L'info pour les pros !
Vademecum pour les candidats a la franchise
161
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > Vademecum pour les candidats a la franchise

Vademecum pour les candidats a la franchise

VADEMECUM POUR LES CANDIDATS A LA FRANCHISE  | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Entreprendre en réseau de franchise est une prise de risque même si l’on est accompagné. Il faut être au clair avec ses motivations et identifier les aptitudes nécessaires pour réussir sa reconversion de chef d’entreprise.

Crise économique oblige, les franchiseurs regardent à deux fois avant d’intégrer un nouveau franchisé. De leur côté, les candidats à la franchise se montrent plus attentistes, plus précautionneux… “Avant de se décider, ils poussent très loin leurs investigations”, observe Franck Berthouloux, consultant au sein du cabinet Adventi Franchise. Ce qui n’est pas plus mal. Car, avant de faire le grand saut, autant s’assurer qu’on ne s’illusionne pas.

Les franchiseurs recherchent aujourd’hui des candidats plus motivés que jamais. “Je préfère de loin un candidat avec moins de capital mais qui est prêt à mouiller sa chemise à un candidat investisseur qui va juste ramasser sa mise en fin de mois”, explique Dominique Olivier, fondateur du réseau Body Forme. “Mouiller sa chemise”, le nerf de la guerre économique !

Que vous optiez pour un réseau de vente de produits ou une enseigne de services aux particuliers ou à des entreprises, vous ne devez pas avoir peur du “terrain” : être présent en magasin, aller au contact de ses clients, il faut “sentir le marché”. Tel est le sésame.

Pour appréhender au mieux un marché local, les franchiseurs hésitent à parachuter des candidats sur des terres inconnues. “Les réseaux nous demandent de plus en plus des candidats du coin. Bien implantés, ils connaissent le tissu local. Aujourd’hui la notoriété et la publicité d’une enseigne ne font plus tout. Il faut faire du lobbying local. Si le maire de la commune est invité à l’inauguration du point de vente, c’est un an de chiffre d’affaires assuré”, explique David Borgel, fondateur de Franchise-me Up. Avant de vous lancer, assurez-vous que vous avez un bon “ancrage” local et cette capacité commerçante à rayonner.

Deuxième qualité requise : être capable de respecter méthodiquement le concept franchisé. “Si par le passé, on a pris le risque d’intégrer des candidats plus inventifs, avec la crise c’est terminé. Le candidat doit être capable d’appliquer la méthode à la lettre sans réinventer la roue à chaque fois”, détaille Jean-Jacques Cohen, fondateur et dirigeant de Pro Comm. Et ce n’est pas donné à tout le monde d’être à la fois un chef d’entreprise indépendant… Et appliquer fidèlement les normes et les règles prescrites par la tête de réseau.

Autonome, humble et loyal envers la marque

La conjoncture économique tendue pousse également les franchiseurs à davantage de visites de contrôle dans les unités du réseau. “Si vous ne supportez pas qu’un animateur ou qu’un chef de secteur vous fasse des remarques sur la mauvaise place de la poubelle devant la vitrine, sur un néon défectueux au plafond… Alors vous n’êtes pas fait pour la franchise”, prévient le consultant David Borgel, également expert pour la création et la reprise d’entreprises en réseau, pour le cabinet de recrutement Odyssée RH.

Comme entrepreneur franchisé vous êtes autonome mais vous devez également être loyal envers la marque. “Les enseignes sont de plus en plus attentives au savoir être des candidats et à des valeurs comme la droiture et la loyauté. Leur objectif est de dénicher des ambassadeurs fiables”, relève Franck Berthouloux. Exit les capitaines qui quitteraient le navire à la première alerte météo.

Les têtes de réseau recherchent des franchisés qui, par exemple, ne céderont pas à la panique et ne casseront pas les prix en voyant débarquer un concurrent quelques rues plus loin. Plus que jamais, le franchisé doit être capable de gérer la pression et de veiller à la cohérence du réseau. “Outre des questions sur son parcours professionnel, nous pratiquons de plus en plus de tests afin de valider le tempérament réellement entrepreneur de chaque candidat et son mode de fonctionnement”, précise le consultant.

Motivé, commerçant, autonome et loyal, un futur franchisé doit également mesurer son aversion au risque. “Créer sa franchise revient à prendre un risque, certes mesuré, mais un risque-tout de même. Le candidat qui arrive la fleur au fusil n’a pas, selon moi, le profil idéal. Ça me rassure qu’un candidat se dise inquiet, car il va alors se poser toutes les bonnes questions, faire preuve de sérieux dans son business plan, dans le choix de l’emplacement…”, souligne David Borgel. En fonction de son degré d’aversion au risque, un candidat a intérêt à s’orienter vers un réseau connu, leader sur son marché plutôt qu’un challenger ou une jeune enseigne.

Gagner le soutien des proches

Pour se lancer dans cette aventure entrepreneuriale, il est aussi indispensable de convaincre son entourage familial et amical. Et par les temps qui courent, nul doute que vous croiserez des oiseaux de mauvaise augure vous signifiant que ce n’est certainement pas le moment d’y aller…

“Faites au contraire valoir que la crise a fait le ménage. Désormais, on distingue réellement les secteurs qui fonctionnent et ceux qui vont devoir innover en revoyant leur concept”, argumente Franck Berthouloux. Pour contrer les résistances, insistez aussi sur la notion de transfert réel de savoir-faire via des formations et le manuel opératoire.

Mais ne franchissez jamais le cap contre vents et marées. “Certains candidats nous demandent de ne pas rappeler chez eux car leur conjoint n’est pas au courant de leur projet”, s’amuse David Borgel. Partir seul, sans l’aval de son conjoint, peut être fatal. “L’entrepreneur doit se sentir épaulé par son entourage car il a besoin de stabilité pour réussir”, souligne Virginie Sablé, responsable développement de la filière franchise et réseaux du cabinet KPMG.

Au départ, vous allez sans doute devoir travailler sept jours sur sept, vous devrez donc être soutenu. Et puis, petit à petit, vous allez devoir lâcher un peu prise. “Un bon candidat est aussi celui qui sait prendre du recul. Qui s’accordera quelques jours de congés en déléguant une partie de ses tâches. Certains s’investissent beaucoup trop, au point que plus rien ne compte à part leur réussite professionnelle. Or, ce n’est pas tant le chiffre d’affaires qui importe au début, mais le point mort. Ce moment où charges et recettes vont s’équilibrer, avant que les recettes ne montent en puissance”, insiste David Borgel. Ce savant dosage passe, entre autres, par une maîtrise (voire une réduction) des charges fixes et notamment de votre revenu. Etes-vous prêt à ne pas vous payer pendant quelques mois ? “Les candidats à la franchise redoutent moins la précarité du statut de chef d’entreprise car elle existe aussi, désormais, chez les salariés”, commente notre expert.

Avant de vous lancer, interrogez-vous sur le train de vie que vous voulez maintenir, et sur la façon de le financer. Pouvez-vous compter sur une allocation de Pôle emploi ? Sur le salaire de votre conjoint ? Etes-vous prêt à puiser dans votre épargne ? Combien de temps pouvez-vous tenir dans cette configuration ?

Plus vous aurez anticipé, plus vous serez prêt à assumer cette nouvelle vie… Et votre nouveau statut de chef d’entreprise. Attention, les métiers de bouche ou encore les métiers manuels (garagiste, fleuriste…) ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur. Donc, avant de faire le grand saut, interrogez-vous sur votre capacité à assumer ce changement de statut social. Comme, par exemple, passer de cadre dirigeant à directeur de supérette… Devenir entrepreneur c’est aussi changer de mental.


TEMOIGNAGE DE Nicolas JARDONNET : Carrément fleurs à Eysines (33)

 

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LENTREPRISE.LEXPRESS.FR – Sylvie LAIDET
Sources :

http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/franchise/franchise-etes-vous-pret_1553667.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium
NOEL Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info