L'info pour les pros !
10 Ans !
Les Fines Fleurs – Créateurs de Roses – Roseraies Delbard : Fleuron de l’économie bourbonnaise
174
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Roseraies Delbard Les fines fleurs JAF-info Jardinerie
La rédaction de JAF-info

Les Fines Fleurs – Créateurs de Roses – Roseraies Delbard : Fleuron de l’économie bourbonnaise

La région Aura, via les fonds européens, soutient les entreprises du territoire, aux côtés du Conseil départemental de l’Allier. L’exemple d’un fleuron de l’économie bourbonnaise.

Les établissements Delbard, installés depuis plusieurs générations sur la commune de Malicorne, sont spécialisés dans les productions horticoles et, plus particulièrement celle de rosiers (lire ci-dessous). Ils ont fait appel, comme de nombreuses entreprises de la région, aux fonds européens. Des fonds gérés par la région Auvergne Rhône-Alpes auxquels Arnaud Delbard, à la tête de l’entreprise, a bénéficié pour un projet de forage en eau pour l’irrigation mais aussi en vue de l’amélioration et de l’aménagement des serres de production (éclairage, chambre froide, climatisation, matériels).

Modernisation des équipements et maîtrise énergétique

Ce projet s’inscrit dans une démarche de modernisation des équipements et de maîtrise énergétique. « L’entreprise développe sa démarche éco-citoyenne avec la mise en place d’une certification AB (bio), explique Arnaud Delbard. Nous souhaitons ainsi gagner en compétitivité en réduisant les coûts liés la diminution de produits phytosanitaires et en limitant la facture énergétique tout en modernisant les outils pour une plus grande efficacité. L’objectif étant, bien sûr, d’améliorer la qualité des produits mais aussi de protéger l’environnement en utilisant l’eau et l’énergie plus raisonnablement ».

Des fonds accessibles uniquement au co-financement

L’entreprise a reçu la visite des conseillers régionaux, Yannick Lucot et Emmanuel Ferrand. Ils ont pu constater la bonne réalisation. « Nous démontrons, par ces déplacements à travers les différents arrondissements du département de l’Allier, que les fonds européens servent au quotidien et à tout le monde. Il ne s’agit pas toujours de gros projets. Participer à l’amélioration des outils de travail des prestigieux établissements Delbard, montre aussi que notre territoire dispose d’un véritable tissu d’excellence économique. Soutenir des projets en lien avec la ressource en eau, est aussi un véritable enjeu pour l’avenir de notre agriculture. Les fonds européens sont là pour ça ».

Yannick Lucot précisant que « pour prétendre aux aides européennes, les conditions sont précises. Il faut tout d’abord un co-financement d’aides publiques. Ici, il est à hauteur de 50 % de subventions. Le reste étant à la charge de l’entreprise ».

En effet, pour les établissements Delbard, tout comme pour de très nombreux projets, le Conseil départemental de l’Allier a participé au financement comme le confirme son président, Claude Riboulet : « nous sommes au cœur de l’activité économique de notre département, en particulier dans le secteur de l’agriculture avec, à sa tête, un homme, Arnaud Delbard. Il a à cœur, d’améliorer les coûts d’exploitation d’un secteur particulièrement sensible qu’est le vivant tout en prenant en compte le stress hydrique au sens large, un enjeu majeur pour les prochaines années. Le Conseil départemental viendra toujours en appui à ce type d’audace et de part de risque ».

En chiffres :

  • Coût total du projet de modernisation des équipements : 347 084,40 €
  • Taux d’aide publique 45 %
  • Aide publique totale 67 500 €
    • Dont Région Aura 57 500 €
    • Dont Conseil départemental de l’Allier 10 000 €
  • Coût total du projet du forage : 178 460,79 €
  • Taux d’aide publique 40 %
  • Aide publique totale 58 371,40 €
    • Dont Feader 36 773,98 €
    • Dont Région Aura 21 597,42 €

Roseraies Delbard Malicorne 2014 JAF info Jardinerie Fleuriste 20140709 0012

Arnaud et Henry DELBARD en 2014

L’amour des roses et des fruits

Georges Delbard est né en 1906 à Malicorne, dans l’Allier. Passionné par les roses et les arbres fruitiers, il ouvre son premier magasin sur le quai de la Mégisserie à Paris, en 1935, avec des idées novatrices concernant la gamme et la présentation. Cette même année, il crée le premier catalogue de vente par correspondance de ses produits. Très vite, il souhaite devenir horticulteur à part entière et installe dès 1942, ses pépinières dans la petite ferme familiale de Malicorne. D’abord la production d’arbres fruitiers puis, ce sont les débuts de la pépinière de rosiers.

En 1947, il réalise et édite le livre Les Beaux Fruits de France, véritable Bible arboricole, au retentissement mondial. Cet ouvrage lui permet de devenir un « véritable jardinier du monde » et d’être reconnu par les horticulteurs du monde entier qui lui envoient des graines et greffons afin qu’il constitue le plus grand verger conservatoire de variétés fruitières en France (1516 pommiers, 528 poiriers, 1178 pêchers, 405 pruniers, 559 cerisiers), et bientôt le centre de création de ses nouvelles variétés.

Ses nombreux travaux de recherches sur de nouvelles variétés de roses sont couronnés de succès. Plus de 250 variétés commercialisées à ce jour. Le domaine de Malicorne s’étend maintenant sur 600 hectares de pépinières. C’est en 1958 qu’intervient la création du premier libre-service horticole. Le concept de jardinerie est né. La société Delbard compte dorénavant une activité de production et de distribution.

Le goût de la recherche est indivisible de la famille Delbard.

Après l’ouverture du verger expérimental en 1958, c’est en pionniers que ses membres ouvrent leurs laboratoires permettant la multiplication de culture in vitro et le développement de la recherche fondamentale par l’exploration des voies de la biotechnologie et du génie génétique.

Dès la fin des années 1960, Georges Delbard s’efface peu à peu pour laisser la place à ses trois fils. François, l’aîné, intègre l’entreprise en 1968 ; Henri, le cadet, se charge dès 1972 des Pépinières de Malicorne et de la gestion des nombreux contrats à l’étranger et Guy, le benjamin, devient hybrideur en 1977. Chacun des membres de la famille, avec ses compétences et sa sensibilité, marquera durablement la culture de l’entreprise horticole. À partir de 1995, Henri Delbard et la famille Delbard reprennent le contrôle financier du groupe Delbard passé aux mains du groupe LVMH. S’en suivent dix années d’expansion de la société avec l’ouverture et l’acquisition de jardineries et la création d’un nouveau concept, Delbard créateur de nature.

En mai 2005, Delbard devient propriété de la Famille Torck (fondatrice de la société Camaïeu). Le petit-fils du fondateur, Arnaud Delbard, reste salarié du Groupe Delbard. En mars 2010, le groupe Nalod’s rachète l’enseigne Delbard et choisi un nouvel axe de développement. En parallèle en mars 2012, PRGD (Pépinières et Roseraies Georges Delbard) est racheté par Henri Delbard et son fils Arnaud Delbard qui ont créé SN PRGD (Société Nouvelle Pépinières et Roseraies Georges Delbard) afin de relancer la recherche de variétés pour la production.

En lançant le site https://www.georgesdelbard.com/, ils souhaitent donner la chance aux jardiniers de pouvoir se procurer leurs variétés en direct des plantations.

Aujourd’hui, Arnaud Delbard a choisi de reprendre le flambeau avec toute la passion des origines. Avec ses équipes, ils sont les dignes héritiers de plus de

70 ans d’expérience, d’hybridation, de sélection, de greffage sur les 600 hectares de pépinières à Malicorne, dans l’Allier. Leur mission : créer jour après jour des rosiers plus parfumés, plus colorés, des arbres fruitiers plus généreux, plus gourmands, et surtout toujours plus résistants aux maladies. Les Pépinières et Roseraies Georges Delbard ce sont plus de 250 variétés de rosiers et 80 variétés d’arbres fruitiers, qui font le bonheur des jardiniers, amateurs ou passionnés.

Photo entête – Clin d’oeil avec le film : “La Fine Fleur” 

Les Roseraies Delbard sont citées dans le générique du film

[Vidéo] Le 30 juin en salle “La Fine Fleur ” de Pierre Pinaud, avec Catherine Frot, Melan Omerta et le soutien des Professionnels du végétal (ValHor)

Roseraies Delbard – Visite à Malicorne en 2014 – Comment naissent les roses ?

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : allier-agricole.com Sébastien Joly
Crédit photo : Photo et montage Luc NAROLLES
Sources :
  • http://www.allier-agricole.com/actualites/les-etablissements-delbard-soutenus-par-la-region-auvergne-rhone-alpes:8Z2369DD.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium