L'info pour les pros !
CoronaVirus – Thierry Browaeys, Président du BHR et pépiniériste : “Le Covid-19 touche de plein fouet la filière horticole”
1232
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

CoronaVirus – Thierry Browaeys, Président du BHR et pépiniériste : “Le Covid-19 touche de plein fouet la filière horticole”

A l’heure de cette crise sanitaire sans précédent, la filière horticole est extrêmement fragilisée par le Coronavirus. Le Bureau Horticole Régional des Pays de la Loire s’est réuni ces derniers jours pour faire un bilan de la situation.

« Une crise qui se déclenche au pire moment pour les producteurs : au début de la saison de printemps au cours de laquelle 80% de leur chiffre d’affaires se réalise. Une période essentielle pour les productions horticoles qui, si elles étaient empêchées, risqueraient de voir cette situation s’aggraver », affirme Thierry Browaeys, Président du BHR et pépiniériste.

Toute la saison remise en question

Cette pandémie tombe donc au plus mauvais moment.

« Les ventes redémarraient après un hiver particulièrement pluvieux. Les productions sont prêtes pour la vente, les jeunes plants, le terreau, les pots, la main d’oeuvre et autres charges inhérentes à la production ont été engagées depuis plusieurs mois et pour la plupart payées », déclare Yohan Saulais, horticulteur à Ste Gemmes sur Loire.

Les premières touchées par cette brutale interruption de l’activité sont les productions horticoles en cycle court, qui ont dû détruire des quantités très importantes d’invendus faute de clients, avec une perte nette pour les entreprises sans possibilité de prolonger le cycle de culture, un véritable désastre immédiat.

Malgré certaines initiatives comme celle d’Emmanuelle et Guillaume Froger, producteurs de fleurs coupées. « Impossible pour nous de se résilier à tout jeter, c’est pourquoi, bien que notre activité soit en suspens, nous avons pris l’initiative d’en offrir au personnel soignant du CHU d’Angers et de préparer des colis à prix réduit via notre site de vente en ligne ». Le Coronavirus ébranle toute la filière.

Un marché en péril

L’équilibre de toute la filière horticole est en jeu. Le constat est le même chez tous les producteurs, les marchés horticoles sont en berne, les pertes de CA vont être totales sur les semaines de confinement.

Tous les segments de marchés sont concernés immédiatement par la crise : la Distribution Spécialisée, la Vente au détail (producteurs détaillants, fleuristes) et le secteur du Paysage.

En quelques semaines, ce seront l’ensemble des producteurs horticoles des Pays de la Loire, plus de 260 structures, qui seront dans une situation de détresse ; ces entreprises représentent 267 millions d’€ de CA de la production dans le secteur horticole et 3 383 emplois à temps plein.

Pour mémoire, le secteur horticole français représente actuellement 18 275 emplois (ETP) directs pour un CA de 1,42 milliard d’€.

Mobilisation autour des enjeux horticoles

Le pays tout entier se prépare à des mesures de confinement qui vont se poursuivre et qui sont nécessaires et indispensables pour enrayer la progression du virus dans la population. Il est important de réfléchir à la mise en place de mesures pour anticiper la « catastrophe » à venir, à savoir perte de CA sur la période, coût de production augmenté par la durée du cycle, engorgement du marché en sortie de crise, risque de baisse des prix…

« Les productions Horticoles concernent des plantes vivantes qui demandent un certain nombre de soins et d’opérations de suivi pour garantir leur qualité et leur intégrité », précise Thierry Browaeys. Il s’agit pour les producteurs d’obtenir l’autorisation, pendant la période de confinement, de non seulement cultiver et maintenir dans les meilleures conditions leurs végétaux, mais aussi de pouvoir mettre en place les cultures pour les mois suivants et les prochaines saisons (automne 2020 et printemps 2021), sans quoi la reprise post-crise sera impossible.

Il faut un soutien politique sans faille de la Région et de l’Etat pour permettre aux entreprises de continuer à produire pour les saisons suivantes et la mise en place d’un soutien financier face aux pertes très importantes en CA et de destruction de plantes auquel le secteur doit faire face actuellement. « Les premières aides annoncées par le gouvernement sont à saluer, mais malheureusement ne seront pas suffisantes face à l’ampleur de la crise économique touchant les entreprises de notre secteur horticole. Il nous faut des aides directes pour compenser les pertes de plants dont les frais de production ont déjà été payés par l’entreprise », précise Thierry Browaeys. L’objectif étant de permettre une reprise de l’activité très rapide dès que la crise sanitaire sera terminée.

La production horticole française est déjà fortement concurrencée. Il s’agit de ne pas se placer dans une situation où la seule alternative au moment du redémarrage du commerce après la crise sanitaire serait de faire appel aux producteurs étrangers pour approvisionner le marché français parce que la production nationale aurait disparue.

« Avec ce soutien, nous pourrons préparer le monde d’Après avec des plantes et des fleurs » termine Thierry Browaeys.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : BHR
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info