Roland Motte – On ne va pas bouder notre plaisir, les chiffres sont bons
201
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
roland-motte-JAF-Jardinerie
Roland MOTTE

Roland Motte – On ne va pas bouder notre plaisir, les chiffres sont bons

C’était la fête en ce mois de décembre, chacun dans son marché ! La distribution fêtait ses acheteurs lors des traditionnelles « Graines d’Or », les jardiniers amateurs se retrouvaient à la SNHF pour célébrer les plus beaux potagers de France et les paysagistes avaient rendez-vous à Lyon pour le Salon Paysalia.
Tout cela, c’est le jardin ! Et il en manque un peu avec les fleuristes, les producteurs, les jardins ouverts au public, les fêtes des plantes, la motoculture… j’en oublie sans doute. Le seul point commun de toutes ces familles qui ont quelque fois du mal à se parler, ce sont les clients !

Ben oui, ça rassure, au final, tout le travail de communication des uns et des autres ne sert qu’à une chose, draguer le client. Ce client n’est pas un jardinier, c’est vous, c’est moi, c’est la tante Simone ou le petit cousin Kévin.

Nous sommes tous concernés par le jardin d’une manière ou d’une autre. Même si ce n’est pas votre tasse de thé, vous avez déjà tous au moins une fois offert des fleurs à un être cher. En vacances, vous avez adoré le fleurissement de votre ville d’accueil, vous avez sans doute visité un jardin expo. Vous êtes allés aux floralies du coin ? Si vous avez une maison, la partie extérieure est décorée avec soin, barbecue et salon de jardin compris. Pour ceux qui ont un appartement, la plante verte ou le cactus sont quasi obligatoires, et que dire pour le sapin de Noël…

En clair, le jardin touche toute la population sans exception. La notion de jardin a disparu et c’est tant mieux. Il n’y a plus de jardiniers, il y a juste des français prêts à profiter de la vie, et ce bonheur tant recherché passe par les plantes et le bien-être extérieur.

Les rassemblements des différentes familles nous permettent de bénéficier des enquêtes des uns et des autres pour se donner une idée du développement de notre marché. C’était encore le cas lors de Paysalia avec les chiffres clés proposés par l’UNEP (Union Nationale des Entreprise du Paysage). Les entreprises du paysage sont à la tête d’un chiffre d’affaire de près de 6 milliards en 2018 avec 45% de ce chiffre qui concerne les particuliers.

Sur 10 ans, la création et l’entretien des jardins de particuliers a progressé de + 32%. Ces mêmes entreprises ont créé dans la foulée 6900 emplois en 2018 et ont investi massivement dans la formation des équipes. Une affaire qui marche.

Malgré l’ambiance morose relayée par les médias, malgré le pessimisme ambiant qu’il est de bon ton de partager, il semble quand même que beaucoup de nos concitoyens choisissent d’investir dans leur jardin afin de s’y sentir bien. Petit à petit, le jardin devient le salon extérieur dans lequel le temps s’arrête et dans lequel les tracas du quotidien ne sont pas invités.

On ne va pas bouder notre plaisir, les chiffres sont bons. Allez, on trouvera toujours quelques aigris pour nous dire que ça va pas durer, que c’est l’arbre qui cache la forêt, que y’a pas assez de végétal dans les créations, que le minéral c’est ringard… Blablablabla ! Y’a progression ou y’a pas progression depuis 10 ans ? Oui, alors, ça veut dire que le paysage est en forme et que le travail porte ses fruits.

Et si l’on était tordu (j’assume…), on pourrait presque dire que plus l’actualité est négative au dehors, plus on a envie d’être bien dans sa maison, dans son cocon. Pour être heureux, il faut un beau jardin.

D’après un sondage Ipsos publié en septembre, 73 % des français sont pessimistes et pensent que la France est en total déclin.

Eh ben c’est génial !!! Pour lutter contre ce pessimisme ambiant, rien de tel que de se retrouver en famille ou entre amis au cœur de son jardin, dans un havre de verdure.

On peut remercier les chaines infos de nous balancer des actus négatives à longueur de journées, merci les grincheux, vous faites progresser le jardin !

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Publicité - Pack Impact
PREMIER TECH Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

OHF Publicité - Pack Premium