L'info pour les pros !
10 Ans !
[Vidéo] Patrick MIOULANE – Comment taille-t-on la vigne en champagne ? Tout sur la méthode « CHABLIS » avec un vigneron expert
48
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
COMMENT TAILLE-T-ON LA VIGNE EN CHAMPAGNE ? TOUT SUR LA MÉTHODE « CHABLIS » AVEC UN VIGNERON EXPERT
Patrick MIOULANE

[Vidéo] Patrick MIOULANE – Comment taille-t-on la vigne en champagne ? Tout sur la méthode « CHABLIS » avec un vigneron expert


Après vous avoir déjà proposé deux vidéos sur des techniques de taille de la vigne couramment pratiquées : la taille Guyot : https://youtu.be/T70vOCELfqg et la taille en cordon : https://youtu.be/bFCZOo1ehPM, NewsJardinTV vous propose de découvrir aujourd’hui une autre manière de pratiquer et non des moindres, puisqu’il s’agit de celle qui est appliquée au cépage Chardonnay dans le prestigieux vignoble de Champagne.
Pour que vous soit expliquée clairement et en détail cette méthode bien particulière, le rédacteur en chef de NewsJardinTV, Patrick Mioulane, a fait appel à un professionnel qui cultive ses 5 hectares de vigne selon les méthodes agrobiologiques les plus modernes. Il s’agit de David Faivre, producteur à Belval-sous-Châtillon près d’Épernay.
David pratique sur ce cépage la méthode dite « chablis » et plutôt à la fin de la saison de taille (mars), mais toujours avant que la végétation démarre. Il commence par expliquer les contraintes de distance de plantation entre les rangs et d’un cep à l’autre (l’addition des deux ne devant pas excéder 2,50 m).
On rappelle que la vigne fructifie sur des pousses (sarments) qui se développent en cours d’année à partir de bois d’un an. C’cette particularité explique la nécessité d’une taille sévère ayant pour but un rajeunissement permanent de la végétation pour une mise à fruit optimale.
Notre expert commence par présenter les divers types de sarments que l’on trouve sur un même cep : le « rachet », une jeune pousse sur laquelle poussera le « lancement » de l’année suivante. Ce dernier sert à constituer une nouvelle charpente portant les brins fructifères. Le gourmand est un sarment qui pousse sur le vieux bois et à partir duquel on fait le rachet de l’année en le taillant à deux yeux.
Donc pour conclure : le lancement et une pousse d’un an produite par le rachet de l’année précédente, qui devient une charpente à partir de sa deuxième année. La particularité de la taille en chablis c’est que l’on conserve jusqu’à quatre charpentes.
David insiste sur l’importance de couper les rameaux inutiles le plus près possible de leur point de naissance afin d’éviter toute repousse indésirable.
On ne conserve qu’une seule pousse sur les 5 qu’a produit le lancement au cours de la saison précédente. L’important c’est une bonne répartition des bourgeons pour obtenir une production de grappes de raisin aussi régulière que possible. On conserve uniquement 5 bourgeons sur le lancement.
En taillant la charpente principale, David se rend compte que l’extrémité du sarment arrive trop près du cep voisin ce qui n’est pas souhaitable. Cela signifie donc qu’une charpente a une durée de vie limitée (environ 4 ans). Notre sympathique vigneron montre précisément l’âge des différentes parties de la vieille charpente qui et ensuite éliminée avec un sécateur ébrancheur. Ceci démontre bien que la taille constitue avant tout un rajeunissement permanent de la partie productive du cep.
Le travail se termine par le liage, les différentes pousses étant attachées sur l’armature de fil de fer. Les pousses verticales sont orientées à 45 ° ce qui entraîne une tension importante. Il est très important que le vieux bois soit lié sur le jeune bois, la contrainte favorisant la fructification.
Une démonstration sans doute un peu technique, mais précise, détaillée, abondamment expliquée, qui met en évidence le travail remarquable que réalisent chaque année les vignerons pour optimiser leur production.
Merci à David pour sa sympathique participation et sachez que vous pouvez suivre son travail sur sa propre chaîne YouTube : « David Faivre révélateur de terroir »
À très bientôt pour de nouvelles aventures jardinières, sur NewsJardinTV, bien sûr !

Patrick MIOULANE

Patrick MIOULANE

Né le 23 juillet 1951 à Ivry-sur-Seine, est un journaliste de la presse écrite, de la radio et de la télévision, spécialiste des jardins et auteur d'environ 120 ouvrages. Trois de ces ouvrages ont reçu le prix Saint-Fiacre, décerné par l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture, un autre le prix P.J. Redouté, et un autre le prix Émile-Gallé. (wikipedia)
Origine : Veille – Curation
Signature : newsjardintv
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

Publicité - Pack Impact
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium