JAF logo SVG2022

InVivo Group entre dans le ring du Salon de l’Agriculture 2022 : Crise Ukrainienne – Carbon Farming Unit – Digital et nouveautés dans le Retail à venir

545
vues
Publicité - Pack Impact

Salon international de l’Agriculture de Paris, le 2 mars 2022, Thierrry Blandinière Directeur Général d’InVivo Group souhaitait présenter la 3ème révolution agricole. Le rôle de l’agriculture face aux changements climatiques. Malheureusement la crise en Ukraine s’invita à cette conférence de presse. C’est donc au bord du ring de présentation des meilleurs spécimens des races bovines, que le Directeur Général est revenu sur l’impact de la Guerre en Ukraine sur le groupe, ses équipes et le marché; a présenté  le projet RSE Carbon-Farming et enfin a révélé quelques axes d’évolutions concernant le digital et la Data dont quelques éléments concernant Invivo Retail. A découvrir ci-dessous.

Invivo Group Entre Dans Le Ring Du Salon De L'Agriculture 2022 : Crise Ukrainienne - Carbon Farming Unit - Digital Et Nouveautés Dans Le Retail À Venir
Invivo dans le ring du Salon International de l’Agriculture – Paris 2022 – Un label de qualité !

InVivo mise sur la décarbonation et lance Carbon Farming Unit, son activité dédiée

Le groupe InVivo, qui accompagne la transition agricole et la transformation de la Ferme France depuis plus de dix ans, considère aujourd’hui que l’agriculture est une des clés face au défi du réchauffement climatique. Tout en continuant à remplir sa mission primordiale : nourrir les populations, l’agriculture doit, via son impact et son poids sur les systèmes écologiques, permettre la mise en place de filières vertueuses en carbone.

Dans ce contexte, et fort des synergies créées avec les activités de Soufflet, le groupe InVivo lance une nouvelle activité dédiée – Carbon Farming Unit -, pour offrir aux industriels de l’agroalimentaire des matières premières agricoles bas carbone.

Avec les activités de Soufflet, InVivo accélère sa stratégie d’innovation et d’impact RSE

Les équipes d’InVivo, en lien avec les agriculteurs, ont conçu un outil de gestion et d’évaluation du bilan carbone sur les matières premières agricoles permettant la mise en marché et la valorisation de volumes significatifs de produits décarbonés (par exemple, le potentiel de production d’orge bas carbone sur 24 mois est de 500 000 tonnes).

Le savoir-faire du groupe lui permet d’accompagner les agriculteurs depuis le sourcing des données agricoles jusqu’aux opportunités du marché, tout en leur apportant des conseils pour augmenter leur séquestration carbone dans les sols. Avec ce projet, InVivo ambitionne de devenir le premier opérateur européen en carbon farming (agriculture à empreinte carbone réduite).

Cette offre, exprimée via une marque ingrédient, permettra aux industriels de fabriquer des produits qui porteront dans leur formulation un bilan négatif en carbone. Commercialisés en quantité significative, ils auront un impact majeur sur le bilan carbone global des filières de production des industriels de l’agroalimentaire, tout en impliquant positivement le consommateur sur les enjeux climat et en générant une rémunération supplémentaire incitative pour l’agriculteur.

« Face au double défi d’augmenter les volumes de production pour nourrir 10 milliards d’êtres humains, tout en atteignant la neutralité carbone en 2050 pour maintenir le réchauffement climatique en deçà de 1,5°C, l’agriculture a un rôle majeur à jouer. Nous sommes aujourd’hui en capacité d’accélérer la 3ème révolution agricole et de rendre notre agriculture plus productive et plus vertueuse, à condition que nous parvenions à déployer largement nos initiatives.

Les crises successives que nous connaissons ces dernières années nous le confirment : la ferme France doit encore augmenter sa capacité de production tout en développant des pratiques plus durables et profitables pour tous. »,

indique Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

Projection en volume :

  • Orge : 24 mois 500 kT d’orge bas carbone, plein potentiel Ferme France à 2Mt
  • Blé : 24 mois 2Mt de blé bas carbone, plein potentiel ferme France à 6Mt
  • Maïs : 24 mois 500kt plein potentiel Ferme France à 2Mt
Invivo Group Entre Dans Le Ring Du Salon De L'Agriculture 2022 : Crise Ukrainienne - Carbon Farming Unit - Digital Et Nouveautés Dans Le Retail À Venir
La fierté toujours présente dans le monde agricole – La reconnaissance d’un travail d’une vie !

Good food, good planet, une marque ingrédient au service de la décarbonation

Concrètement, le projet porté par InVivo consiste à intégrer la décarbonation au sein des différentes filières sur lesquelles le groupe opère : le malt. le vin et la farine.

Cette décarbonation, de l’aval à l’amont, et traduite au travers d’une marque ingrédient, sera mise en avant sur le produit fini. En la choisissant, l’industriel et le consommateur prennent part à un cercle vertueux : ils financent directement la transition agricole via la rémunération complémentaire versée aux agriculteurs qui s’engagent en mettant en œuvre sur leur exploitation des pratiques bas carbone.

