L'info pour les pros !
10 Ans !
La saga sur la cherté des pivoines chez les fleuristes pour la Fête des Mères
185
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
pivoine-OHF-JAF-Fleuriste
La rédaction de JAF-info

La saga sur la cherté des pivoines chez les fleuristes pour la Fête des Mères

Vous l’avez peut-être observé à l’approche de la fête des Mères, le 30 mai prochain : les prix des pivoines sont parfois prohibitifs chez les petits fleuristes… Météo et surtout loi de l’offre et de la demande pourraient expliquer cette flambée. Éléments de réponse.

  • Version constatée sur VDN  le 23 mai 2021
  • Version constatée sur VDN  le 26 mai 2021
  • Voir aussi les sources en dessous de l’article

Au détour d’un marché lillois, elles tendent leurs boutons ronds et leur feuillage vert sombre hors du seau : des pivoines, fleurs de saison, ne demandent qu’à s’épanouir chez les clients. Mais à 20 euros les 5 tiges, ils ne sont pas nombreux à se presser. Le vendeur lui-même reconnaît l’abus : « En ce moment, le prix des pivoines, c’est de la folie. » Sur un site spécialisé on peut facilement palper la hausse : en un an, les 20 tiges fournisseur sont passées d’un prix moyen de 15 € à 20 € et même 22 € au maximum.

La faute de la grande distribution ?

Le prix prohibitif de ces fleurs de saison, c’est ce qui a fait réagir sur Twitter la journaliste et fleuriste Anaïs Renevier. Sa casquette d’enquêtrice enfilée, elle explique dans un long thread – bien relayé – que « face au succès grandissant de la pivoine, la grande distribution a négocié cette année des stocks de fou » et coupé le robinet aux petits fleuristes. Paradoxalement, on retrouve donc nos belles de printemps à seulement 5 euros les cinq tiges dans certains supermarchés.

Elle étaye son propos par l’expérience malheureuse d’une de ses collègues, fleuriste indépendante, qui se heurte aux prix pratiqués par son fournisseur : « 2,75 € la fleur, alors qu’on recommande aux fleuristes de marger au triple d’achat. » Soit presque 10 euros l’unité pour le client ? De la folie. Avec un grand sentiment de honte, cette dernière aurait même fini par aller se fournir au magasin d’à coté… Et visiblement ce n’est pas la seule.  La profession est touchée : « On s’attendait à une hausse des prix, mais là c’est clairement un palier haut », confie Florent Moreau, président de la Fédération Française des Artisans Fleuristes (FFAF) à nos confrères du Figaro.

Des conditions météo pas idéales

Autre élément qui pèse sur le prix de la pivoine : la météo. Cette année, les conditions n’auraient pas été optimales pour son épanouissement, entraînant un déséquilibre de l’offre et de la demande. La Hollande, grande plaque tournante du commerce de la fleur, aurait aussi subi des intempéries, souligne un professionnel sur Twitter. Les pivoines françaises ? Elles existent. Selon le magazine Capital, la France ouvre même au printemps le bal des ventes de pivoines et ce grâce à son climat tempéré. Mais les prix ne sont pas moins chers quand la fleur est locale. C’est même souvent l’inverse. Mais dans le Var, gros producteur de pivoines, les gelées ont fait des dégâts sur les cultures et retardé leur floraison.

Une star de la fête des Mères et des réseaux sociaux

Belle, odorante, à la fois délicate et robuste, cette fleur de jardin originaire de Chine connaît depuis une décennie une réputation grandissante, ce qui accroît la pression sur le marché. La faute, peut-être, à sa très haute « instagrammabilité ». Sur les réseaux sociaux, les pétales roses de la peony s’affichent aux bras de nombreuses fashionistas. La demande est également très forte pour la fête des Mères, peut-être le rendez-vous le plus important de l’année pour les fleuristes.

Cette année, le prix du bouquet avec des pivoines risque d’atteindre des sommets. Anaïs Renevier – qui a revêtu cette fois-ci son habit de fleuriste – conseille donc de se tourner vers d’autres fleurs de saison « comme les girofllées, les scabieuses, les hortensias… et si votre fleuriste ne propose pas de pivoines, il ne faut pas lui en tenir rigueur. » Il reste avant tout le meilleur conseiller pour un bouquet. D’ailleurs quelle que soit la fleur, c’est l’intention qui compte.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : SBJ lavoixdunord.fr
Crédit photo : Générique OHF
Sources :
  • https://www.lavoixdunord.fr/1009585/article/2021-05-21/fete-des-meres-pourquoi-la-pivoine-coute-t-elle-si-cher-chez-mon-fleuriste-cette
  • https://www.lefigaro.fr/conjoncture/flambee-du-prix-de-la-pivoine-fleur-star-de-la-saison-20210522
  • https://www.nouvelobs.com/economie/20210523.OBS44358/pourquoi-la-guerre-de-la-pivoine-risque-de-plomber-votre-budget-bouquet-pour-la-fete-des-meres.html
  • https://www.journaldesfemmes.fr/jardin/jardinage/2718833-pourquoi-la-pivoine-est-elle-si-chere-cette-annee/
Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

2 réponses

Les commentaires sont fermés.

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium