L'info pour les pros !
10 Ans !
Le fleuriste Arturo Arita expose à Paris – “je souhaite faire connaître mon travail au grand public”
748
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
La rédaction de JAF-info

Le fleuriste Arturo Arita expose à Paris – “je souhaite faire connaître mon travail au grand public”

À deux pas du Palais-Royal, le fleuriste Arturo Arita vient d’ouvrir une petite galerie où il expose ses bouquets comme des œuvres d’art, en s’inspirant de ses origines centraméricaines.

Des palmiers et des fougères arborescentes sont installés sur le trottoir, sur la devanture son nom – Arturo Arita – est apposé en jolies lettres dorées et lorsque l’on pousse la porte de cette galerie florale, c’est une explosion de couleurs et d’odeurs, qui nous envahit immédiatement. À l’image de l’univers de ce fleuriste de 35 ans, originaire du Honduras et symbole d’une jeune génération qui bouscule les codes de l’art floral traditionnel.

Arturo photographe Noel Manalili JAF info Fleuriste

Sa microboutique, nichée entre le Louvre des Antiquaires et le Palais-Royal ne mesure que 29 m2 mais se visite comme une galerie de tableaux ou de sculptures. Autour d’une grande table en marbre brésilien, ses créations sont présentées dans sa collection personnelle de vases, chinés aux Puces ou à Drouot et signés Murano, Gio Ponti, César. «À chaque fois que j’en achète un, j’imagine comment il peut mettre mon travail en valeur», se réjouit-il.

Au fond, son amie Sophie Dries, l’architecte qui a conçu la galerie, a créé un mur blanc en tuf inspiré des grottes maniéristes de la Renaissance italienne, où les bouquets d’Arturo sont présentés dans des niches et éclairés avec des luminaires en pyrite. Ailleurs, c’est une vasque ornée de robinets vintage en forme de tortues et des appliques André Arbus qui donnent une ambiance Art déco, si cher à l’artiste. On l’aura compris, Arturo Arita trouve son inspiration à l’occasion de ses voyages, aux quatre coins du monde. En Italie, à la Villa d’Este, «une source de création inépuisable», reconnaît-il. Au Brésil, dans l’immense jardin tropical de l’État du Minas Gerias, l’Inhotim, dont il raffole et où il a trouvé l’idée de travailler l’Heliconia She Kong, une fleur rare, poilue et très visuelle. À New York enfin, où il a grandi et où il s’inspire des influenceurs en vogue telle la botaniste Sophie Parker.

Avec cette nouvelle adresse ayant pignon sur rue,

je souhaite faire connaître mon travail au grand public

Arturo Arita

Arrivé à Big Apple à 15 ans, le jeune homme y a démarré une carrière d’orthophoniste avant de débarquer en France, il y a cinq ans. Fasciné par les plantes depuis son plus jeune âge, il s’inscrit à l’École des fleuristes de Paris, aux Buttes-Chaumont, fait ensuite ses armes chez Stéphane Chapelle, avant de travailler en free-lance dans un atelier, au fond d’une cour de la rue Saint-Honoré. «Avec cette nouvelle adresse ayant pignon sur rue, je souhaite faire connaître mon travail au grand public», explique Arturo Arita, qui s’est déjà fait un nom par le bouche-à-oreille. Ses créations graphiques et minimalistes – «Je n’aime pas les bouquets ronds et les feuillages», précise-t-il – ont déjà séduit de grands noms de la mode et du design. La galerie Perrotin ou encore Christian Louboutin, qui fait appel à lui pour fleurir ses boutiques, son show-room, son appartement… Début mars, Arturo signera la décoration florale du dîner de lancement de l’exposition consacrée au roi du stiletto au Palais de la Porte Dorée. Il devrait vraisemblablement mettre en scène ses fleurs fétiches – les hortensias, les renoncules, les anthuriums – qu’il prend soin de sélectionner trois fois par semaine à Rungis et exposer son bouquet signature mariant trois feuilles de Livingstonia, une feuille de Philodendron et deux fleurs de Plantorium. Une véritable œuvre d’art.

arturoarita38 photographe Noel Manalili JAF info Fleuriste

Arturo Arita, 15, rue Jean-Jacques-Rousseau (Paris 1er), à partir de 3 € la fleur et de 25 € le bouquet. www.arturoarita.com

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : lefigaro.fr Alyette Debray-Mauduy
Crédit photo : Photos fournies : Photographe Noel Manalili – Photo de la galerie florale Brice Chatenoud
Sources :
  • https://www.lefigaro.fr/jardin/l-art-floral-en-version-tropicale-20200206

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

AMORSA Publicité - Pack Premium