L'info pour les pros !
10 Ans !
[Audio] Mathilde Gibeaux, fleuriste : malgré des aides, “ce sera compliqué de redresser la barre”
160
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

[Audio] Mathilde Gibeaux, fleuriste : malgré des aides, “ce sera compliqué de redresser la barre”

Fleuriste générique JAF-info F2

22/04/2020 – Depuis l’annonce du confinement, de nombreuses entreprises ont dû fermer boutique. L’Etat a mis en place des mesures économiques pour soutenir les commerçants. Mathilde Gibeaux, fleuriste à St Léon sur l’Isle a pu bénéficier d’un prêt garanti par l’Etat. Mais l’avenir reste incertain.

Les commerçants sont en grande difficulté depuis le début du confinement. Pour les soutenir, l’Etat a mis en place des mesures économiques. Parmi ces mesures, il y a le prêt garanti par l’Etat (PGE) versé par les banques. Plus de 250.000 entreprises en difficulté ont déjà touché ces prêts pour s’assurer une trésorerie selon la BPI (Banque Publique d’Investissement). C’est le cas de Mathilde Gibeaux, fleuriste à St Léon sur L’Isle, installée depuis deux ans. Malgré tout, l’avenir s’annonce compliqué.

Un prêt garanti par l’État

Le prêt garanti par l’État “est un prêt qu’octroie à une entreprise ou à un professionnel sa banque habituelle grâce à la garantie qu’apporte l’État sur une partie très significative du prêt” explique le gouvernement sur son site.

Mathilde Gibeaux a pu en bénéficier très rapidement pour s’assurer une trésorerie : “J‘ai eu un versement d’argent à hauteur de 25% du chiffre d’affaire de l’année dernière. Je l’ai mis sur un compte pour bloquer cet argent“. Elle continue : “Il va me servir pour la réouverture. Il faut racheter des plantes, des fleurs, des matières premières.”

Cette aide sera t-elle suffisante ? : “Ce sera assez si nous sommes en déconfinement avant la fête des mères le 7 juin. Si je la rate, je ne donne pas cher du suivi de l’entreprise. Je ne pourrai pas attendre jusqu’à décembre les prochaines fêtes”.

Toujours pas de versement des 1.500 euros

Mathilde Gibeaux a également fait une demande pour toucher de l’argent du fonds de solidarité créé par l’État. Le versement est de 1.500 par mois maximum pendant trois mois : “J’ai fait ma demande début avril, je n’ai toujours pas eu de versement” explique-t-elle. Pour cette fleuriste qui s’est installée il y a deux ans, il était déjà impossible de se dégager un salaire avant la crise du coronavirus : “Quand on commence, on a aucun revenu mensuel pour nous. On est pas du tout payé pour notre travail pendant deux, trois ans. Après seulement on peut en vivre”.

Cela va être compliqué de redresser la barre – Mathilde Gibeaux

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Flavien Groyer, France Bleu Périgord
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/coronavirus-en-dordogne-fleuriste-artisan-aides-financieres-1587572145

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

PRINTEMPS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VALHOR Publicité - Pack Premium