PARTNERS CARD

Publicité - Pack Impact

Bientot ouverture de la plus grande jardinerie d’europe ?

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Le site du futur magasin fourmille d’activités. Les camions et les grues vont et viennent, la machine a asphalté déroule son tapis noir sur le parking, les ouvriers donnent le meilleur d’eux-mêmes. Le compte à rebours final et la course contre la montre jusqu’au 28 mars ont commencé, des équipes y travaillent jour et nuit !

Le projet définitif de Famiflora se dessine. Que nous réservent ces  travaux de construction à Evregnies ? Rien de moins que le plus grand centre de jardin d’Europe !

famiflora15.JPG

«C’est le rush, mais tout sera prêt à temps », nous a confié Véronique Desoignies, marketing manager chez Famiflora. Malgré tout, nous avons pu réaliser en primeur le tour du propriétaire. Un propriétaire qui n’est pas peu fier de ce projet qui annonce 23.000 m2 rien que pour la jardinerie. famiflora19.JPGDe quoi concurrencer fortement l’autre temple en la matière : Floralux à Dadizele. Avec un avantage : sa position entre la France et la Flandre. «Cela n’a plus rien à voir avec ce qui se faisait à Floramarket. L’originalité du projet, un magasin qui comprendra bien évidemment des fleurs et des plantes, mais aussi d’autres produits assez variés qui plairont à un public bien plus large et qui n’a pas forcément la main verte. « Il y aura une animalerie où il y aura des poissons pour aquariums et pour étangs, des oiseaux, des rongeurs, des reptiles, etc.

On travaille dans ce cas avec un nom bien connu dans la région Dupont Zoo. Ce dernier proposera également le matériel pour les entretenir, les loger ainsi que de la nourriture. À l’extérieur, une petite ferme sera installée et comportera des poules, des pigeons, des chèvres et des animaux de petit élevage destinés à la vente. Enfin, notre département décoration vous fournira tout ce que vous pouvez imaginer pour embellir vos intérieurs que ce soit la cuisine, la salle de séjour ou la salle de bains ou vos extérieurs », et tout cela a des prix défiant la concurrence précise-ton.

famiflora17.JPG

L’imposante entrée sera très éclairée et donne l’impression qu’on se trouve dans une serre géante. «À votre gauche, vous aurez un fleuriste qui travaillera pour nous. On a voulu éviter que les gens fassent la file uniquement pour un simple bouquet », explique Véronique Desoignies. Mais ce n’est pas tout, en plus de la traditionnelle cafétéria avec une belle et grande terrasse qui pourra accueillir les travailleurs des entreprises environnantes le midi et les familles, il y aura également quelques mètres carrés destinés à des produits de la vie quotidienne. «Ce sont des terrains qu’on loue à d’autres magasins. Il y aura un boulanger de Dottignies qui viendra s’installer ici et nous aurons également un maraîcher qui proposera ses fruits et ses légumes aux clients. Il y aura également un magasin de tabac et pour nos amis français amateurs de chocolat belge une enseigne  Léonidas. On a vraiment voulu diversifier et surtout offrir un certain confort à nos clients. » Cela s’apparenterait presque à un mini centre commercial, ce qui devrait plaire aux adultes qui pourront faire d’une pierre deux coups.

Le magasin tournera avec divers types d’emploi,  +/- 75 personnes cela va de l’accueil aux caissières en passant par la logistique, la restauration, la comptabilité…  Une connaissance du néerlandais est un atout  pour le personnel, car la clientèle viendra de France mais également de Flandre et  Famiflora veut que le client soit roi chez eux

Le magasin sera ouvert  tous les jours (sauf le mardi) de 9h à 18h30 non-stop et sera ouvert aussi le dimanche.

Publication à durée illimitée

Signature : Eddy VERCLEVEN
Crédits Photo : Eddy VERCLEVEN
Sources : http://famiflora.be/ http://estaimpuis.blogs.sudinfo.be/archive/2014/03/06/estaimpuis-ouverture-ce-22-mars-de-famiflora-la-plus-grande-jardinerie-d-eu.html
Origine : Veille – Curation
MATABI

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

Cet article a 5 commentaires

  1. ALBERT DESAUVAGE Nord Eclair

    Dans votre Nord Eclair :Le succès de Famiflora crée de gros bouchons et le parking de 800 places trop petit.

    La jardinerie Famiflora connaît un énorme succès de fréquentation, ce qui ne va pas sans entraîner des problèmes de mobilité. Le dimanche, un bouchon se crée sur la RN511 et le parking de la jardinerie est devenu trop petit, malgré ses 800 places. Un projet va se concrétiser pour 500 places supplémentaire.

    Ce sont des clients qui le disent :« Dimanche, il nous a fallu plus de 20 minutes de la sortie de l’autoroute au parking », explique une Tournaisienne, « et nous avons tourné encore un long moment avant de trouver une place ».

    Le succès est au rendez-vous pour la nouvelle jardinerie. Une réussite dont toute la Wapi peut se réjouir. Déjà parce que la famille Vandenbussche, en choisissant Mouscron et Estaimpuis, a créé 75 premiers emplois, majoritairement pour des locaux.

    Mais revers de la médaille, voilà que déjà, le week-end, les 800 places de stationnement de la méga-jardinerie ne suffisent plus à répondre aux besoins. Le long de la route encore en travaux, le long de la rue Jules Vantieghem jusqu’au rondpoint, la colonne de voitures s’étire et chacun stationne là où il le peut !

    Il a déjà été nécessaire de faire appel à la police pour réguler la circulation. « Elle le fait d’ailleurs très aimablement » , souligne Koen Vandenbussche, le patron de la jardinerie, que ce soit celle de Mouscron ou du Val de l’Escaut.

    Mais combien de clients le nouveau centre de jardinage attire-til à Estaimpuis ? La direction n’a pas trop envie de s’étaler sur les chiffres, mais on peut penser que les objectifs de la famille Vandenbussche sont atteints. Un chiffre quand même « Ce weekend, samedi et dimanche, nous avons accueilli 18.000 personnes », glisse Koen Vandenbussche. Le parking de 800 places est donc déjà trop petit. « Tout ce monde, alors que la jardinerie est fréquentée à ce jour par une majorité de clients wallons et flamands ». La question est donc posée : qu’en sera-t-il lorsque la clientèle française aura pris, en masse, le chemin d’Evregnies ? «Nous devons déjà songer à une solution, car nous devons pouvoir accueillir la clientèle dans de bonnes conditions au risque de la perdre. Un client qui sera venu jusqu’à nous sans avoir trouvé de place de stationnement ou en ayant été obligé d’attendre, risque fort de ne plus revenir ». Un parking supplémentaire sera donc construit pour l’automne sur un terrain voisin du site. La société a pris une option sur quatre terrains allant d’un hectare à 1,5 ha. « Cela permettra de proposer 500 emplacements supplémentaires », à l’automne ! «Nous connaissons dans notre secteur deux grandes périodes : mars, avril et mai pour le printemps, et octobre, novembre et décembre pour l’automne. Nous serons prêts pour ce second temps fort de l’année », promet Koen Vandenbussche.

    En attendant, et pour gérer au mieux le flux de clients, d’autres solutions sont mises en place. Si aujourd’hui, l’accès à Famiflora peut se faire par deux routes, à savoir le rond-point de la Main (à Dottignies) et le rondpoint du Sabotier (à Evregnies), « il apparaît que 90 % des visiteurs arrivent par Evregnies. Nous devons donc guider les véhicules pour qu’ils arrivent de manière équilibrée par les deux côtés, de manière à désengorger la RN511 qui est surchargée le week-end ». L’idée serait d’inviter les véhicules à quitter l’autoroute par la sortie Dottignies aussi bien que par celle d’Estaimpuis. La pose d’une signalisation aiderait à matérialiser cette solution.

    http://estaimpuis.blogs.sudinfo.be/tag/plus+grande+jardinerie

  2. Jardinerie: un mastodonte est né et fait le plein tous les week-ends! par Florence MOREAU

    Famiflora a ouvert ses portes depuis à peine un mois, à Mouscron. Chaque dimanche, en dépit de la concurrence et de l’affluence, les mains vertes de toute la région s’y pressent. Quelle est la recette de ce succès ?

    Les 23 000m de surface commerciale extérieure sont pris d’assaut chaque week-end.

    Chaque dimanche, les 800 places de stationnement de Famiflora ne suffisent pas à contenir toutes les allées et venues des véhicules sur le parking. Le long de la nouvelle route encore en travaux et même le long du rond-point, la file de voitures n’en finit pas de s’étirer… Au point d’avoir nécessité l’intervention des services de police le jour de l’ouverture, pour réguler le trafic et barrer la sortie d’Estampuis ! Pas de quoi effrayer Patricia et Marie-Annick, venues tout spécialement de Bourbourg (près de Dunkerque) pour découvrir le nouveau géant de la jardinerie. « On a vu la publicité dans le journal ; on est venues par curiosité », témoignent-elles. Et comme elles, ils sont des milliers de Belgique et de France à faire le déplacement.
    Depuis son ouverture, le 28 mars, le nouveau centre de jardinage et de décoration de Mouscron fait le plein. Combien attire-t-il de visiteurs chaque jour ? La direction préfère rester discrète sur les chiffres. « Mais vous pouvez dire que nous sommes très contents de la fréquentation », communique-t-elle. Les objectifs des trois frères Vandenbussche et de leur neveu (anciens de Floralux, fâchés avec la famille), aujourd’hui à la tête de la plus grande jardinerie de Belgique, sont donc atteints. Au point même que les dirigeants ont pris la décision de lever le pied sur leur campagne publicitaire… Celle-ci a fait mouche dans l’œil de nos deux retraitées qui repartent avec le coffre chargé « alors qu’on avait besoin de rien de précis », s’excusent presque les deux habituées de l’enseigne concurrente. Qu’est-ce qui fait la différence entre les deux enseignes ? « Au niveau de ce qu’ils vendent l’un et l’autre, c’est pareil, jugent-elles. Ce qui fait la différence, c’est peut-être qu’ici c’est plus soigné, avec des allées plus spacieuses. » Mais surtout : l’univers des tentations n’est pas limité à celui des mains vertes…
    « Une sortie en famille »
    Un long comptoir de viennoiseries à droite, un magasin de sacs à main et parfums devant, et un autre dédié aux tabac, bières et chocolats sur la gauche : les premiers pas sous la verrière donnent tout de suite le ton. Le concept met en valeur tous les « trésors » que la Belgique peut offrir. Et l’intérieur même de la jardinerie exploite le même filon avec une animalerie (où l’on croise des rongeurs, mais aussi des reptiles, des araignées, des poissons…) et, un peu plus loin, un restaurant de 300 couverts agrémenté par beau temps d’une terrasse de 250 autres. Patricia et Marie-Annick n’y ont pas résisté ! « C’était bon et on a été servis vite malgré le monde », retiennent-elles, satisfaites, au point de considérer les quelque 23 000 m2 se résument à « une bonne idée de sortie en famille ».
    Mais que les puristes se rassurent, Famiflora, c’est avant tout un univers dédié aux plantes : des vivaces aux fruitiers en passant par les chaises de jardin, barbecues, marquises… jusqu’aux chaussettes pour aller avec les bottes en caoutchouc ! « Je n’en reviens pas des prix pratiqués », réagit Laurence. « J’ai fait quelques comparaisons, notamment des seaux en zinc que j’achète régulièrement pour des travaux manuels, et là quand je vois le seau de 7 L… » Une bonne adresse, donc, pour réaliser des affaires. Avec une nuance tout de même : vous êtes certains de repartir avec, au final, beaucoup plus que ce pourquoi vous étiez venus initialement ! Si le jardin est un endroit où se ressourcer, il est aussi un créneau porteur.
    «Il y a de la place pour deux»
    Comment expliquer la différence de prix des plantes et accessoires entre la Belgique et la France ? La direction de Famiflora avance un argument : « Ça s’explique par le volume de nos achats auprès de nos différents fournisseurs. Nous pouvons négocier de très bons prix qui se répercutent dans les rayons à la vente. » Pour ses prix et son choix, l’adresse mouscronnoise circule beaucoup sur les blogs des mordus de jardinage. Mais certains comme Marie s’interrogent : « C’est encore bien tentant tout ça ! Mais il y a un truc qui me chiffonne : ça va faire une sacrée concurrence à Floralux. C’est quand même étonnant deux super jardineries si proches l’une de l’autre. Était-ce bien judicieux ? Je me pose sincèrement la question pour les employés de Floralux… »
    « Il y a de la place pour les deux, répond sans embarras la direction de Famiflora. Si notre parking est blindé le week-end, le leur aussi. Et puis nous sommes différents : nous, nous sommes beaucoup plus grands, moins chers avec une offre diversifiée (dont l’animalerie) et un positionnement stratégique entre la Flandre et la Walonnie. » Plus grand, plus proche, moins cher : ce sont les trois arguments vantés sur un panneau, au nez et à la barbe de l’enseigne de Dadizele, qui confirme de son côté n’avoir perdu aucun client depuis l’arrivée du concurrent.
    Fréquentée par 60 % de Français en semaine et 70 % le week-end, Famiflora peut donc continuer de s’épanouir sans remords. Parmi ses projets : l’agrandissement du parking (qui fait déjà 21 500 m2) et l’implantation dans la galerie « à la fin de ce mois » d’un maraîcher qui proposera des fruits et légumes, plats préparés, charcuterie et fromages. Une tentation de plus.