Cette marque ingrédient pourra être déclinée pour

– Le malt produit à base d’une orge bas carbone : Good beer, Good planet
– Le vin produit sur la base d’une vigne bas carbone : Good wine, Good planet
– La farine produite à base d’un blé bas carbone : Good bread, Good planet

L’exemple du malt – Good beer, Good planet

Des malteurs produisent déjà une partie de leur malt à partir d’orge bas carbone, notamment pour répondre à une demande spécifique, dite « marché de niche », de certains brasseurs. L’objectif du groupe InVivo est de passer à l’échelle et de faire de ce marché une pratique industrielle. Grâce à son expertise en tant que négoce, InVivo est capable de sourcer une orge bas carbone, de qualifier cette orge grâce à des outils dédiés et des méthodes de calcul basées sur les normes et labels reconnus officiellement qui pèsent sur la comptabilité carbone des sociétés, et de produire un volume de malt suffisant pour permettre à un brasseur de niveau mondial de distribuer une bière bas carbone grand public.

La bière Good beer, Good planet permettra :

– à l’agriculteur de valoriser une production plus vertueuse et d’augmenter ses revenus via la prime carbone perçue ;
– au brasseur de réduire ses émissions carbone à travers son approvisionnement et d’élargir son potentiel de vente en communiquant sur une marque ingrédient durable ;
– au consommateur de faire le choix d’une bière durable, et de jouer son rôle de consom’acteur en privilégiant la transition écologique et une plus juste rémunération du travail de l’agriculteur.

A propos du groupe InVivo

Le groupe InVivo, qui a finalisé l’acquisition du groupe Soufflet en décembre 2021, est l’un des premiers groupes européens agricoles avec un chiffre d’affaires de près de 10 milliards d’euros, dont plus de la moitié réalisée en France, et un effectif de plus de 13 000 salariés, dont plus de 10 000 en France. Implanté dans 38 pays, il regroupe plus de 90 sites industriels, dont 63 en France.
Ce pilier de la souveraineté alimentaire intervient sur toute la chaîne de valeur, de la fourche à la fourchette, en étant leader sur chacun de ses métiers stratégiques : Agriculture ; Malterie ; Meunerie, ingrédients, boulangerie / viennoiserie / pâtisserie ; Jardinerie et distribution alimentaire ; Négoce international de grains ; Viti-vinicole. Un pôle global transverse de solutions innovantes et digitales complète le dispositif pour accélérer la transformation de ces métiers.

Invivo Group Entre Dans Le Ring Du Salon De L'Agriculture 2022 : Crise Ukrainienne - Carbon Farming Unit - Digital Et Nouveautés Dans Le Retail À Venir

Crise ukrainienne – 25 millions de tonnes de blè pourraient manquer …

 Retail – Et si InVivo devenait une marque Grand Public ?

A l’occasion d’une prise de parole, Stéphane Marcel Chief Digital Officer Invivo Group a évoqué la “Digital Factory“, le projet Aladin plateforme agricole d’achat et les grandes trajectoires concernant le digital chez Invivo Group. Concernant Invivo Retail (Jardiland, GammVert, Delbard etc) quelques décisions devraient être annoncées vers la fin mars.

Pour InVivo Group, la “Digital Factory” représente un investissement de 50 millions d’Euros et 120 personnes. Depuis 3 ans c’est un projet ambitieux et stratégique pour l’ensemble d’InVivo Group. La Digital Factory va faire émerger de nouveau business model au sein du groupe. La captation de la Data va participer à la création de valeurs y compris dans les jardineries.

Pour InVivo Retail nous avons l’ambition dans les 5 ans d’orienter 20% du CA (env 500 millions d’Euros) vers le digital, en omnicanal.

Nous sommes en train de revoir le socle E-commerce d’InVivo Retail avec une nouvelle plateforme à découvrir fin 2022 probablement au démarrage avec Jardiland.

Un projet centré sur nos clients et nos magasins … qui sont les acteurs majeurs de la chaine de valeur chez InVivo Retail

Stéphane MARCEL Chief Digital Officer Invivo Group

Thierry Blandinière ajoutant furtivement que la marque InVivo devrait devenir aussi une marque Grand Public ….

Voila probablement l’annonce d’une nouvelle Marque De Distributeur (MDD) assurant la promotion des produits issus du groupe. Cela rappelle la marque “by InVivo” prévue pour mettre en avant les produits du terroir distribués lors de la prochaine Coupe du Monde de Rugby France 2023 .

Un bon teasing pour la prochaine conférence de Presse  de Guillaume Darrasse Directeur Général d’InVivo Retail prévue fin mars.

Invivo Group Entre Dans Le Ring Du Salon De L'Agriculture 2022 : Crise Ukrainienne - Carbon Farming Unit - Digital Et Nouveautés Dans Le Retail À Venir

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! – Paris
Crédit photo : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris
Source :
  • Conf Presse 02/03 LN