Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Grand Est – Magali Schmitt déménage sa boutique fleuriste et quitte le centre ville

Fleuriste générique JAF-info F2
354

Vues

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Magali Schmitt, fleuriste à Petite-Rosselle, va transférer son activité au centre commercial B’est à Farébersviller. Provoquant la fermeture d’un nouveau commerce dans la commune.

C’ est un commerce emblématique du centre-ville de Petite-Rosselle, qui va baisser définitivement le rideau le mardi 10 avril. Pourquoi avoir choisi de transférer votre activité au centre commercial B’est, qui ouvrira le 11 avril à Farébersviller ?

« Je me suis décidée récemment. Le propriétaire a mis en vente le bâtiment, mais je ne suis pas intéressée pour l’acheter vu son état.

D’autre part, les prix des fleurs sont moins élevés de l’autre côté de la frontière. Il est donc difficile d’évoluer et de développer mon commerce ici. »

Comment analysez-vous l’évolution du commerce à Petite-Rosselle, depuis votre installation en 1993 ?

« Le local que je loue accueillait déjà une fleuriste. Dans l’art floral, l’activité est toujours en dent de scie. Il a fallu donc proposer de nouveaux produits.

« Je préfère m’installer dans un endroit où il y a plus de passages. »

Ma clientèle est fidèle. Mais d’un point de vue comptable, le loyer est cher ici. Alors je préfère m’installer dans une cellule, qui coûtera un peu plus cher qu’ici mais dans un endroit où il y aura plus de passages. Mais je regrette tout de même de devoir quitter cette commune. Mon cœur bat pour les Rossellois. »

Est-ce que votre déménagement va vous permettre d’embaucher ?

« Pour l’instant, nous restons toutes les deux, Barbara ma salariée et moi-même. Nous passons d’un local de 90 à 74 m², mais avec 10 m² de réserve. Pour l’instant, nous proposerons 20 % d’art floral, et 80 % de décoration. »

Publication à durée illimitée

Signature : Vanessa PERCIBALLI – republicain-lorrain.fr
Sources : https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2018/04/03/petite-rosselle-tenter-l-aventure-b-est
Origine : Veille – Curation
SDV

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !

Votre opinion :

Laisser un commentaire

PremierTech

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !