très à la mode : l’orchidée. C’est la reine de nos salons, le joli cadeau des copines, l’orchidée blanche connaît une belle inflation de ce côté de la frontière. Dans ses 12 cm de racines et sur ses deux tiges (sans cache-pot) elle est à 9,95€ en Belgique, 15,95€ en France. Soit 6 euros d’écart ! Faut pas pousser sur l’orchidée…

2035217098 B972615496Z.1 20140502183016 000 GTF2CMF4T.1 0

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : NORD ECLAIR – ANGÉLIQUE DA SILVA-DUBUIS ET ÉLODIE BARTOLIC
Sources :

http://www.nordeclair.fr/info-locale/notre-panier-test-dans-les-jardineries-de-la-metropole-et-ia60b0n407906

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium

2 réponses

  1. Jardinage: les meilleurs plants sont-ils en France ou en Belgique? Par Amélie Girard

    ARDENNES. Nous avons comparé les prix dans deux jardineries de part et d’autre de la frontière. Ils peuvent aller du simple au double. Un comparatif étonnant.

    Tomates, salades, fraisiers… les écarts de prix des plants sont parfois très importants.

    Le jardinage est une passion partagée par une très large majorité de Français. À tel point que, selon les résultats d’une enquête de l’Unep-Ipsos réalisée l’an dernier, le jardin est la deuxième partie la plus importante de la maison pour les Français, après le séjour.
    Et pour s’y sentir bien, ils n’hésitent pas à faire, chaque année, de nouveaux achats, tant que le prix reste raisonnable. Alors pour s’y retrouver, nous sommes allés voir dans les jardineries situées de chaque côté de la frontière pour comparer les prix.
    Prenons tout d’abord les plants de fraisier. Bien étoffé, avec de nombreuses fleurs, le plant est vendu 1,20 euro en Belgique alors que l’on trouve chez nous la barquette de six plants, certes moins avancés, à 3,80 euros.
    En revanche, pour les plants de tomates, c’est dans le royaume qu’ils sont les moins chers. Quelle que soit la variété, ils sont tous à 1 euro l’unité alors qu’à Givet, il faut compter le double.
    L’écart est également important pour les salades. Si elles sont à 1 euro la barquette de six en Belgique, il faut compter 2,50 euros les douze pieds en France.

    Ecart moindre pour les fleurs

    Du côté des fleurs, les différences de prix sont beaucoup plus faibles. Nicole, une Givetoise de 61 ans, l’a bien remarqué : « Pour les fleurs, il n’y a pas de grandes différences avec la Belgique. Moi, je les achète toujours à Givet, mais pour le potager, avec mon mari, nous allons à Beauraing pour acheter certains plants qui sont bien moins chers. » Elle sort de la jardinerie, son chariot chargé de plusieurs plants de géranium.
    Chaque année, cette plante est la star incontestée des balcons et des jardins fleuris. Sous la serre belge, les géraniums sont très nombreux et tous au même prix : 1 euro le pot. Il est également à 1 euro ou 1,35 euro, selon les variétés en France.
    Quant aux surfinias et pétunias, qui décorent de nombreuses suspensions chaque été, les prix sont également les mêmes de part et d’autre de la frontière à 1,50 euro le plant. L’écart de prix le plus grand constaté est celui des orchidées. Ces dernières années, cette plante s’est largement imposée dans toutes les jardineries. Et il est probable que de nombreuses mamans en aient reçu ce dimanche pour leur fête. Alors ceux qui avaient un budget serré avaient tout intérêt à passer la frontière pour cet achat. La plante, aux pétales blancs ou mauves, (sans cache-pot) d’une hauteur d’une cinquantaine de centimètres ne coûte que 6 euros alors qu’il faut débourser au moins 14 euros chez nous pour la même plante. Il y a vraiment de quoi être vert.

    http://www.lunion.presse.fr/accueil/jardinage-les-meilleurs-plants-sont-ils-en-france-ou-en-ia0b0n353678

  2. Bonjour, interessant, mais quelles sont précisément les différences de charges (tva, salaires, charges sociales, …) ?

    Les différences sont quand meme énormes.

    Merci

Les commentaires sont fermés.

JAF Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info