Pour faire suite à la demande du législateur de négocier sur les modalités de reconduction des contrats saisonniers, les partenaires sociaux des secteurs de la Jardinerie / Graineterie se sont mis autour de la table afin d’engager des négociations.

Christian Crétier, Secrétaire fédéral en charge de la convention collective nationale s’est déclaré pour la FGTA-FO favorable à la négociation, mais qu’il serait réducteur de s’en arrêter là.

Ayant mis en avant le fait que ces contrats amenaient, dans une majorité des cas, une certaine précarité, la FGTA-FO a porté ses revendications et en a obtenu satisfaction de la part des représentants employeurs comme :

– Pour les saisonniers ne disposant pas de clause de reconduction ou lorsque cette clause ne serait pas respectée par l’employeur, les saisonniers bénéficieront d’une indemnité correspondant à 10 % de l’ensemble des salaires perçus pendant la saison ;

– L’emploi d’un salarié saisonnier ne saurait, en aucun cas, pouvoir se faire sans respecter l’obligation de l’employeur à former ces salariés, notamment en début de chaque saison. Le salarié bénéficiera des dispositions de l’article L6321-1 et suivant du code du travail ;

– L’employeur devra proposer aux salariés saisonniers le bénéfice du contrat complémentaire santé.

Pour ces raisons, la FGTA-FO est signataire de cet accord et démontre ainsi, que la concertation et la négociation PARITAIRE entre responsables, amènent beaucoup plus d’avantages sociaux qu’une décision législative…