L'info pour les pros !
10 Ans !
Roland Motte presente l’ ubérisation du jardin
278
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

Roland Motte presente l’ ubérisation du jardin

roland motte 2015

Les chauffeurs de taxi bloquent Paris pour virer Uber de leur paysage. Uber utilise la connexion et les nouvelles technologies pour mettre en relation des chauffeurs privés et des usagés qui cherchent à se déplacer d’un point à un autre.

Avec quelques clics et nos outils du quotidien que sont les tablettes et les portables, c’est toute une profession qui se trouve déstabilisée. Le pouvoir change de main, celui qui maîtrise la communication et la connectique devient leader, réduisant l’opérationnel à un simple sous traitant.

On risque de connaître la même révolution dans le secteur automobile ou les grandes marques font normalement la loi. C’est pourtant simple, pour faire une voiture il faut un fabriquant de carrosserie, de pneus et de moteurs, la marque traditionnelle assemble le tout et nous avons de belles voitures. Mais demain, avec des automobiles connectées, qui roulent sans l’aide de leur chauffeur, la priorité dans une voiture deviendra la connexion. Qui seront les grands groupes automobiles de demain ? Peugeot ? Renault ?
Ou plutôt Google, Apple, Amazone ou Facebook ?

Les géants de la nouvelle économie numérique pourraient bien prendre le pas sur la tradition et reléguer au rang de sous-traitant les producteurs automobiles.

Bon ça va, dans le jardin, on ne craint pas l’Uberisation… Trop petit… Trop en retard… Trop marginal…
Peut être.

Mais le premier à lancer une connexion entre la plante et son utilisateur pour nous indiquer ses besoins, ce n’est pas un fabriquant d’engrais ou un potier, c’est Parrot, une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, pas dans le jardin.

Et si demain Parrot invente un pot avec diffuseur d’engrais, qui sera le maître d’œuvre ? Le potier et le gars des engrais pourraient se retrouver eux aussi sous-traitant ?

Bo d’accord, mais dans la distribution jardin, par contre, on est tranquille.

Mais demain ? En maîtrisant un autre type de distribution, si le magasin du futur est hyper connecté, ce ne sera pas le jardinier qui sera prioritaire, mais celui qui maîtrisera la connexion.

L’Uberisation touche les taxis qui ont la possibilité d’en parler en bloquant les routes, mais le problème reste entier. Dans tous les métiers, la connections entre les objets, les robots et les hommes sera la base de nos fonctionnements. Même dans le jardin, nous risquons de devenir sous traitant pour alimenter le pouvoir des grands rois de la connexion.

Nous avions déjà les pucerons dans les rosiers, il va falloir très vite y ajouter des puces..

La jardinerie à l’horizon 3.0, c’est pour tout de suite ! Faut vraiment qu’on s’organise !!!

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

http://www.rolandmotte.fr/29/edito-115/uberation-au-jardin.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium