L'info pour les pros !
10 Ans !
Grand Est – Jennifer Rein et Stéphane Baumgartner ouvrent la jardinerie urbaine « Tchungle »
408
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact

Grand Est – Jennifer Rein et Stéphane Baumgartner ouvrent la jardinerie urbaine « Tchungle »

Jennifer Rein et Stéphane Baumgartner ouvrent ce mardi les portes de leur jungle urbaine au 20, rue de la Division-Leclerc à Strasbourg. D’abord plantée en ligne, confinement oblige, leur « Tchungle » promet de devenir le nouveau point de ralliement des citadins en mal de verdure.

Non, elle pas Jane et lui pas Tarzan ! Quoique… Sur le site internet de Tchungle , Jennifer Rein se présente comme « la gardienne des ficus », son barbu compagnon Stéphane Baumgartner endossant le rôle du « dompteur de cactus ». Dans une autre vie, ces deux-là ont exercé comme architecte (à Mulhouse, notamment, pour la première, diplômée de l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy) et travaillé au service marketing et relation clients d’une grande banque, à Strasbourg. Oui, mais voilà. On ne sait pas toujours à quoi peut mener l’achat d’un modeste ficus Ikea…

Dans le cas qui nous occupe, après avoir « fait mourir le [sien] trois fois de suite », Jennifer Rein a cherché des solutions sur la toile et dans les ouvrages spécialisés. Ainsi tombe-t-on parfois dans le vert engrenage. Quelque temps plus tard, l’appartement du couple abritait déjà « 54 plantes », addition de la passion de Jennifer pour les philodendrons et les alocasias et de celle de Stéphane pour les cactées. « Le jour où on a déménagé, on s’était promis de réduire », se souvient Jennifer. Raté ! Aujourd’hui, elles sont 200 à proliférer dans leur 70 m².

Une jardinerie adaptée aux urbains

La trentaine arrivant et les envies de reconversion de l’une coïncidant avec la fin de CDD de l’autre, ils ont décidé d’ouvrir ensemble une jardinerie. Urbaine, génération et nouveaux modes de vie obligent, et regorgeant de plantes exotiques, pour rappeler leur goût des voyages. « On avait déjà vu des concept stores de ce genre en Belgique, aux Pays-Bas, à Paris… Mais pas encore à Strasbourg », s’étonnent ceux qui ont « bétonné leur business plan » pour convaincre les banques et bénéficié pour se lancer d’un prêt d’honneur de 15 000 € d’Initiative Strasbourg. En décembre dernier, c’est d’ailleurs dans une boutique éphémère collective montée au Centre Halles que le concept est sorti du bois. « Avec déjà un joli succès et de très belles rencontres à la clef », salue Jennifer.

Tchungle – le petit nom de leur jungle — devait ouvrir début février au 20, rue de la Division-Leclerc, en lieu et place de La Luciole et de ses lampes en pâte de verre. Un relooking complet, près de trois mois de travaux et une pandémie de Covid-19 plus loin, c’est finalement en plein confinement que les deux passionnés se sont lancés. D’abord sur Internet, circonstances obligent. « On avait déjà plus de 1 000 plantes en boutique quand on a appris qu’on ne pourrait pas ouvrir le 17 mars ; ça nous a d’abord coupé les jambes… Et puis on s’est adaptés et on a décidé de créer la boutique en ligne, en mode click & collect, alors que ce n’était pas du tout à l’ordre du jour ! » explique Jennifer Rein.

À compter de ce mardi 12 mai, la boutique est aussi ouverte physiquement du mardi au samedi, de 10 h à 19 h, avec toujours la possibilité de commander sur l’e-shop. Conditions d’hygiène et de sécurité post-confinement obligent, seules deux personnes pourront arpenter la jungle simultanément, avec prière de passer par la case gel hydroalcoolique à l’entrée. Le prix à payer pour admirer in vivo l’ alocasia « écailles de dragon » ou le monstera deliciosa , les feuillages ultra-graphiques du calathea ou du begonia maculata , la fougère crocodile ou le maranta fascinator … Les plantes proviennent majoritairement de Belgique et des Pays-Bas, « mais dès que c’est possible, nous nous fournissons en France, comme pour les aromates de chez Sonnendrucker, à Brumath », précise Jennifer Rein. Basilic cannelle, épinard fraise ou jambon du jardinier… Les semences souvent rares et « 100 % bio, non hybrides et reproductibles » d’Alsagarden, à Niederhaslach , sont aussi à l’honneur.

D’ici quelques semaines, on devrait en outre pouvoir profiter dans cette « Tchungle » urbaine d’ateliers pratiques pour apprendre à créer des terrariums, réaliser un macramé, des objets déco végétaux, rempoter. À terme, des ateliers enfants sont également prévus… De quoi permettre à chacun de remplacer son ficus suédois et/ou de se composer le petit coin de verdure qui a tant fait défaut pendant le confinement !

https://www.facebook.com/HelloTchungle/posts/180499736749877:0

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : dna.fr Valérie WALCH
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.dna.fr/edition-strasbourg/2020/05/12/une-jardinerie-fait-entrer-la-tchungle-au-centre-ville

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info