L'info pour les pros !

10 Ans
Vente de chiens – Une enquête a visé le vétérinaire d’Animal City
36
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > Vente de chiens – Une enquête a visé le vétérinaire d’Animal City

Vente de chiens – Une enquête a visé le vétérinaire d’Animal City

Animalerie

Dans le cadre du magasin Animal City des Essarts-le-Roi une enquête a visé le vétérinaire qui suivait l’établissement.

Cent quarante chiots et chiens ont été saisis, vendredi 13 mai 2016 (nos éditions du 18 mai et du 1er juin 2016), par les policiers de Rambouillet, « dans des conditions très précaires », selon les enquêteurs, dans un entrepôt et l’animalerie Animal City, aux Essarts-le-Roi. Les enquêteurs, à ce jour, ont enregistré les plaintes de quarante-quatre particuliers, auxquels des animaux beaucoup plus jeunes qu’indiqué, lors de la vente, auraient été cédés. Le préjudice s’élèverait à 74.000 €. Depuis, le responsable de l’entreprise et son ouvrier ont été mis en examen. Les investigations des policiers rambolitains se sont ensuite orientées en direction du vétérinaire qui intervenait auprès de l’établissement. Selon l’enquête, ce vétérinaire installé dans l’Oise, aurait été le seul à intervenir auprès de la société essartoise. Les enquêteurs auraient établi que les chiens qui provenaient de Slovaquie, Hongrie et Bulgarie, auraient été accompagnés de passeports falsifiés. Ces falsifications porteraient, notamment, sur l’âge des animaux. Ainsi, en les rendant plus vieux qu’ils n’étaient pour se conformer à la législation française, ces animaux très jeunes seraient arrivés sur le territoire dans un état sanitaire précaire. Ce “maquillage” aurait été établi grâce à des documents saisis et aux déclarations de l’employé. Par ailleurs, le fait que le vétérinaire aurait procédé systématiquement à une revaccination contre la rage des chiots, accréditerait la thèse selon laquelle il aurait pu savoir que dans leur pays de naissance les animaux étaient vaccinés trop tôt, rendant ainsi le vaccin inopérant. Le vétérinaire aurait reconnu l’existence d’infractions, mais il nierait en être l’un des acteurs

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LECHOREPUBLICAIN.FR
Sources :

http://www.lechorepublicain.fr/essarts-le-roi/faits-divers/2017/02/24/une-enquete-a-vise-le-veterinaire-d-animal-city_12297596.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
MEILLEUR FLEURISTE Publicité - Pack Premium
JAF Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info