    http://www.lavoixdunord.fr/region/jardinerie-un-mastodonte-est-ne-et-fait-le-plein-tous-les-ia26b58810n2079724

  3. MOUSCRON – Famiflora, c’est plus que la jardinerie et la décoration. À peine la voiture garée sur le parking de 750 places et les portes franchies, les visiteurs se retrouveront ainsi au cœur d’une véritable galerie commerciale avant de pénétrer dans la verrière dédiée aux plantes et fleurs.

    Fleuriste, pour les petits bouquets et montages, boulangerie, espace frais avec fruits, légumes, plats préparés, charcuterie ou encore fromage, maroquinerie, parfumerie, espace dédié à l’alcool, aux bières spéciales, au tabac et au chocolat et enfin un coin réservé aux cafés et thés du monde sont autant de petits magasins indépendants qui proposeront leurs produits.

    Tout a été pensé pour répondre aux attentes des familles et pour permettre de passer une journée entière sur le site, avec un grand bistrot-restaurant. À l’intérieur ou en terrasse, les personnes pourront déguster une boisson fraîche ou chocolatée voire un lunch le midi et le soir. Le week-end, des petits-déjeuners seront mêmes servis. Cet espace restera ouvert une heure après la fermeture du magasin.

    Outre l’aspect pratique des services proposés et l’immense choix de marchandises, la conception du bâtiment s’est aussi faite dans le plus grand respect de l’environnement. «Tous les matériaux sont renouvelables, déclare Koen Vandenbussche. Diverses techniques permettent de limiter le taux de CO2 . Nous avons aussi installé plus de mille panneaux photovoltaïques, tandis que le système de chauffage au sol permet de produire de l’électricité verte. Deux cuves de 1,5 million de litres d’eau ont également été créées. Elles nous permettront de recycler l’eau utilisée pour l’arrosage des plantes. Tout est donc fait pour limiter les gaspillages».M.D.

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140326_00453911

  4. Pauline Dacquin

    Ce vendredi a ouvert la plus grande jardinerie de Belgique. Elle occupe plus de 20 000 m² sur le site du Quevaucamps à Mouscron. La jardinerie Familfora n’est pas qu’une jardinerie, c’est en fait une immense surface commerciale où l’on pourra trouver une jardinerie mais aussi une animalerie, un magasin de décoration ou encore un bistrot.
    Cette surface commerciale de 23.000 m² a même failli être la plus grande jardinerie d’Europe.

    “C’est vraiment immense, explique Bart De Smet, le directeur financier de Famiflora. Pour la petite histoire, quand on a commencé les travaux, on était la plus grande jardinerie d’Europe. Mais maintenant en Allemagne, ils sont en train de construire une jardinerie qui est plus grande de quelques centaines de mètres carrés. Mais pour la Belgique, on est vraiment la plus grande.”

    L’ouverture d’un nouveau commerce implique évidemment la création de nouveaux emplois. La jardinerie a engagé 75 personnes pour cette ouverture, principalement dans la région de Mouscron, mais chez Famiflora, on espère pouvoir engager encore. ” Bien évidemment, on espère que le chiffre d’affaire va s’accroître et les gens sont toujours les bienvenus pour déposer leur C.V, nous sommes toujours intéressés ” déclare Bart De Smet.

    http://www.rtbf.be/info/regions/detail_temporary-20140328114852?id=8233491

Les commentaires sont fermés.

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Autopromo

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

” Au lieu de conforter vos opinions plutôt éclairer vos choix  ! “​

JAF-info | jardinerie animalerie fleuriste – Site de presse en ligne et réseau social – Une publication des Editions Média-Talents – Surligneur de Talents ! ®​