L'info pour les pros !
Sapin de Noël – Lettre Ouverte à Pierre Hurmic Maire de Bordeaux adressée par Frédéric Naudet – Président de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel
1208
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Sapin de Noël – Lettre Ouverte à Pierre Hurmic Maire de Bordeaux adressée par Frédéric Naudet – Président de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel

Sapin de Noël – Lettre Ouverte à Pierre Hurmic Maire de Bordeaux adressée par Frédéric Naudet – Président de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel

Frédéric NAUDET association francaise Sapins Noel JAF-info Jardinerie Fleuriste

Paris, le 11 septembre 2020 – Nous faisons suite à la déclaration de Monsieur Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, lors de laquelle l’édile affirme qu’il n’ornera pas la ville « d’arbres morts de Noël ».

Par ces déclarations, Monsieur le maire s’offre une couverture médiatique à bon marché tout en jetant l’opprobre sur toute une profession et porte atteinte à notre production et à nos emplois.

Monsieur Hurmic n’apporte pourtant aucune caution scientifique et fait preuve d’une réelle méconnaissance du monde agricole ce qui nous étonne de la part d’un élu sensible aux questions écologiques.

Nous tenons à exprimer notre vif mécontentement suite à ce discours dont la teneur semble avoir pour seul objectif d’attaquer le symbole que représente le sapin de Noël naturel, au motif qu’il soit responsable de la déforestation et du réchauffement climatique, et de discréditer notre profession et l’ensemble de notre filière.

Réduire les professionnels français du sapin de Noël naturel à de simples producteurs « d’arbres morts » relève, selon nous, d’une vision dogmatique, sans aucun fondement, qui vise clairement à nier une tradition familiale appréciée et largement suivie, comme à détourner les français du sapin de Noël cultivé en France.

Nous tenons à rappeler que le sapin de Noël naturel est bien un produit de culture.

Depuis le 24 mars 2003, date du décret ministériel reconnaissant la culture du sapin de Noël comme une activité agricole à part entière, il n’y a aucune ambiguïté par rapport au sujet de la déforestation. L’arbre de Noël n’est pas un sapin sauvage déraciné en forêt mais bien une plante cultivée.

Pour chaque sapin proposé pour les fêtes de Noël, un nouvel arbre est replanté lequel absorbera le carbone émis dans l’atmosphère. La balance carbone du sapin de Noël cultivé en France lui est largement favorable.

Les membres de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) s’attachent à cultiver des sapins dans le plus strict respect des normes et réglementations en vigueur et font le choix de privilégier une production locale raisonnée et génératrice d’emplois.

C’est pourtant bien un mauvais procès fait au sapin de Noël, porté par les propos excessifs de Monsieur Hurmic.

Le sapin de Noël est le symbole des fêtes de fin d’année, une tradition solidement ancrée dans notre culture et auquel les français restent très attachés. Il fait le plaisir des enfants qui le décorent et des familles qui se regroupent chaque année autour de lui.

Quoiqu’en pense Monsieur Hurmic, les français plébiscitent le sapin naturel qui illustre également un lien social intergénérationnel particulièrement indispensable en ces temps difficiles. Tant qu’il en sera ainsi, il y aura des producteurs de sapins soucieux de la préservation de l’environnement et de l’activité de leurs régions.

L’Association Française du Sapin de Noël Naturel lui souhaitera néanmoins d’excellentes fêtes de fin d’année.

Nous vous prions de recevoir nos sincères salutations.

Frédéric NAUDET
Président de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel

 

A lire aussi :

En totalité : Politique de végétalisation – Noel etc…

Conférence de presse de rentrée de Pierre Hurmic, le nouveau maire de Bordeaux

Conférence de presse : Pierre Hurmic, le nouveau maire de Bordeaux, a fait sa première rentrée politique ce jeudi matin.

Publiée par Sudouest.fr Bordeaux sur Jeudi 10 septembre 2020

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : Association Française du Sapin de Noël Naturel
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium

3 réponses

  1. Par cette lettre ouverte, Monsieur Naudet s’offre une couverture médiatique à bon marché et s’érige en grand défenseur d’une profession que le maire de Bordeaux n’avait pas attaquée.
    Le vrai problème n’est pas dans le sapin lui-même (puisque M. Naudet nous assure que le sapin centenaire utilisé est un sapin cultivé), mais plutôt son coût sur les impôts des bordelais (mais là M. Naudet ne paye pas ses impôts à Bordeaux, n’est-ce pas ?) :
    « Le sapin de Noël coûte près de 60 000 euros, auxquels s’ajoutent d’importants coûts comme la traversée de la moitié de la France en camion et en convoi exceptionnel (pour un arbre de 17 m) », rappelle Pierre Hurmic.
    Quant au bilan carbone, il est bien évident qu’il doit comprendre aussi les engins de coupe et d’enlèvement, et le transport…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info