L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact

[Vidéo] Île-de-France – Stéphanie, fleuriste : « Prévoir la Saint-Valentin, c’est ultra compliqué »

La rédaction de JAF-info
Vues :
45
Roissy-en-Brie ► Stéphanie, fleuriste : « Prévoir la Saint-Valentin, c'est ultra compliqué »


Stéphanie, la fleuriste de Roissy-en-Brie, est toujours dans l’incertitude alors que la Saint-Valentin est le jour où elle réalise une grande partie de son chiffre d’affaires annuel. Magjournal l’a rencontrée, jeudi 4 février.

Stéphanie n’a encore commandé aucune rose pour la Saint-Valentin. Elle ne sait pas d’ailleurs si elle ne devra pas encore subir de nouvelles restrictions à cause de la pandémie. La fleuriste, dont la boutique est située dans la galerie marchande du Super U, confie : « On est en apnée depuis un mois. On nous dit tout et son contraire. Acheter des marchandises périssables et prévoir une Saint-Valentin c’est ultra compliqué. »

Habituellement, à dix jours de la fête des amoureux, les fleuristes ont prévu leurs stocks. Les précommandes auprès des fournisseurs sont possibles depuis la mi-janvier. « Cette année, avec l’épée de Damoclès au-dessus de nous, je n’ai encore rien réservé. J’aurai ce qu’il restera sur le marché, avec le risque de ne pas trouver de roses rouges », confie t-elle. Mécaniquement, les prix augmenteront également. Stéphanie explique : « Je serai obligée d’acheter au prix le plus fort. Les marges et les bénéfices vont donc être réduits. »

Depuis un an, l’activité de son commerce est en dent de scie : « On travaille le matin, beaucoup moins l’après-midi. On a perdu toute la clientèle des rendez-vous du soir et des fêtes. » Stéphanie estime la perte de son chiffre d’affaires de 30 à 40 %, même si elle a pu compter sur une clientèle fidèle.

La professionnelle a bien entendu demandé des aides et des subventions : « Ce n’est pas accessible à tout le monde. Il faut des pertes de chiffre d’affaires conséquentes. On n’atteint pas tous le seuil pour en bénéficier ». Stéphanie a ouvert sa boutique il y a huit ans.

https://www.magjournal77.fr/vie-locale/item/54599-roissy-en-brie-video-stephanie-fleuriste-prevoir-la-saint-valentin-c-est-ultra-complique

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Magjournal 77 Sun-Lay Tan
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Accès rapide