Publicité - Pack Impact

Grand Est – La reprise de Caddie par le groupe Cochez acceptée par le tribunal

La rédaction de JAF-info
Vues :
25
Logo-Caddie JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste

L’entreprise, qui sera reprise par le groupe industriel nordiste Cochez, devra se séparer de près de 20% de ses effectifs.

Le tribunal judiciaire de Saverne a donné ce mardi son feu vert à la reprise de l’emblématique fabricant de chariots de supermarchés Caddie, en faillite depuis le début de l’année, par le groupe industriel nordiste Cochez.

“C’est accepté”, a indiqué, à l’issue d’une audience à huis clos, Me Claude-Maxime Weil, l’un des administrateurs judiciaires. Caddie échappe ainsi, après des semaines d’incertitudes, à la liquidation, mais ses effectifs seront réduits de presque 20%, passant de 139 à 113 salariés. “C’est un très grand soulagement”, a réagi le président sortant de l’entreprise alsacienne, Stéphane Dedieu, qui restera actionnaire minoritaire.

L’offre acceptée, qui était la seule à être présentée, permet la reprise de l’unique site de production de Caddie, situé à Dettwiller (Bas-Rhin). “Ce n’est pas une opération financière pour moi. C’est la sauvegarde d’un métier de tradition alsacienne”, a souligné Pascal Cochez, fondateur du groupe du même nom, défendant une “logique patrimoniale” et désireux de “lancer une reconquête commerciale” pour les chariots Caddie.

Un million d’euros de fonds propres

Le groupe Cochez, spécialisé dans le transport et les services industriels, est basé à Valenciennes et compte 330 employés au total. Il avait déjà repris partiellement en 2019 les denteliers Desseilles et Noyon, fleurons de l’industrie de la dentelle à Calais. Le groupe, qui va désormais détenir 66% de Caddie, est venu en mars à la rescousse d’une offre initiale présentée par Stéphane Dedieu et des associés italiens et allemands. Ceux-ci n’étaient pas parvenus à réunir les fonds nécessaires pour faire cavaliers seuls et resteront actionnaires minoritaires avec 34% des parts.

Au total, environ un million d’euros de fonds propres sont apportés par les nouveaux actionnaires et près de 900.000 euros par l’Etat et la région Grand Est sous forme de prêts remboursables. Nom déposé en 1959 et inspiré du golf, Caddie, dont les origines industrielles et alsaciennes remontent à 1928 avec des produits en fil de fer, a connu son heure de gloire avec l’essor de la société de consommation, indissociable du chariot métallique pour les grandes surfaces.

Mais la société, détenue depuis 2018 par le polonais Damix, a rencontré de multiples difficultés ces dernières années et trois redressements judiciaires en l’espace de dix ans.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : bfmtv.com P.L. avec AFP
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Accès rapide