L'info pour les pros !
10 Ans !
Roland Motte – Joyeux Noël !
88
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
roland-motte-JAF-Jardinerie
Roland MOTTE

Roland Motte – Joyeux Noël !

Cette année, pour les cadeaux, il y a un doute… Si les lutins sont malades, si le Père Noël reste confiné ? Mieux vaut prévoir et donner un coup de main à l’ami Santa Clause au cas où ce dernier reste bloqué dans son chalet. Exceptionnellement, confinement oblige, nous allons gérer nos cadeaux de Noël nous-mêmes !

Les faits

Et nous avons réagi vite, un sondage de TNS-Sofres pour le site showroomprive.com nous donne déjà quelques réponses. 7 français sur 10 ont commencé les achats de Noël dès le mois de novembre. Ça fait quand même 39% de plus que les années précédentes. La faute à qui donc cette anticipation ? La faute aux promos en tout genre. Nous râlons tous ou presque contre la surconsommation et les opérations comme le Black Friday, sauf que… Sauf que, c’est bien de râler d’un côté, et d’en profiter de l’autre !

Nous sommes 89%, toujours d’après ce sondage, à avoir l’intention de faire nos achats par ce bais si simple et si pratique que sont les sites internet ! Protégeons nos emplois, protégeons nos commerçants… Mais bon, nous sommes quand même 75% à chercher des marques à prix cassés !

Nous serons 11% seulement à attendre le dernier moment pour acheter et nous consommerons en moyenne 250 euros pour ces fameux cadeaux de Noël… Vivement le retour du Père Noël.

En ligne…

Vous allez sans doute me dire que nous sommes trop nombreux à faire ces achats en lignes. Pourtant, c’est bien le cas et tout cela est confirmé dans différents sondages qui se recoupent inexorablement sur le sujet. Si vous comptez vendre des produits et que vous n’ayez pas encore de site en ligne, la situation deviendra vite intenable dans les mois et les années à venir. Dans ce contexte particulier, en présence du virus, même si les points de vente sont ouverts en cette fin d’année, ça ne sera pas la ruée dans les centres commerciaux. La peur d’une contamination est dans tous les esprits. Et le plus simple, c’est quand même d’acheter sur Internet, sans sortir de la maison. C’est encore plus vrai à la campagne, là où le premier magasin de jouets se trouve à 50 kilomètres, il est tentant d’aller faire son choix sur les sites en ligne. Juste pour voir… Les annonceurs ne s’y sont pas trompés. Comme nous sommes tous pistés, les pubs se développent en ligne, sur les réseaux sociaux ou sur Youtube. Vous ne passerez pas au travers et vous resterez accrochés à votre tablette pour finalement, commander vos jouets en ligne et avec un peu d’avance.

Chez qui allons-nous alors ?

Nous sommes nombreux à crier haut et fort notre haine pour le géant Amazon. Et pourquoi donc ? D’abord parce que c’est un géant, parce qu’il réussit là où nous galérons pour obtenir un malheureux référencement virtuel. En plus, il est riche, il ne paye pas ses impôts en France, il détruit le commerce local, il exploite son personnel, il fait ce qu’il veut et il ne respecte pas les us et coutumes des pays hôtes… Et quoi encore ? Et en plus, tout le monde travaille avec lui, même certains petits fabricants. Alors, oui, Amazon fait l’unanimité contre lui, mais il est de loin le premier site où les français se retrouvent pour consommer, à 71% de part de marché. Le second, Cdiscount est loin derrière avec 32%. La dure réalité est là. La vente en ligne, c’est l’avenir, et dans cet avenir, c’est Amazon qui rafle tout ou presque. Faites l’essai, il suffit de taper le nom d’un produit, et vous aurez toutes les chances de voir apparaitre Amazon en première position.

Il n’est pas beau, il n’est pas gentil, il nous répugne…. Mais il est premier !

Réagir ????

La seule parade que les anti-Amazon ont trouvé pour l’instant, c’est la pétition, et ensuite le boycotte. Mais il devient difficile de boycotter un incontournable. Imaginez d’être obligé d’arrêter le petit café du matin, ou de laisser de côté votre téléphone portable…. Ben oui, y’a des choses dont il est difficile de se passer. On ne donne pas à boire à un âne qui n’a pas soif, mais à l’inverse, on n’empêche pas un âne qui a soif de boire. Et ce qui marche pour les ânes, c’est valable aussi pour nous…

Il y a peut-être aussi une autre solution, c’est d’accepter le combat. Avec nos armes à nous, certes. Elles peuvent être limitées, mais comme pour les points de vente physique, c’est pas parce que les hypermarchés raflent la plupart des parts de marché que le petit producteur du coin ne sort pas son épingle du jeu. Le site internet de vente en ligne est un outil indispensable aujourd’hui pour la vente auprès du grand public. A nous de comprendre les complexités des mots-clés, méta données et autre SEO pour développer notre petit business rempli de partages et de vidéos. A côté d’Amazon, y’a de la vie dans ma zone !

Joyeux Noël !

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.rolandmotte.fr/editos/realite-virtuelle-casque-virtuel-realitevirtuel-retail/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

PREMIER TECH Publicité - Pack Premium