L'info pour les pros !
10 Ans !
Vive le recylage des sapins – decryptage d’une promotion
114
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Vive le recylage des sapins – decryptage d’une promotion

Sapin-de-Noel-JAF-info-Jardinerie-Animalerie-Fleuriste

Plus de 5 millions de sapins de Noël sont vendus chaque année en France Plusieurs enseignes rivalisent de remboursement et de cartes cadeaux offerts lors de l’achat du sacro-saint sapin de Noël, pour recréer du trafic en magasin après les fêtes. Et ca marche !

Acheter un sapin naturel, c’est bien. Le recycler après coup, c’est mieux…surtout quand il s’en écoule plus de 5 millions tous les ans. Mais derrière cet omniprésent élément des fêtes (acheté par 23% des foyers français) se dissimule une bataille silencieuse. Pour attirer les acheteurs, plusieurs enseignes n’hésitent plus à offrir remboursements et carte cadeaux différés depuis quelques années. Pour l’achat d’un sapin sans racine (prix 29,90 euros) Ikea offrira ainsi une carte cadeau de 19 euros valable lorsque le conifère sera ramené en magasin début janvier. L’enseigne versera également un euro à l’Office National des Forêts, « pour mener des projets de protection, de réhabilitation ou d’éducation en forêt publique ». De quoi ramener le conifère à un prix d’achat de 10,90 euros.

Cette opération de promotion joue sur deux tableaux à la fois, en donnant un petit côté écolo lors de la reprise du sapin, mais aussi – et surtout – en faisant revenir les clients en magasins après les fêtes, une période ou la fréquentation est traditionnellement plus faible. Voilà pourquoi Botanic a mis en place un système similaire pour la deuxième année de suite (bon d’achat de 7 euros valable un mois pour un minimum d’achat de 35 €), ou tous les sapins récupérés seront transformés en compost. Même Castorama est entré dans la danse  promotionnelle, en offrant entre le 5 et le 9 décembre une carte cadeau de 15 euros pour l’achat d’un sapin de 25 euros ou plus. La question est plus complexe pour les drive, qui se mettent timidement à vendre des sapins, et pour qui le retour sur site reste problématique.

Un marché estimé à 134 millions d’euros

Ce type d’opération draine du trafic, à en croire les quelques données disponibles. En 2009, Ikea France a ainsi vu revenir 219 000 sapins sur les 239 600 vendus, soit un taux de retour de 91,5%. L’argument du recyclage a ses défenseurs, tout comme les quelques euros économisés (ou plutôt réinjectés dans l’économie) qui ne sont pas de trop, compte tenu des dépenses engendrées durant les fêtes pour les cadeaux, décorations et autres boules de Noël. D’après une étude de TNS Sofres, les ventes de sapin de Noël naturel (83,5% du marché) ont représenté en 2012 un chiffre d’affaires de 134 millions d’euros, soit un prix de vente moyen de 25 euros. Et derrière les professionnels des végétaux (38% des achats), ce sont les hyper et les supermarchés qui restent les principaux lieux d’acquisition (32,3%). Puisqu’il est question de chiffres, l’an dernier, un gigantesque sapin de 35 mètres de haut, soit le plus grand sapin naturel d’Europe, avait été installé à Paris place de la Concorde. Combien aurait-il pu bien rapporter en carte cadeau à son propriétaire, s’il a réussi à le ramener en magasin ?

par MORGAN LECLERC


Source : http://www.lsa-conso.fr/le-sapin-de-noel-cache-une-redoutable-mecanique-promotionnelle,156658

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

vide – si Vidéo / Audio : au choix YouTube Viméo – FanceTV FranceInfo​

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info