JAF logo SVG2022

Etudes XERFI – Regain d’intérêt pour le marché de l’équipement de la maison – La dynamique post-crise du marché de l’équipement pour la maison – Renforcement de la concurrence et nouvelles stratégies des distributeurs de meubles, décoration, électroménager, bricolage et articles pour le jardin

143 vues
Publicité - Pack Impact

Home, sweet home. Les Français ont dépensé en 2019 quelque 60 milliards d’euros pour l’équipement de leur logement. Un montant qui représente moins de 5% de leur budget total et qui progresse de 1% par an en valeur depuis 2010.

Ce marché est en effet influencé par les fluctuations de l’immobilier et il est surtout très sensible aux variations du pouvoir d’achat. Même si celles-ci figurent parmi les plus résistantes des dépenses arbitrables car la crise a généré un regain d’intérêt des consommateurs pour leur foyer, les dépenses en équipement du logement devraient chuter de plus de 6,5% en 2020, selon les calculs des experts de Xerfi Precepta.

Le repli des transactions dans l’immobilier de logement et le recul de la mobilité résidentielle n’y sont bien sûr pas étrangers, malgré un effet de rattrapage post-confinement pour les magasins de bricolage, d’électroménager et d’ameublement-décoration.

A la faveur de la diffusion de la pratique du télétravail, mais aussi du mouvement de repli sur le foyer en temps de crise ou encore le recours au « faire soi-même », le marché devrait néanmoins rebondir de plus de 9% en 2021, d’après nos prévisions.

La crise ayant donc modifié les modes de vie, les Français réorganisent leurs logements pour y concilier activités professionnelle et privée, voire se projeter dans de nouveaux cadres de vie. Elle impacte également leurs comportements d’achat, à commencer par le recours accru au marché de l’occasion. En plein essor sur le marché de la mode, ce phénomène va gagner celui de la maison à plus grande échelle par goût (pour le vintage ou la consommation durable par exemple) mais surtout pour des raisons financières et le resteront. C’est une tendance qui va s’ancrer alors que la crise met sous pression les ménages les plus modestes pour lesquels la quête de prix bas est une priorité. Si le marché de la seconde main recouvre des modes d’échange variés, la consommation collaborative est le plus dynamique d’entre eux. Le leader de la mode d’occasion Vinted vient d’ailleurs de se diversifier sur le marché de la décoration. Or, ces pratiques collaboratives (ou d’échanges entre particuliers) échappent presque totalement au commerce de détail et aux distributeurs d’équipement de la maison qui ont peu investi le marché de la seconde main.

Ils peuvent en revanche miser sur le recours croissant au e-commerce. Le circuit a en effet recruté de nombreux clients pendant le confinement sur le mode de la livraison à domicile ou celui du drive. Et l’évolution de l’audience des sites marchands révèle que les consommateurs continuent de se rendre plus fréquemment qu’avant le confinement sur les sites marchands des enseignes, en particulier sur les sites de bricolage traditionnels (comme Leroy Merlin) ou pure players (comme ManoMano). Dans ces conditions, tout l’enjeu pour les enseignes d’équipement de la maison est de fidéliser ces consommateurs convertis au e-commerce pendant le confinement. Autrement dit, la transformation digitale des acteurs est une priorité stratégique renforcée par la crise.

Le e-commerce et le m-commerce, qui représentent 15% du marché de l’équipement de la maison selon les experts de Xerfi Precepta, recouvrent des réalités différentes selon les segments et les distributeurs. Si certains comme les leaders de l’électrodomestique (tels que Fnac Darty par exemple), l’enseigne d’ameublement-décoration Maisons du Monde ou encore le groupe Galeries Lafayette (dont La Redoute) réalisent déjà plus de 20% de leur chiffre d’affaires sur le web, d’autres sont en-deçà des 10%, notamment sur le marché du bricolage. Le lancement d’une marketplace est ainsi presque systématique chez les leaders, y compris chez les marques-enseignes peu coutumières du fait, pour enrichir leurs offres. C’est désormais une option envisagée par Ikea.

La nécessité de construire une architecture omnicanale

La voie de l’omnicanalité – celle de la multiplicité et l’interaction des canaux de vente, offrant des alternatives en matière de parcours d’achat, et dans laquelle se sont engagés les distributeurs depuis des années – prend dès lors encore plus de sens.

