L'info pour les pros !
10 Ans !
Stéphane Urban – Le végétal déclaré essentiel, et les animaux interdits
176
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Stéphane URBAN JAF-info Jardinerie
Stéphane URBAN

Stéphane Urban – Le végétal déclaré essentiel, et les animaux interdits

Angers, capitale du végétal a accueilli le jeudi 8 septembre 2021 le salon « Végétal Connect ». Val’hor, Astredhor, vegepolys valley, destination Angers, plante & cité, FNPHP, excellence végétale, Jardineries et animaleries de France, plus une pléthore de producteurs, fournisseurs, associations :

La fine fleur de la filière végétale française était réunie pour célébrer et préparer une nouvelle saison pleine de challenge, de défis et d’espérance :

Un challenge commercial : l’approvisionnement en végétaux est sous tension depuis des mois, tant la demande est forte de la part du marché prive et plus encore de la part de la commande publique. Il faut rapidement reconstituer des stocks, remettre en culture des surfaces dédiées, pour réduire la dépendance aux imports de végétaux.

Un challenge humain : la demande en main d’œuvre qualifiée n’a jamais été aussi forte.

    • Les jardineries Les jardineries veulent du personnel capable de répondre aux questions des clients. Du côté des vendeurs, les jeunes diplômés ont une connaissance technique moindre que ceux d’il y a 40 ans.
    • Les producteurs font le même constat : il est compliqué de trouver du personnel qualifié, que ce soit sur les techniques de production, de management ou commerciales.
    • L’Agence Canelle Canelle – centre de formation certifié Qualiopi et spécialisé sur le secteur des jardineries et des producteurs, développe actuellement un programme de formation continue constitué de modules souples pour la formation des équipes.

Un challenge organisationnel : depuis des années, la filière a commencé à se structurer autour d’organisations interprofessionnelles afin d’avoir du poids auprès de l’Etat, face aux pressions des groupes de distribution, et pour mieux coordonner les fonctionnements de la filière. Le souhait des acteurs du végétal est réellement de s’organiser, de préparer des contrats de culture, d’assurer des niveaux de rentabilité, d’accompagner les entreprises dans l’amélioration des process.

Plein d’espérance : cet élan massif de la demande a été propulsé par la reconnaissance du VEGETAL comme ESSENTIEL pour le bien-être humain et celui de la planète.

Quand un ancien président disait, « mangez des pommes », nous pouvons proclamer « plantez des arbres » !

EN MEME TEMPS, les ANIMAUX DOMESTIQUES vont être INTERDITS !

Pourtant les animaux de compagnies ont eu un impact essentiel pour les français durant les différents confinements. Combien de personnes auraient sombré dans le désespoir durant les mois de solitude sans la présence d’un animal : chien, chat, rongeur…

La loi Dombreval adoptée en 1 ère lecture à l’assemblée en janvier passera devant le Senat fin Septembre, et la SPA se félicite largement que l’on ajoute à l’article L214-7 du code rural ‘ et les animaleries’. Si rien n’est fait voici ce qui va arrivera au 1er janvier 2024 :

« La cession, à titre gratuit ou onéreux, des chiens et des chats et autres animaux de compagnie est interdite dans les ANIMALERIES, foires, marchés, brocantes, salons, expositions ou toutes autres manifestations non spécifiquement consacrés aux animaux. »

Au début, seuls les chiens et chats étaient concernés. A la rigueur, dans le cadre d’un geste de bienveillance, les animaleries pouvaient accepter cela, vu le faible poids que le cela représente dans le nombre total des adoptions. Or les associations animalistes militent pour une interdiction TOTALE de ventes d’animaux de compagnie en animalerie. Comment les clients iront acheter des poissons rouges ? Chez quel éleveur ? Avons-nous des éleveurs de perruche ou de canari à moins de 40 km de chez soi ?

Cela ne règle aucunement le problème des abandons des chiens et de chats, mais on assassine tout le reste d’une profession de spécialistes, de passionnés, de vendeurs certifiés, et des points de vente agrémentés pourtant lourdement contrôlés.

Les animaleries sont parfaitement d’accord qu’il y a trop d’abandons, trop de maltraitance, trop d’abus, des animaux malheureux : mais que la SPA, L214, 30 Millions d’amis rencontrent de vrais animaliers pour voir l’intérêt que nous portons à la cause animale.

Il serait plus efficace de travailler ensemble à l’éducation des clients et des nouveaux possesseurs plutôt que laisser champ libre aux trafics en tous genres et au développement des mafias du pet.

Militons pour le maintien de la vente de tous les animaux de compagnie en animalerie !

Article à lire : https://www.ladepeche.fr/2020/12/09/animaux-de-compagnie-pendant-le-confinement-les-bienfaits-dune-caresse-9247994.php
I

Stéphane URBAN

Stéphane URBAN

Né en décembre 1971, Stéphane Urban est entré dans une jardinerie dès ses 15 ans pour ne plus jamais en ressortir. Sa passion du végétal l’a conduit à suivre une formation horticole supérieure, à travailler aussi bien en arboriculture, en viticulture, ou bien la gestion d’un parc privé de 2Ha en Angleterre. Aujourd’hui directeur d’un cabinet de conseil et formateur, il est fort d’une expérience à de nombreux postes de responsabilité en distribution jardin : vente, direction de magasin, coordination commerciale, achats à l’international. En toute indépendance, passionné de sociologie, il partage librement ses réflexions sur les évolutions sociétales, avec tout particulièrement leurs implications concrètes dans les décisions stratégiques des jardineries et animaleries, univers qu’il affectionne particulièrement.
Origine : Communiqué de Presse
Signature : Stéphane URBAN – Agence Canelle – N@turally Urban !
Sources :
  • https://www.canelle.fr/
Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium