La fleuriste de Précigné ferme ses portes faute de repreneurs.

A la fin du mois, Christelle Thibeault, la fleuriste de Précigné, ferme définitivement sa boutique.

« Ce n’est pas, explique-t-elle, parce que ses affaires marcheraient moins bien qu’auparavant, mais pour des raisons strictement personnelles : J’ai été fleuriste pendant 30 ans, dont 14 à Précigné, et j’ai envie de passer à autre chose ».

Envie aussi, de profiter plus de son mari et de ses deux enfants.

A son grand regret, elle n’a pas trouvé de repreneur, malgré des arguments convaincants : une boutique idéalement située sur la place Saint-Pierre au coin de la rue de l’Abbé Chevallier, et une affaire qui marche bien.

Elle tient d’ailleurs à remercier les Précignéens, et notamment ses clients les plus fidèles (dont certains sont devenus des amis), et les associations.

Si vous êtes candidat, appelez-la ! Au 02 43 55 12 66