Un deuxième chapitre s’ouvre néanmoins. Il concerne en particulier les distributeurs multi-enseignes qui ajoutent une pierre à leur édifice omnicanal en interconnectant physiquement et virtuellement leurs différents réseaux. Des groupes tels que Fnac Darty et Galeries Lafayette ont commencé à s’aventurer sur ce terrain, créant des shop-in-shop offline et online ainsi que des dispositifs web-to-store entre leurs enseignes. Il reste que, compte tenu des investissements à consentir, la crise va creuser les inégalités entre distributeurs sur le terrain de la transformation digitale.

Les problèmes de trésorerie et les défaillances consécutives à la crise du Covid-19 vont s’accentuer en 2021. Et le niveau de concentration déjà très élevé – suite au rapprochement de But et Conforama donnant naissance au nouveau numéro un du meuble – va se renforcer alors que les difficultés des uns seront des opportunités de croissance pour les autres.

Dans le même temps, le modèle de la marque-enseigne perd peu à peu du terrain au profit de celui de distributeur multimarque. Conséquence : le marché de l’équipement de la maison rassemble des acteurs dont les business models convergent et dont les positionnements sont de moins en moins différenciés. Ce phénomène se conjugue avec une plateformisation accrue de la distribution. Les logiques de coopération entre concurrents, inimaginables il y quelque temps, prennent forme dans la sphère physique (à l’image du partenariat commercial entre Darty et Carrefour) et sont surtout de plus en plus fréquentes sur le net. Sauf que ces alliances ne sont pas dénuées de risques, à commencer par le risque d’intermédiation croissante de la relation client pour les distributeurs de l’équipement de la maison ayant rejoint l’écosystème des géants du numérique, eux-mêmes exposés à des menaces telles que la taxe GAFA ou la régulation concurrentielle.

LES PRINCIPAUX ACTEURS CITÉS OU ANALYSÉS DANS L’ÉTUDE

  • 3 SUISSES
  • ACTION
  • ADEO
  • ALIBABA GROUP
  • ALICE DÉLICE
  • ALICE’S GARDEN
  • ALIEXPRESS
  • ALINÉA
  • AMAZON
  • AMBIANCE & STYLES
  • ARCHEA
  • ARTHUR BONNET
  • AUCHAN RETAIL
  • AXTEM
  • BABOU–B&M
  • BAZARLAND
  • BECQUET
  • BHV
  • BLANCHEPORTE
  • BO CONCEPT
  • BOTANIC
  • BOUCHARA
  • BOULANGER
  • BRICO CASH
  • BRICO DÉPÔT
  • BRICO E.LECLERC
  • BRICOMAN
  • BRICOMARCHÉ
  • BRICOPRIVE
  • BRICOPRO
  • BRICORAMA
  • BRICOZOR
  • BUT
  • CAFOM
  • CAMIF MATELSOM
  • CARRE BLANC
  • CARREFOUR
  • CASA
  • CASH CONVERTERS
  • CASH EXPRESS
  • CASTORAMA
  • CDISCOUNT
  • CENTRAKOR
  • CHÂTEAU D’AX
  • CINNA
  • CONCEPT USINE
  • CONFORAMA
  • COPRA
  • CROZATIER
  • CUIR CENTER
  • CUISINE ADDICT
  • CUISINE PLUS
  • CUISINELLA
  • CUISINES RÉFÉRENCES
  • CUISINES SCHMIDT
  • CULINARION
  • DAXON
  • DECOCLICO
  • DELBARD
  • DESCAMPS
  • DIGITAL
  • DOCKS DY MEUBLE
  • DONNONS.ORG
  • DU BRUIT DANS LA CUISINE
  • E.LECLERC
  • EASY CASH
  • EBAY
  • ELECTRO DEPÔT
  • EMMA MATELAS
  • ENVIE
  • ETSY
  • EXPERT
  • EXTRA
  • FACEBOOK
  • FINDIS
  • FLY
  • FNAC DARTY
  • FRANCE LITERIE
  • FRANÇOISE SAGET
  • GALERIES LAFAYETTE
  • GALLERY TENDANCES
  • GAMM VERT
  • GAUTIER
  • GÉANT DU MEUBLE
  • GEEV
  • GIFI
  • GITEM
  • GOOGLE SHOPPING
  • GRAND LITIER
  • GROUPE CASINO
  • GROUPE LOUIS DELHAIZE
  • GROUPON
  • GUY DEGRENNE
  • H&H
  • H&M HOME
  • HABITAT
  • HABITAT ET JARDIN
  • HAPPY CASH
  • HEMA
  • HEYTENS
  • HOME 24
  • HOME SALONS
  • HTM GROUP
  • IKEA
  • INSTAGRAM
  • INTERDIT AU PUBLIC
  • INTERIOR’S
  • IXINA
  • JALLA
  • JARDILAND
  • JOOM
  • JYSK
  • KERIA
  • KINGFISHER
  • L’AMEUBLIER
  • LA CHAISE LONGUE
  • LA COMPAGNIE DU LIT
  • LA FOIR’FOUILLE
  • LA REDOUTE
  • LABEL EMMAUS
  • LAMAISON.FR
  • LAPEYRE
  • LAURIE LUMIERE
  • LE BON MARCHÉ
  • LE MATELAS
  • LE PRINTEMPS
  • LE ROI DU MATELAS
  • LEBONCOIN
  • L’ENTREPÔT DU BRICOLAGE
  • LEROY MERLIN
  • LES BRICONAUTTES
  • LES EXPERTS MEUBLES
  • LES MOUSQUETAIRES
  • LIGHTONLINE
  • LIGNE ROSET
  • LINVOSGES
  • LITRIMARCHÉ
  • LUCKYFIND
  • MA SPATULE
  • MADE
  • MADE IN DESIGN
  • MADE IN MEUBLES
  • MADURA
  • MAISON DE LA LITERIE
  • MAISONS DU MONDE
  • MANOMANO
  • MARCHÉ AUX AFFAIRES
  • MATHON
  • MAXI BAZAR
  • MAXIAM
  • MAXILITERIE
  • MAXOUTIL
  • MDA COMPANY
  • MENZO
  • MEUBLENA
  • MILIBOO
  • MOBALPA
  • MOBILIER DE FRANCE
  • MOBILIER DESIGN OCCASION
  • MOBILUX
  • MOBISTOXX
  • MONOPRIX
  • MONSIEUR MEUBLE
  • MONTELEONE
  • MR BRICOLAGE
  • MUY MUCHO
  • MYMOBILIER.FR
  • NOZ
  • OLIVIER DESFORGES
  • OOGARDEN
  • PARUVENDU
  • PERENE
  • PINTEREST
  • POINT VERT
  • POLTRONESOFA
  • PRO & CIE
  • PYLÔNES
  • RAKUTEN
  • ROCHE BOBOIS
  • RUE DU COMMERCE
  • SAINT MACLOU
  • SALONS CENTER
  • SELENCY
  • SHOWROOMPRIVÉ
  • SOCOO’C
  • SOLEA
  • SOSTRENE GRENE
  • STOKOMANI
  • STORY
  • SYLVIE THIRIEZ
  • SYSTÈME U
  • TATI
  • TEDIBER
  • THE COOL REPUBLIC
  • TIKAMOON
  • TISSUS DES URSULES
  • TOC
  • TOTO
  • TRADITION DES VOSGES
  • TROC.COM
  • TRUFFAUT
  • VEEPEE
  • VENTE-UNIQUE.COM
  • VILLAVERDE
  • VINTED
  • VITRINE MAGIQUE
  • WELDOM
  • WESTWING
  • WISH
  • XXL MAISON
  • XXXLUTZ
  • YOUZD
  • YVES DELORME
  • ZARA HOME
  • ZÔDIO
  • LISTE NON EXHAUSTIVE

En savoir plus :

https://www.xerfi.com/presentationetude/La-dynamique-post-crise-du-marche-de-l-equipement-pour-la-maison_20DIS61

  • Dernière parution le 30/09/2020
  • Réf : 20DIS61 / PTAX
  • Regain d’intérêt pour le marché de l’équipement de la maison  – Octobre 2020
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : XERFI Delphine David
Crédit photo : Photo Générique ou logo société