Publicité - Pack Impact

Salon du vegetal vu par rbj

La rédaction de JAF-info
Vues :
715
LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

Sdv2013_Visuel RBJ – Salon du végétal 2013 : sous le signe de l’accueil…Le salon du végétal a ouvert ses portes du février 2013 à Angers, accueillant des nouveautés colorées, à tendance écolo confirmée. Sous le signe de la convivialité : les hôtels pour animaux, certes, mais aussi les aromatiques, les envies de cuisine et les pensées positives…

 

Salon Du Vegetal Vu Par Rbj

Franck Janier-Dubry, Pdg, Phyto-Valor est venu présenter

Biogranulats, du gravier fabriqué à partir de coques des noyaux de pêche récupérés dans la Valée du Rhône. « Nous distribuons par l’intermédiaire des Gamm Vert du Sud Est (Drôme, Ardèche -Natura Pro- et Var) de Groupe Sud. La société distribue des gros volumes aux collectivités (du 1600l ou 800 l), mais propose aussi pour le grand public des petits sacs, de 25l. Ceux-ci sont destinés aux grandes surfaces, Lisa et jardineries. La société, montée en avril 2011, a démarré la commercialisation en 2012. « C’est un matériau qui plait, c’est un éco-matériaux et il est esthétique, observe Franck Janier-Dubry. Il participe à la valorisation de l’agro industrie ». L’homme est venu voir des distributeurs potentiels« approcher Nalod’s, qui sera présent, des Magasins Point Vert, le réseau Districo et Agrial…». Il présentera sans doute aussi à Paysalia ou Eco bat : « Nous distribuons aussi via les magasins d’éco-construction, et non en GSB- …nous sommes sur un matériau haut de gamme ».

Salon Du Vegetal Vu Par RbjSur le stand Vegecom, Jacques Lecomte tient fièrement un panneau Plante Bleue…. « Nous sommes un regroupement de cinq producteurs spécialisés, et nous sommes passés à la certification Plante Bleue en 2012 et les collègues en 2013, nous en faisons la promotion », explique-t-il. Ces sociétés se répartissent la production. « Nous ne nous concurrençons pas, mais nous nous complétons avec des gammes utiles pour le marché du jardin ». Les produits sont distribués sous la marque Jardins de Loire. Ils couvrent à eux cinq les marchés Légumes/ Aromatiques/Fraisiers/Plantes à massifs/Vivaces Fleuries et plantes en pot. « Nous distribuons à 90% en jardineries, via les centrales les plus connues, comme Jardiland, Gamm Vert ou Villaverde, et à 10% en collectivités et grossistes-cette dernière activité était plus importante il y a quelques annéesNous venons présenter nos nouveautés et un nouveau concept autour de l’aromatique et du prêt à cuisiner ».

Salon Du Vegetal Vu Par Rbj
Sur le stand Plan, Bruno Loie, nouveau responsable développement gamme et centrale d’achat explique les principes de base de son offre : « L’objectif, c’est la nature au jardin. Avec une ligne de conduite, en ce moment, fondée sur le développement de tout ce qui est abris, etc. Nous avons tout pour attirer les auxiliaires : les animaux au jardin, Plum Nature pour la partie oiseaux ».En exclusivité, la société présente les modules pour l’hôtel à insectes, concept proposé par Les animaux du jardin et Plum nature. Il sera distribué en jardineries et magasins de bricolage. C’est un marché en croissance. Dans le cadre du Certifico, fait partie des alternatives. Cette année, l’autre « nouveauté » est un changement de propriétaire : « La Semeuse appartient à Gruel et Plan à 50/50 et devient 100 % Plan en 2013 ».
Salon Du Vegetal Vu Par Rbj

Arnaud Delbard, est le nouveau P-dg des Pépinières et Roseraies Georges Delbard, société reprise le 26 mars 2012. « Comme pour toute reprise, il y a eu des difficultés, jusqu’à présent surmontées, commente-il. Le facteur principal est la volonté des équipes restantes. Nous sommes à 62 CDI, un équivalent temps plein de 85 ou 90 personnes ». Pour reprendre l’entreprise, il a bénéficié de quelques appuis. « Nous étions soutenus moralement par la centrale Nalod’s ; ils nous ont bien aidé. Ils ont une marque enseigne Delbard, nous avons une marque de produit PG Delbard. A terme, nous utiliserons surtout Georges Delbard”, note Arnaud Delbard. Le relationnel se remet aussi en place avec  les autres enseignes de jardineries, qu’elles soient Gamm vert, Jardiland ou Villaverde. L’homme reprend contact également avec Saisons et Jardins ou la centrale d’achat J’dea : « maintenant, il faut construire pour pérenniser ».

Salon Du Vegetal Vu Par RbjVoici Little Lady… C’est le nom de la fleur tenue par Per Jorgensen, le directeur des ventes de Sogo (Superior Orchids Growers’Organization), qui vient du Danemark. « Nous vendons via Green +, Casabog ou Danfleur, à des jardineries. Le succès du moment  : la Little lady magnetized”. Un aimant placé sur le pot permet d’accrocher la fleur sur un support magnétique, type frigo…”Green your kitchen”, dit l’accroche…

Salon Du Vegetal Vu Par Rbj
Du côté de Sevea, un an et trois mois après la fusion… « Le réseau compte 191 jardineries : 71 franchises Villaverde, 52 sous enseigne Baobab, le reste sous contrats d’affiliation, résume Lionel Damez, directeur régional franchise. L’avantage est que nous pouvons proposer tout le panel des contrats ». Il ajoute : « Aujourd’hui, ce qui se développe le plus est l’affiliation sans enseigne ». Le groupe compte également une vingtaine de points de vente en Belgique- « Pollen en avait quelques-uns ». Le groupe Sevea réalise 380M€ de CA en 2012. Le profil recherché ? « Nos clients potentiels sont plus horticulteurs et Garden center ; nous préférons qu’ils aient la maîtrise du végétal ».

Salon Du Vegetal Vu Par RbjChristophe Samouelian, gérant Garden Solution présente des concepts basés sur un matériau pas si facile à vendre en jardinerie…« La sphaigne est vendue à Flowerbox, ou par de nombreux paysagistes, plus des spécialistes de la culture indoor, explique-t-il. Nous n’avons pas assez de volume pour faire du national ; mais maintenant, nous allons voir les Truffaut, Jardiland, Baobab, etc, avec un concept clé en mains. Et c’est ça qui va nous permettre de vendre de la sphaigne ! Nous avons la réponse, aujourd’hui, avec le cadre ou un module grillagé ; ça les jardineries savent faire. Sinon, les clients ne voyaient pas forcément comment l’utiliser ».

Les Doigts verts, 6M€ de CA, 44 personnes, est distribué uniquement en jardineries et horticulteurs. Nous sommes référencés Delbard, Villaverde.Les produits sont vendus sous marque Les doigts verts. Depuis le printemps, la société travaille avec un partenaire, Vanecker, en Belgique. Ses produits sont vendus quasi uniquement grand public, à la demande duquel il convient de s’adapter. « Nous avons aussi une offre sur le bio. Et pour répondre à la demande, nous avons relancé les rubans. Nous avions lancé le produit il y a longtemps…mais ça n’avait pas marché ». Les voies du marché sont impénétrables… il ne faut pas avoir raison trop tôt…

Salon Du Vegetal Vu Par Rbj

Pour Philippe Merriau chef des ventes de Cfd Groupe, à Beaucouzé (49), sa société se devait d’être présente au salon, une manière de soutenir aussi la région. Son actualité : « Nous avons fait de gros investissements pour l’ouverture d’un Cash & Carry, un magasin ouvert aux professionnels, un « petit Rungis ». La société est spécialisée jardineries, GSB, et grande distribution sur quelques gammes. Des gammes qui progressent beaucoup sur la décoration et l’aménagement du jardin. Côté végétal, « les orchidées en particulier, marchent bien ». La tendance de cette année ? « La couleur et le luminaire, répond Philippe Merriau. Le gros succès du stand sont les fleurs métalliques colorées. « Le végétal reste pour nous  l’essentiel, qui représente plus de ¾ de notre activité » souligne cependant le chef des ventes.

Salon Du Vegetal Vu Par Rbj

Air so pure a placé son produit dans un endroit très intimiste…mais ne croyez pas qu’il n’avait pas les moyens de se payer un stand…Voilà plutôt une mise en situation pour une marque qui désigne un groupe de plantes possédant des vertus purificatrices d’air. Ses producteurs se positionnent sur le segment des plantes saines. Le label vise à garantir ces propriétés …


La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Accès rapide