Formation – Pays-de-la-Loire – L’URMA et le CNPH-Piverdière s’associent pour valoriser le métier de fleuriste

piverdiere-formation-jaf-jardinerie-fleuriste
49

Vues

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Article à durée limitée
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Si le commerce traditionnel connaît des turbulences depuis quelques années, le métier de fleuriste cherche à tirer son épingle du jeu en misant sur l’innovation, le conseil et le développement des services.

Pour accompagner cette dynamique et répondre à la demande du marché, le CNPH (Centre National de Promotion Horticole)-Piverdière de La Ménitré et l’URMA (Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat), délégation Maine-et-Loire, s’associent pour compléter la carte des formations par apprentissage sur le territoire et proposer une offre adaptée aux entreprises et aux candidats.

Avec un nombre de points de vente stable, le secteur de la fleuristerie se réinvente pour suivre les tendances de consommation et mise sur la créativité, avec pour seule limite la satisfaction du client. Dans ce contexte, le recrutement de personnel qualifié et opérationnel, en plein rebond depuis un an, devient un enjeu majeur pour les fleuristes. Avec l’allongement de l’âge d’accès aux formations par apprentissage, la filière accueille chaque année un grand nombre de jeunes gens aux profils variés, de la sortie de 3e aux jeunes adultes en réorientation scolaire, nécessitant des parcours adaptés.

Deux cursus sont proposés

C’est pourquoi le CNPH-Piverdière et l’URMA (délégation Maine-et-Loire) ont fait le choix de proposer le CAP Fleuriste par apprentissage en fonction de leurs champs d’expertise respectifs : un cursus en 2 ans à l’URMA 49 (Angers) pour les jeunes en formation initiale, et un cursus en 1 an au CNPH-Piverdière (La Ménitré) pour les jeunes déjà titulaires d’un niveau V ou plus en réorientation scolaire. Associés depuis la rentrée 2018 sur cette formation, le CNPH-Piverdière et l’URMA 49 se positionnent ainsi en véritables partenaires de la profession.

Présentation du CAP Fleuriste

La formation CAP Fleuriste permet de seconder un responsable de magasin en tant qu’ouvrier qualifié en entreprise artisanale, de travailler au sein d’un rayon fleurs coupées en grande distribution ou en magasin spécialisé (jardinerie…), mais aussi en collectivités territoriales ou en hôtellerie. Le diplôme est la clé d’entrée dans le métier.

Nicolas Delaplace, directeur du CFA URMA 49 – Chambre de Métiers et de l’Artisanat :

« Être fleuriste, c’est être passionné et créatif, mais c’est aussi l’esprit d’entreprendre pour savoir acheter les végétaux et gérer une boutique. L’apprentissage permet d’adapter le parcours le mieux adapté au profil et de révéler les talents ! Le partenariat liant l’URMA49 et le CNPH-Piverdière apparaît plus que jamais comme un véritable atout en termes de personnalisation de la formation pour un parcours de réussite au service des jeunes, des adultes et des entreprises ».

Stéphane Salmon, directeur du CNPH-Piverdière :

« Le métier de fleuriste, comme la plupart des métiers de l’artisanat, nécessite une appropriation des techniques sur le terrain, plaçant l’entreprise au cœur du dispositif d’apprentissage. Nous nous réjouissons de ce nouvel accord avec l’URMA 49, qui va nous permettre de continuer le travail amorcé à la rentrée dernière 2018 avec l’accueil d’une première promotion d’apprenties ».

Daphné Thoueil, apprentie depuis octobre 2018 au CNPH-Piverdière :

« À 27 ans, j’ai fait le choix de me réorienter vers le métier de fleuriste. L’alternance s’est imposée à moi comme une évidence, et grâce à l’ouverture de l’apprentissage jusqu’ à 30 ans, j’ai pu me lancer dans l’aventure avec le CNPH-Piverdière qui m’a accompagnée dans ma recherche d’entreprise. Aujourd’hui, je suis heureuse de mon parcours et me sens tous les jours un peu plus armée pour me lancer dans mon futur métier ».

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Publication à durée limitée à 2 mois

Signature

le-kiosque.info

Crédits photo

Photo Générique ou logo société

Sources

-http://le-kiosque.info/infos_article.php?id_actu=49943

Origine

Publicité - Pack Premium

Vous souhaitez diffuser une offre de formation ?

Offres de formation

offres de formation : Adressez votre texte en format - word txt pdf - Précisez si votre organisme est agréé et fait l'objet d'une prise en charge par un organisme - Ajoutez séparément votre logo (au plus grand format) - Votre offre sera diffusée gratuitement pendant le temps limité à cette formation. La rédaction se réserve le droit de publier ou non. Adresse : contact [Arobase] jardinerie-animalerie-fleuriste.fr

Votre opinion :

Laisser un commentaire

SDV

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !