L'info pour les pros !
10 Ans !
[Vidéo] Patrick MIOULANE – Fleur de la passion : comment la planter, la palisser et bien la cultiver en pot
28
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
FLEUR DE LA PASSION : COMMENT LA PLANTER, LA PALISSER ET BIEN LA CULTIVER EN POT
Patrick MIOULANE

[Vidéo] Patrick MIOULANE – Fleur de la passion : comment la planter, la palisser et bien la cultiver en pot


Après vous avoir conté l’histoire de cette plante extraordinaire, expliqué l’origine du nom « fleur de la passion » et présenté toutes ses particularités anatomiques et botaniques dans une précédente vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2MuZkSDh8F0, le rédacteur en chef de NewsJardinTV, Patrick Mioulane, vous propose de la cultiver en pot. Pour cela, il a choisi une variété plus compacte que le type : Passiflora caerulea ‘Clear Sky’.
Cette plante produite en France dans les meilleures conditions écologiques (labels Fleur de France et « Plante Bleue ») est présentée comme « juste à poser » dans un pot de culture conséquent et avec ses tiges arquées sur un tuteur en bambou. Toutefois, Patrick préfère la transplanter dans un contenant plus grand pour que cette plante vigoureuse puisse se développer plus à son aise.
Notre jardinier préféré a choisi un pot en terre cuite, matériau qui conserve bien l’humidité et qui amortit les échanges thermiques (aussi bien le chaud que le froid) ce qui sera favorable au développement racinaire. Il insiste sur l’importance de l’évacuation de l’eau en excès à travers un trou de drainage et il assure la bonne efficacité de ce dernier avec une couche de 3 cm de billes d’argile expansée.
Patrick explique aussi que le substrat doit être suffisamment consistant et nutritif pour assurer le bon développement de la passiflore. C’est pourquoi il n’utilise pas de terreau pur, mais un mélange à parts égales avec de la terre enrichie de fumier et d’algues et un terreau fibreux.
Notre expert présente ensuite la méthode adéquate pour effectuer un dépotage impeccable sans stresser la plante. Il démêle aussi quelques racines qui avaient commencé à former un chignon. Après avoir bien mis la plante en place dans le pot, Patrick remplit ce dernier avec le substrat, tout en tassant bien, surtout à la périphérie du pot . Il est très important que les racines se trouvent bien en contact avec de la terre et non dans des poches d’air. Il s’aide pour cela d’une baguette en bambou.
Patrick explique ensuite la nécessité d’ajouter une autre armature à celle existant afin de libérer les tiges souples qui ont été fortement arquées par le pépiniériste, ce qui favorise la formation des fleurs, mais qui risquent de souffrir ensuite si on les contraint de trop. Il fixe donc un petit treillage métallique dans le pot (il faut acheter les deux ensemble pour que les dimensions correspondent bien). Ensuite, il détache précautionneusement certaines tiges volubiles de la passiflores et il les glisse entre les mailles du treillage. Les vrilles portées par les tiges permettront à ces dernières de s’accrocher seules.
Notre jardinier attache toutefois l’extrémité des tiges les plus longues, en utilisant un lien en caoutchouc creux qu’il pose en faisant un 8 pour disposer d’un « amortisseur » qui ne blessera pas la tige. Il termine le travail en disposant à la surface du pot une couche de pouzzolane pour des raisons esthétiques mais également pour limiter l’évaporation et l’élévation de la température du substrat durant les périodes chaudes.
La vidéo se termine bien sûr et comme il se doit par un arrosage copieux, la plante ne devant surtout pas manquer d’eau pendant les 15 jours qui suivent le rempotage.
C’est une vidéo pratique, didactique et très détaillée, qui devrait vous permettre d’accueillir avec satisfaction sur une terrasse ou sur le balcon l’une des plus belles plantes grimpantes qui soient.

Patrick MIOULANE

Patrick MIOULANE

Né le 23 juillet 1951 à Ivry-sur-Seine, est un journaliste de la presse écrite, de la radio et de la télévision, spécialiste des jardins et auteur d'environ 120 ouvrages. Trois de ces ouvrages ont reçu le prix Saint-Fiacre, décerné par l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture, un autre le prix P.J. Redouté, et un autre le prix Émile-Gallé. (wikipedia)
Origine : Veille – Curation
Signature : newsjardintv
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium