Une réunion d’information concernant le CAP de fleuriste avait lieu mardi au CFPPA. «J’étais secrétaire médicale, explique Florence qui vient de Vaïssac, et j’ai voulu opérer une reconversion dans un secteur qui me faisait vraiment envie.»

Morgane, 20 ans, vient quant à elle du Gers : «J’ai obtenu un BTS en aménagement paysager dans lequel le travail sur les végétaux m’a beaucoup plu, mais où la maçonnerie paysagère était vraiment trop présente pour moi, c’est pourquoi j’ai choisi de préparer ce CAP.» Les profils des candidats à cette information collective étaient très variés mais tous avaient en commun l’amour des fleurs. C’est ce qu’ont pu constater Philippe, formateur, et Virginie Mas-Moll, coordinatrice de cette formation d’une durée de 525 heures en centre de formation et 560 heures en entreprise. La seule condition pour faire cette formation : avoir un niveau 3e. Les objectifs sont de rendre capable les stagiaires de réaliser tout type d’arrangement floral, de réceptionner, préparer et stocker les végétaux, d’accompagner la vente, et de connaître son environnement professionnel.

Prochaine information collective le lundi 2 octobre 2017 à 9 heures au CFPPA, avenue du Sarlac à Moissac. Tél. 05 63 04 63 10.


  BANDEAU TWITTER 2

Publicité - Pack AutoPromotion