L'info pour les pros !
10 Ans !
Roland Motte – Post ou Live ?
38
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
roland-motte-JAF-Jardinerie
Roland MOTTE

Roland Motte – Post ou Live ?

On va se le répéter, les réseaux sociaux et les communications internet ont pris une place prépondérante dans notre quotidien. Et pour les entreprises, les « post » ou les « live » doivent devenir monnaie courante. L’expression virtuelle va prendre la place de l’expression papier, c’est un fait !

Live

Vous vous souvenez sans doute de Pierre Bellemare qui vendait de tout à la télé lors de l’émission Téléshoping. Le concept venait des USA et s’appelait lors de son lancement en 1987 « Le magazine de l’objet ». Principe simple de présenter un machin sensé être ou devenir un objet incontournable du quotidien. A cette époque, on parlait de la ménagère de moins de cinquante ans, cible privilégiée des agences de communication de ce temps jadis !!!

Les temps ont bien sûr changé et les techniques également. Mais le principe reste le même : utiliser un(e) influenceur(se) connu(e) ou moins connu(e) pour parler de techniques et de produits. Aujourd’hui, l’interaction permet de répondre en direct aux internautes. La Fnac, Darty ou Leroy Merlin s’y sont essayés avec succès et le modèle devient incontournable.

Les distributeurs ont tiré les premiers mais sont suivis de près par les marques qui voient là un outil de communication sans filtre avec son consommateur.

Même au jardin ça commence ! C’est pour dire…

Sur Facebook, Insta ou Tik Tok, avec cette nouvelle possibilité, la communauté de fans s’agrandit à vue d’œil.

Made in Asie

Le confinement n’est bien-sûr pas étranger au développement accéléré du Live Streaming.

En Chine, c’est Alibaba qui a lancé les « hostilités » et les réseaux sociaux ont suivi pour permettre à tous les « followers » d’acheter en direct avec les vidéos en Live.

Même à Singapour où la fonctionnalité n’est pas encore au top, les internautes utilisent les commentaires pour commander les produits sous les vidéos correspondantes.

On parle des gros groupes qui ont les moyens de développer ces concepts, mais l’intérêt va toucher aussi les petites boites ou les petits producteurs qui, au travers de leur communauté, vont pouvoir vendre en local grâce à la performance de leurs réseaux sociaux.

Il suffit de consulter les chiffres donnés par Hootsuite ou Siècle Digital pour plonger.

37% des internautes regardent des vidéos tous les jours.

Les vidéos, c’est plus d’un tiers de l’activité en ligne, autant dire qu’il est temps de les développer !

C’est même 80% du trafic internet. Il ne faut pas être devin pour se dire que ce mode de communication sera sans doute le seul langage ou presque des générations à venir !

Et pour les directs, il y a 10 fois plus de commentaires que sur une vidéo classique. Les internautes restent aussi 3 fois plus longtemps sur un Live que sur une vidéo normale…

Facebook

Si vous avez encore besoin d’éléments pour être convaincus, c’est Marc Zuckerberg qui en parle le mieux. Le boss de Facebook est convaincu de l’avenir des directs. Il a signé 140 contrats avec des entreprises ou des célébrités pour la bagatelle de 50 millions de dollars afin de développer les vidéos en direct sur sa plateforme. Pour vous donner une idée, un record a été établi par une Texane totalement inconnue. Sa vidéo s’est partagée 160 millions de fois, tout cela parce qu’elle était en direct avec la tête de Chewbacca !

Les hommes politiques ne s’y sont pas trompés et nul doute que les élections se joueront bientôt sur les réseaux sociaux.

Bien-sûr il y a des codes pour communiquer et un minimum de technique à maitriser. Mais que vous soyez petits ou grands, ambitieux ou réservés dans votre développement, vous n’y couperez pas, le Live est inscrit dans votre avenir.

Live jardin

Au jardin, les essais sont encore timides. Comme ailleurs, les distributeurs sont les premiers à franchir le pas même s’ils ne sont pas encore très nombreux et encore techniquement timides sur le sujet.

Il faut dire que les pièges sont légion et la préparation doit être sans faille. La première chose, c’est d’avoir un bon réseau. Ensuite, le logiciel ou l’application d’animation se doit d’être au top. Le direct juste avec son smartphone a vécu, il faut du rythme dans ces émissions ! Ensuite, l’animateur doit connaître son dossier et être prêt à répondre aux questions qui arrivent au fur et à mesure dans les commentaires, y’a intérêt à bien connaître son sujet.

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager le lien Facebook de La Pause jardin qui développe 25 directs dans l’année et dont la communauté sur Facebook dépasse les 160 000 abonnés. C’est devenu un vrai métier et un vrai savoir-faire. Et vous, vous commencez quand ?

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

https://www.rolandmotte.fr/editos/direct-facebooklive-live-venteenligne/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium