Publicité – Pack Impact

InVivo Retail Jardiland – Accord de l’Autorité de la concurrence pour le rachat sous réserve qu’il se sépare de 11 magasins.

Invivo-jardiland-GammVert-Delbard-JAF-info-Jardinerie
3864

Vues

LARBALETIER

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

L’Autorité de la concurrence autorise le rachat du groupe Jardiland par le groupe InVivo (Gamm Vert, Delbard) sous réserve qu’il se sépare de 11 magasins

Les parties à l’opération

Le 29 juin 2018, le groupe InVivo Retail, filiale de l’union de coopératives Union InVivo, qui anime notamment un réseau de points de vente sous enseignes Gamm Vert et Delbard, a notifié à l’Autorité de la concurrence son projet d’acquisition du groupe Jardiland.

Les parties sont actives dans la distribution d’articles de jardinage, de bricolage, d’animalerie et d’aménagement extérieur.

Pour répondre aux problèmes de concurrence identifiés dans plusieurs zones de chalandise, InVivo a pris des engagements

Si l’opération ne soulève pas de problème de concurrence sur le marché amont de l’approvisionnement auprès des fournisseurs, compte tenu de la part de marché limitée de la nouvelle entité au niveau national, l’Autorité a en revanche considéré qu’elle créait des doutes sérieux d’atteinte à la concurrence dans plusieurs zones de chalandise locales.

L’Autorité a en effet considéré qu’à l’issue de l’opération, InVivo Retail aurait détenu des parts de marché très importantes, supérieures à 60 %, dans plusieurs zones de chalandise, sans qu’une offre alternative crédible et suffisante permette de contrebalancer son pouvoir de marché. Dans chacune de ces zones, la prise de contrôle du magasin Jardiland (magasin intégré) ou Esprit Jardiland (magasin franchisé) était susceptible de conduire à des augmentations localisées de prix ou de dégradation de la diversité et de la qualité des produits et des services proposés, dans la mesure où l’opération conduisait à la disparition d’une offre concurrente aux magasins sous enseignes Gamm Vert ou Delbard. Dans chacune de ces zones, l’Autorité a relevé que les consommateurs seraient donc privés d’une offre alternative, sans que les concurrents présents dans ces zones soient susceptibles d’exercer une pression concurrentielle suffisante sur la nouvelle entité.

Pour garantir l’animation concurrentielle dans les zones concernées, InVivo se séparera de 11 magasins

L’Autorité a toutefois autorisé l’opération, sous réserve d’engagements de la cession de six points de vente et de la résiliation de cinq contrats de franchise qui devront être repris par un ou plusieurs réseaux concurrents 1.

Afin de remédier à ces préoccupations de concurrence, le groupe InVivo s’est engagé à céder à un concurrent six points de vente Jardiland ou Gamm Vert et à résilier cinq contrats de franchise Jardiland ou Gamm Vert, en favorisant la conclusion d’un nouveau contrat de franchise par un réseau concurrent. Ces engagements sont de nature à garantir le maintien d’une concurrence suffisante dans les zones concernées.

Les repreneurs présentés devront être agréés par l’Autorité qui s’assurera qu’ils seront à même de constituer une offre alternative crédible en matière d’articles de jardinerie, de bricolage, d’animalerie et d’aménagement extérieur dans chacune des zones concernées.

Les points de vente concernés par les engagements sont les suivants :

Autorite concurrence Jardiland Invivo JAF-info Jardinerie

 

 

Cession ne signifie pas fermeture du magasin mais changement d’enseigne

Les cessions demandées sont justifiées par la disparition d’une pression concurrentielle locale sur la nouvelle entité à l’issue de l’opération.
Leur objectif est de permettre la reprise des magasins et de leurs activités par une enseigne autre que Jardiland, Gamm Vert ou Delbard afin de maintenir l’animation concurrentielle dans la zone de chalandise concernée et ainsi garantir aux consommateurs une offre diversifiée en produits de jardinage, bricolage, aménagement extérieur et animalerie.

> Le texte intégral de la décision 18-DCC-148 du 24 août 2018 sera prochainement publié sur le site Internet de l’Autorité

Publication à durée illimitée

Signature : AUTORITE DE LA CONCURRENCE
Sources : -http://www.autoritedelaconcurrence.fr/user/standard.php?lang=fr&id_rub=683&id_article=3251
Origine : Communiqué de Presse
comptoir

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
JDC

Publicité - Pack Premium

Autopromo

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent