VALHOR

Publicité - Pack Impact

Hauts de France – La fleuriste n’arrivait pas à trouver d’apprenti… elle va en embaucher deux!

CREATION D'UNE BOURSE DE L'APPRENTISSAGE FLEURISTE ANIMALERIE JARDINERIE | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr
93

Vues

MATABI

Publicité - Pack Premium

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Carine Sannier cherchait depuis deux mois un apprenti, sans succès. La fleuriste a lancé un avis de recherche dans nos colonnes : une trentaine de candidats y ont répondu ! Son choix s’est porté sur deux jeunes filles.

Julie et Clara, qui fêteront leurs 15 ans cet été, sont encore au collège. La première s’était orientée vers la coiffure : « Je me suis ennuyée. » La seconde avait choisi la petite enfance, « mais mon stage n’a débouché sur rien ». Elles ont maintenant trouvé leur voie : le 1er septembre, elles signeront un contrat d’apprentissage d’une durée minimum de deux ans chez la fleuriste Carine Sannier.

Déjà un premier stage

Elles alterneront entre une semaine à l’école (la Maison familiale rurale de Samer) et deux semaines en entreprise. « On a hâte de commencer à travailler, d’être dans le concret. Les horaires ne nous font pas peur. » Toutes les deux sont déjà venues en stage pendant quelques jours : « Il n’y a pas une minute où on ne faisait rien ! » « Elles se sont fait une idée du métier, sourit Carine Sannier. Il faut être courageux. C’est physique ! »

Après avoir lancé un avis de recherche dans nos colonnes en avril, la fleuriste a reçu « plus de 30 demandes. Le choix a été difficile, il fallait que le feeling passe. Julie et Clara se sont données à fond et je n’ai pas réussi à les départager. Je cherchais des gens souriants et motivés, elles m’ont convaincue ! Elles sont polies, respectueuses, ponctuelles et bien éduquées. Mon but, c’est maintenant de les emmener le plus loin possible. »

La jeunesse des adolescentes constituait aussi un atout pour leur candidature : « Elles n’ont pas pris d’autres habitudes ailleurs et vont être formées à ma façon. J’aime bien le ton sur ton. »

« Je ne vais pas les lâcher ! »

Carine Sannier a commencé au même âge, « celui où l’on apprend le plus… Ça me rappelle des souvenirs ! On n’oublie jamais son premier maître d’apprentissage… » Julie et Clara travailleront aussi au côté d’Amélie, l’apprentie actuelle, qui sera embauchée en CDD à la rentrée. « Je les surveille, je ne vais pas les lâcher jusqu’à leur diplôme ! rigole la patronne. C’est la renommée du magasin qui est en jeu… »

Signature

Céline Rudz – LAVOIXDUNORD.FR

Crédits photo

Sources

http://www.lavoixdunord.fr/174342/article/2017-06-07/la-fleuriste-n-arrivait-pas-trouver-d-apprenti-elle-va-en-embaucher-deux

Origine

agora

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

agora

Publicité - Pack Premium

Annonce

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

Fermer le menu