Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Brand Wagenaar – Les maillons intermédiaires de la filière fleurs et plantes vont souffrir en 2019

BRAND WAGENAAR - SA VISION DES PERSPECTIVES 2014 ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 2
334

Vues

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Wijbrand WAGENAAR

Wijbrand WAGENAAR

Analyste expert des filières horticoles - Analyst in ornamental horticulture MEDIOFLOR SARL- Spécialité recherche tendances production, mise en marché et évolution consommation pour les métiers de l’obtention, de la production, du négoce et de la distribution des secteurs de l’horticulture ornementale Specialization : Research on trends and évolution of consumption of the production, negotiation and distribution in the ornamental horticulture sector Expert des Pays-Bas Curieux de comprendre les évolutions du monde qui nous entourent et plus particulièrement l’évolution économique probable et ses conséquences sur la consommation en France. Je suis plus précisément intéressé par tout ce qui touche les filières de l'horticulture ornementale en Europe, et je travaille en réflexion prospective pour pouvoir assister les acteurs de l'obtention, de la production et de la distribution dans ces filières.

Jusqu’à maintenant, pour passer du producteur au consommateur, le circuit emprunté par un produit végétal était assez variable et permettait à de nombreux maillons intermédiaires d’en vivre, bien souvent même d’en profiter, au détriment parfois des producteurs sans pour autant répondre à toutes les attentes de la consommation.

Nous étions dans un flux poussé qui allait de l’obtenteur via le producteur vers le consommateur via la logistique et la distribution. Or il se trouve que le flux s’est inversé, ce n’est plus l’offre qui dirige la demande, mais bien la demande qui va influencer l’offre.

Les deux bouts de la chaîne restent les plus solides, ce sont les piliers inamovibles du système, les producteurs d’un côté et les consommateurs de l’autre. Même si les consommateurs ne savent pas toujours ce qu’ils veulent et si les producteurs ont l’impression de traverser des moments difficiles, l’un et l’autre sont irremplaçables.

Ça va changer par contre pour les maillons intermédiaires qui pensaient mener la danse. La course à la taille n’y changera rien, ce n’est pas dans la maîtrise de parts de marché qu’il faut chercher la survie, mais dans l’agilité, la souplesse, la réactivité et la performance de l’utilisation optimum des données (datas).

Le rapprochement des analyses des intentions des consommateurs et de la disponibilités en production, c’est ce savoir faire instantané et permanent qui va prendre le pas sur tous les autres maillons intermédiaires.

Booking.com en donne un bon exemple, c’est maintenant le maillon principal entre la demande et l’offre dans le monde hôtelier. Amazon et ses principaux concurrents ont déjà réduit bien d’autres filières. Impossible pour les végétaux d’ornement me direz vous ? Et pourquoi pas ?

La production va arriver dans des eaux plus calmes, mais pour tous les maillons de la logistique et de la distribution, le vent se lève, et savoir qui va prendre la main ?

L’année 2019 nous apportera déjà des éléments de réponse.

Publication à durée illimitée

Signature : Brand Wagenaar – Analyste Expert des filières horticoles
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société
Sources : -http://www.medioflor.com/
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
SDV

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !

Votre opinion :

Cet article a 2 commentaires

  1. Pour pousser plus loin la réflexion ébauché par cet article, j’invite les professionnels à se tourner vers des solutions Marketplace BtoB et BtoC. Parce qu’elles permettent de capitaliser sur une expertise métier pour fédérer les offres de vendeurs tiers sur une unique plateforme, les Marketplace sont la réponse aux enjeux du e-commerce d’aujourd’hui et de demain. Levier de croissance incomparable, le modèle de la place de marché est en plein développement, celui-ci se montrant relativement accessible tout en étant des plus rentables…
    A bon entendeur.

  2. Pas d’accord! Bien sur que on-line c’est le futur, mais pas sur tout et surtout pas sur le monde végétal! Sinon vous avez bien pensé aux intermédiaires, mais aux jardineries???

Laisser un commentaire

SDV

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !