L'info pour les pros !
Les Groupes LORCA et CAL viennent d’unir leurs réseaux de jardineries Magasin Vert – Objectif : Devenir leader sur le territoire de la Lorraine !
576
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les Groupes LORCA et CAL viennent d’unir leurs réseaux de jardineries Magasin Vert – Objectif : Devenir leader sur le territoire de la Lorraine !

Lorca Point vert JAF-info Jardinerie

En ce mois de février 2020, les coopératives agricoles LORCA et CAL viennent d’unir leurs réseaux de distribution Magasin Vert et Point Vert dans une structure unique.

Devenir leader sur le territoire de la Lorraine !

Les Conseils d’Administration des 2 structures ont entériné ce projet d’avenir, issu d’une vision commune et visant à renforcer durablement le positionnement de leader de l’enseigne Point Vert et de ses déclinaisons sur les activités Jardin, Animalerie & Terroir. Le réseau du Groupe CAL, avec 15 magasins et 58 salariés vient ainsi renforcer celui du Groupe LORCA constitué initialement de 35 magasins et 281 salariés.

Une nouvelle dimension pour de nouveaux marchés

Cette union représente désormais 50 jardineries et animaleries, 339 collaboratrices et collaborateurs, et plus de 57 millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais l’objectif de ce rapprochement ne se résume pas à ces chiffres : il s’agit avant tout d’accélérer ensemble notre stratégie de développement avec une force et une dimension nouvelles !

Dans un secteur où les marchés du jardin, du bricolage et de l’animalerie sont en profonde transformation, notre alliance proposera notamment via la déclinaison de nos enseignes, des formats et typologies de magasins les plus adaptés aux besoins et attentes de notre clientèle de proximité (sur les départements 57, 54 et 88).

Cette nouvelle organisation s’inscrit ainsi dans la continuité de la politique d’investissement menée par le Groupe LORCA avec, notamment l’extension en cours de sa plateforme logistique. En effet, les 50 magasins du réseau réuni sont désormais approvisionnés depuis la base de Lemud.

Le point de vue de Jean-Louis STEMART – Président de la société SEVE du Groupe LORCA

Comment est né ce projet ?

« Tout d’abord, LORCA et CAL sont deux coopératives lorraines, nous sommes sur des territoires limitrophes avec des activités similaires. Le Groupe LORCA, au travers de la société SEVE, a marqué un intérêt fort sur la partie magasin avec les enseignes Point Vert et Magasin Vert. Le groupe CAL, lui, a choisi de s’engager davantage sur le machinisme. C’est pourquoi, la CAL nous a fait part il y a quelques mois de sa volonté de s’appuyer sur des compétences et des savoir-faire auprès de nous. Nous avons adhéré au projet car cela avait du sens, dans la mesure où nous nous sommes fixés comme objectif de développer de la croissance dans notre coeur de métier. »

Quelles sont, selon vous, les perspectives d’avenir ?

« Il y a des perspectives de développement et de rentabilité, bien évidemment. Nous voulons que l’activité soit rentable, autonome et génératrice de dividende pour la coopérative. Il faut qu’elle soit un atout pour l’activité agricole globale, permettant de gagner en performance en termes de puissance de groupe. Nous souhaitons également développer plusieurs axes : les franchises grâce à l’extension du territoire accordée par la centrale APEX, le réseau intégré par le biais de transformation, modernisation, mises aux normes tout en ayant un raisonnement économique structuré pour assurer la pérennité de l’activité. Cependant, notre activité future doit rester en cohérence avec notre statut coopératif. Nous ne devons pas oublier que derrière tout cela il y a des adhérents à qui on doit rendre des comptes. Il faut que ce projet reste en phase avec la politique de développement de l’ensemble de la coopérative. »

Que pouvez-vous nous dire à propos de la dimension que va prendre ce projet et de ses nouveaux marchés ?

« C’est une dimension qui correspond au monde dans lequel nous vivons actuellement. On ne peut pas se refermer sur nos simples frontières mosellanes, il nous fallait un projet ambitieux qui dépasse nos limites. Sans ce type de projet, la pérennité de notre activité aurait plus de difficultés. Nous devons également faire face à une concurrence agressive. Si nous voulons exister, il faut continuer de trouver des parts de marché. Sur les activités jardin et terroir, nous avons un vrai atout. »

Que pouvez-vous nous dire sur la politique d’investissement ?

« Les investissements du Groupe LORCA sont raisonnés et en phase avec les objectifs que le Conseil d’Administration s’est donné. Le fait d’unir nos réseaux de distribution Magasin Vert et Point Vert avec une logistique centralisée confirme les axes stratégiques pris par LORCA. Je pense notamment à l’extension en cours de notre plateforme logistique de Lemud. »

Interview croisée d’Alexandre RAGUET, Directeur Général du Groupe LORCA

& d’Éric CHRETIEN, Directeur Général du Groupe CAL

Ce projet d’union de vos réseaux de distribution Magasin Vert et Point Vert était-il une évidence ?

Eric CHRETIEN : « Nos deux coopératives, par le biais de leurs marques, étaient déjà très impliquées l’une et l’autre dans les problématiques présentes sur ce marché-là. Si on pouvait imaginer une amélioration, un développement ou un rapprochement c’était tout à fait naturel que la CAL et LORCA s’associent. Ce projet est né maintenant grâce à des facteurs accélérateurs comme l’évolution des consommations et des marchés. »

Alexandre RAGUET : « Ce projet est une évidence dans le sens où nos structures partagent des valeurs communes et ont toutes les deux développé des activités en relation avec nos racines agricoles. Notre bassin de population est commun, et nos clients ont des attentes de consommation similaires. Concernant l’activité jardinerie, il paraissait plus que cohérent de mettre en commun nos activités. »

Quelle est votre vision future de l’activité ?

EC : « C’est grandir, avec différentes significations derrière ce mot. Déjà par l’intermédiaire de la taille, on parle de leadership dans la région Grand-Est sur le marché agricole. Mais également grandir dans la façon de voir et d’exercer les métiers, de compléter les compétences de chacun, d’adresser de nouveaux marchés. »

AR : « Le concept de nos jardineries Point Vert répond parfaitement aux attentes de la clientèle lorraine avec proximité, relations humaines et une offre de qualité. Notre vision future concerne le déploiement ou l’agrandissement de magasins sur des zones rurales et péri-urbaines qui expriment des attentes fortes. Le succès des dernières ouvertures de magasins confirme notre ambition d’investir dans les jardineries en Lorraine. Nous ambitionnons aussi de développer une offre alimentaire de produits du terroir qui fonctionne très bien dans les magasins qui ont inaugurés une boutique Panier du Coin. Notre projet commun est désormais d’ouvrir ce type de boutique dans l’ensemble de la Lorraine en offrant ainsi des débouchés pour les agriculteurs de nos coopératives. »

EC : « Nous souhaitons participer à ce qui est en train de se mettre en place avec ce qu’on appelle la proximité. Le consommateur recherche de plus en plus la proximité avec le producteur. Nous avons ce rôle de relais et de porteur d’image du terroir à travers nos magasins. Nous sommes légitimes et nous y croyons. Au niveau de la distribution, nous avons également un rôle important à jouer auprès de nos agriculteurs adhérents, pour qu’ils puissent vendre leurs produits directement au consommateur final. Le concept Panier du Coin, par exemple, répond à ces attentes. »

Le point de vue de Charles COLASSE – Responsable de l’activité Jardin & Terroir du Groupe LORCA

Depuis quand l’union est-elle effective ?

« La phase de concentration des 2 réseaux est effective depuis le 1 er février 2020. La réussite et le respect des délais de mise en oeuvre ont été possibles grâce au travail exemplaire réalisé par l’ensemble des collaborateurs. C’est toute une chaine humaine, qui s’est mobilisée pour faire aboutir ce projet d’envergure ! »

Quels en sont les principaux enjeux ?

« Sur des marchés très atomisés et fragilisés par une météo capricieuse, les enjeux sont de continuer à revendiquer notre leadership sur nos métiers de base. Dans ce contexte, Point Vert entend s’imposer comme un acteur majeur et référant sur le marché du jardin et de l’animalerie sur le territoire de la Lorraine. Unir nos forces est un des moyens de progresser et de gagner des parts de marché. »

Dans les faits, comment cela va-t-il se traduire ?

« Il est important de consolider le secteur par ce type de regroupement mais il faut aussi redéfinir des périmètres d’activité. J’entends par là développer des univers offrant des produits dont les ventes sont moins tributaires des saisons et de la météo. C’est pourquoi, le bricolage, le terroir, l’animalerie sont des rayons appelés à s’enrichir avec une politique d’offre clarifiée et adaptée pour répondre aux attentes et besoins de la clientèle de proximité. »

Quels avantages retirez-vous de ce regroupement de réseaux ?

« Ce regroupement bénéficiera des synergies achats, logistique, marketing et animation des ventes. La nouvelle structure vise aussi une stratégie multicanale plus dynamique comme le e-commerce, le click &collect, le phygital, etc.

Enfin, la diversification de l’activité par des enseignes spécialisées – je pense à Terranimo pour l’animalerie et à Panier du Coin pour l’alimentaire – nous permet d’accéder à de nouveaux relais de croissance et est considérée comme un remède incontestable à la météo dépendance. »

Les chiffres clés du réseau réuni


La carte du territoire regroupé

Les activités du Groupe LORCA

Les activités du Groupe coopératif agricole LORCA, créé en 1970, se scindent en trois pôles, à savoir :

1) Le pôle Agriculture (céréales, approvisionnements et élevage). La coopérative LORCA compte aujourd’hui près de 2 000 adhérents répartis sur l’ensemble du territoire mosellan et le nord de la Meurthe-et-Moselle. Sa collecte moyenne s’élève à 750 000 tonnes par an (400 000 tonnes de blé, 190 000 d’orge et 125 000 tonnes de colza).

2) Le pôle Jardin & Terroir via notamment son réseau de 50 magasins sous les enseignes Magasin Vert, Point Vert, La Maison Point Vert, Terranimo, Panier du Coin et www.pointvert-est.fr.

3) Le pôle Matériaux & Energies (négoce de matériaux de construction sous l’enseigne GEDIMAT LORCA & vente de combustibles et carburants aux particuliers sous l’enseigne LORCA Energies).

Le Groupe LORCA emploie aujourd’hui 591 salariés et son chiffre d’affaires global sur la campagne 2018-2019 s’établit à 322 millions d’euros.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : GROUPE LORCA
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.pointvert-est.fr/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info