L'info pour les pros !
10 Ans !
[Vidéo] Patrick MIOULANE – COCHENILLES : LES ÉLIMINER AU NATUREL AVEC DES AUXILIAIRES (émission Jardiner, ça fait du bien N°22)
143
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
COCHENILLES : LES ÉLIMINER AU NATUREL AVEC DES AUXILIAIRES (émission Jardiner, ça fait du bien N°22)
La rédaction de JAF-info

[Vidéo] Patrick MIOULANE – COCHENILLES : LES ÉLIMINER AU NATUREL AVEC DES AUXILIAIRES (émission Jardiner, ça fait du bien N°22)


Nicole et Patrick Mioulane ont le plaisir de vous accueillir à nouveau dans leur petit jardin de l’Essonne pour cette « petite » émission tournée entièrement dans leur véranda. Cette pièce attenante à la maison est dévolue à la conservation hivernale de leurs collections de plantes méditerranéennes et d’orchidées. Autant de plantes qui constituent les proies favorites des cochenilles.
Patrick le rédacteur en chef de NewsJardinTV rappelle qu’il vous a déjà proposé dans une précédente vidéo, une solution « maison » à basse d’huile, d’alcool et de savon noir pour lutter contre ces bioagresseurs ( voir : https://www.youtube.com/watch?v=wIyCF8CtcRg), mais aujourd’hui il vous propose d’utiliser une méthode encore plus naturelle, à savoir l’emploi d’auxiliaires biologiques, à savoir des insectes prédateurs de ceux qui s’attaquent à nos plantes.
Notre expert rappelle en quelques mots que les cochenilles farineuses qui envahissent de nombreuses plantes d’intérieur, formant des masses blanches d’apparence cotonneuse. Seules les femelles se nourrissent en aspirant la sève des plantes qui s’affaiblissent sous leurs piqûres répétées. Et sur les déjections sucrées de ces insectes, le miellat se développe la fumagine, un champignon à l’aspect de suie.
Patrick montre qu’il est possible d’éliminer individuellement les cochenilles en appliquant dessus un coton-tige imbibé d’alcool (l’insecte meurt instantanément et passe du gris au brun). Mais il est beaucoup plus simple de laisser faire le travail par les auxiliaires.
Notre jardinier préféré précise que les insectes auxiliaires ne sont pas disponibles dans le commerce traditionnel, mais qu’ils doivent être commandés via Internet auprès de spécialistes, dont la société Insectosphère qui nous a obligeamment offert les différentes espèces que nous allons vous montrer maintenant.
On commence avec la coccinelle australienne Cryptolaemus montrouzieri, prédateur très actif des cochenilles farineuses. Les adultes qui mesurent jusqu’à 4 mm peuvent vivre 2 mois et pondre jusqu’à 400 œufs. Au cours de sa vie une seule de ces coccinelles consomme entre 500 et 1 000 cochenilles ! Le lâcher doit se faire uniquement en présence de proies, sous abris (serre, véranda…), avec une température minimale de 18-20°C, l’idéal étant de 25 °C.
Patrick montre que la coccinelle australienne est proposée sous deux formes : des larves contenues dans des petits morceaux de carton ondulé qu’il suffit d’accrocher sur la plante infestée ou des adultes qu’il faut déposer délicatement avec un pinceau près des colonies de cochenilles.
Cryptolaemus étant très frileux, il n’est pas toujours très facile à utiliser. MiouMiou vous propose donc d’utiliser la chrysope verte (Chrysoperla carnea) appelée aussi demoiselle aux yeux d’or ! Surtout utilisé comme auxiliaire contre les pucerons, c’est un insecte indigène dont la larve, très vorace, se nourrit aussi de cochenilles et d’araignées rouges. C’est dire toute l’utilité de cet auxiliaire qui est actif à partir de 8 °C. Une larve de chrysope consomme jusqu’à 500 proies au cours de son développement.
Patrick explique la manière assez effrayante (mais ce sont des êtres minuscules) dont la larve de chrysope se saisit de sa proie et aspire tout son liquide vital. On achète les chrysopes sous forme d’œufs ou de larves et les images de Nicole vous montrent avec précision comment les utiliser pour obtenir une protection d’environ un mois.
Notre expert termine sa présentation d’auxiliaires avec les coccinelles indigènes surtout utilisées contre les pucerons, mais il vous présente la coccinelle à virgules (Exochomus quadripustulatus) qui agit sur certaines cochenilles des plantes d’extérieur : le pou de San José et la cochenille pulvinaire de l’hortensia.
Cette vidéo à la fois pratique, technique, scientifique et surtout passionnante se termine en expliquant les raisons pour lesquelles les plantes d’intérieur sont couramment attaquées par les cochenilles, avec pour conseil final : aérez régulièrement les pièces, c’est bon pour les plantes et c’est bon pour vous !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : newsjardintv
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium